Après quelques semaines d’utilisation « intensive » voici mon test du OnePlus Two ! J’ai été dans les premiers à l’avoir eu en main en France (merci d’ailleurs à celui qui m’a donné une petite invit’ ) et sûrement un des derniers à publier le test… J’espère que ça valait le coup d’attendre !

impress-img

Specs du OnePlus Two

DSC03455

Voici ce qu’on peut retenir sur ce téléphone, en version « abrégée » (je n’aime pas le déballage de la fiche technique…):

  • 4G LTE et double SIM (dual standby)
  • Écran de 5.5 pouces, full HD, technologie IPS
  • Snapdragon 810 (quadri-cœur ARM Cortex-A57 à 1,8 GHz + quadri-cœur Cortex-A53 à 1,5 GHz)
  • 4Go de RAM (3Go sur la version avec 16 Go d’espace disque)
  • Batterie de 3300 mAh
  • Android Lollipop 5.1.1
  • 64 Go d’espace disque (existe en 16 Go)
  • port USB-C
  • 400€ (+20€ de frais de port)

OnePlus TwoDSC03460

Voilà pour la base. Ce qu’on peut en retenir, c’est que ces specs sont solides. Très solides (parfaitement dans les specs des flagships 2015…).

Autre chose importante à dire, ce OnePlus Two se classe dans la catégorie des gros téléphones. Un écran 5.5 pouces, c’est identique à l’iPhone 6 Plus, et certains les appellent des phablettes. Au niveau du poids, on est sur 170 gr et des brouettes, donc un smartphone assez lourd qui se sent un peu dans la poche.

OnePlus Two

Au niveau de l’épaisseur, OnePlus Two a eu la bonne idée de ne pas laisser dépasser l’objectif de l’appareil photo (comme Apple ou Samsung…) et donc d’épaissir le smartphone au centre, histoire de mettre plus de batterie. Bonne idée ! Je préfère personnellement avoir un smarphone plus épais sur la totalité du corps (et non pas juste au niveau de l’appareil photo…) et avoir un léger bonus de batterie.

styleSwap-view-img

Autre chose intéressante : l’arrière du smartphone est dans une matière râpeuse et agréable au toucher. Elle permet un grip efficace et lui donne un côté unique. OnePlus commercialise des coques arrières additionnelles, en « vrai » bambou ou bois, ou kevlar. À vous de choisir celle qui vous plaira au moment de l’achat (25€ en plus). À noter que le OnePlus Two est forcément vendu avec l’arrière « sandstone ».

DSC03569

J’imagine que dans le futur d’autres coques arrières sortiront (peut-être pas commercialisées par OnePlus…) et cela permettra de changer encore plus souvent de look !

design-view-img-desktop

L’ensemble du cadre du smartphone est en métal. C’est une ÉNORME amélioration par rapport au OnePlus One, qui lui était en plastique. Cela donne un côté premium au téléphone qui me plait énormément. Et ça rajoute une impression de rigidité et solidité une fois qu’on l’a en main.

DSC03564

Nouveauté sur le modèle « two », un « alert slider », sorte de bouton à 3 positions qui permettra de jouer sur les niveaux de notification du téléphone. C’est malin et je commence vraiment à y prendre gout. Ce slider est franc, de très bonne qualité, et facilement manipulable grâce à ces petites stries sur le dessus.

DSC03558

Sur la tranche droite, OnePlus a installé les boutons power & volume (normal, l’autre coté est déjà pris par le slider). C’est un peu bizarre, car on confond assez souvent les boutons (OnePlus aurait du faire comme sur le Nexus 6: un bouton Power avec des stries dessus, pour qu’on sente avec le doigt si on est sur le bouton volume ou non). À noter que le double tap pour allumer l’écran est disponible (ou même l’utilisation du scanner d’empreinte, encore plus malin !), ce qui finalement fait que cela limite les erreurs d’allumage.

DSC03577

Sur la face supérieure, une prise jack et un micro d’ambiance. Rien à signaler même si finalement je préfère la prise jack sur le bas du smartphone en général.

OnePlus Two

Sur la face inférieure, on trouve un micro, un haut-parleur « mono » et … une prise USB-C ! Grosse nouveauté pour ce smartphone, il est basé sur la nouvelle version d’USB qui sera un standard très rapidement. Cette prise est solide et n’a pas de sens d’introduction (on ne galère plus comme avec le microUSB pour savoir dans quel sens brancher son câble…). Malin, mais cela vous oblige à racheter des câbles  comme je l’expliquais dans un autre article. Tous les téléphones y passeront un jour, alors autant commencer tout de suite à s’équiper…

DSC03576

Grosse nouveauté sur ce OnePlus Two, il possède maintenant un scanner d’empreinte digitale, qui sert à déverrouiller le smartphone. Je suis fan de cette fonctionnalité, même si pour l’instant, ce scanner ne sert pas à payer ni à déverrouiller ses mots de passe (ça viendra dans Android 6 !). Une remarque cependant : depuis déjà plus d’un an, j’utilise une montre Android wear, qui me permet une fonctionnalité de sécurité intéressante : quand la montre est proche du smartphone, celui-ci reste déverrouillé (car il sait que je suis la…). Quand le smartphone ne voit plus la montre, il se verrouille. C’est la fonction « smart lock » qui fonctionne aussi avec un lieu déclaré comme « sûr » (= chez vous par exemple), des périphériques Bluetooth appairés (par ex quand le smartphone est branché dans ma voiture, il ne demande plus le code…). C’est super malin de la part d’Android, et ça … rend le scanner d’empreinte finalement pas indispensable.

DSC03578

Ce scanner n’est pas un bouton physique, mais un bouton tactile. Pas de « click », il peut cependant servir de bouton home, ou de bouton pour lancer l’appareil photo (via un double tap) ou pour lancer Google Now (via un long tap).

DSC03567

On termine la description du OnePlus Two par son appareil photo 13 Megapixel, muni d’un autofocus laser (comme les LG G3/G4), et d’un flash dual LED. Il ne s’agit pas d’un appareil photo fourni par SONY (surement trop cher pour le budget serré du OnePlus Two). On verra plus tard ce que j’en pense…

Au chapitre des absences, cela a beaucoup fait parler : pas d’extension microSD, pas de NFC, pas de charge rapide, et pas de wireless charging. Un peu con car j’ai justement investi récemment dans une base de recharge Qi et un chargeur de charge rapide qualcomm. Tant pis pour moi, et on verra dans la conclusion si ces 4 manques m’ont gêné pendant mes semaines de test. Et le OnePlus Two n’est pas livré avec des écouteurs (mais ça je m’en fiche un peu, je ne les utilise jamais).

Écran

OnePlus a eu la bonne idée de ne pas céder à la mode du quad HD (ou 2K). Personnellement, j’ai essayé de comparer un écran 5.5 2K et l’écran 5.5 full HD du OnePlus Two. Il est quasiment impossible de distinguer une différence au niveau des pixels, quand on affiche une image. Sur du texte très fin et très petit, pourquoi pas… Lorsqu’on utilise un casque de réalité virtuelle, la différence se sent aussi. Mais globalement la différence est négligeable. Et par contre, la consommation d’un écran full HD est « raisonnable ».

DSC03568

 

Donc n’étant pas un expert colorimétrie, couleur, luminosité, etc… je ne vous donnerais pas de chiffres sur cet écran. Sachez juste que je l’ai trouvé excellent sur les angles de vue, sur les contrastes. Plutôt bon sur la luminosité en extérieur, même si on peut faire beaucoup mieux avec l’AMOLED. Les couleurs sont fidèles, l’écran est réactif, donc vraiment très bon cet écran du OnePlus Two !

Autonomie & performances

Avec un processeur ultra puissance comme le S810, on peut s’attendre à de bonnes performances. Et c’est ce que ce OnePlus Two propose. Sur ma page GooglePlus, j’ai publié il y a quelque temps des benchmarks comparatifs entre tous les smartphones. Le OnePlus Two s’en sort plutôt bien là-dessus. Et au niveau de l’expérience utilisateur, ce qui a vraiment du sens d’après moi, il est excellent. Rapide, aucun lag, aucune latence bizarre. Tout s’ouvre à 200 km/h, on bascule d’une application à l’autre en une fraction de seconde.

Sur les jeux, le smartphone est aussi très bon. Aucun lag, aucun ralentissement, ils tournent tous vraiment rapidement et vous permettra de faire tourner l’ensemble des apps du playstore. Une machine de course.

Au niveau des soucis du S810 qui chauffe, il est vrai que le smartphone est chaud, surtout sur le contour métallique. J’ai remarqué cette chauffe principalement sur les téléchargements intensifs : lorsqu’on installe pour la première fois toutes ses apps, on charge plusieurs Go de données. Là, il a pas mal chauffé. Bien plus finalement que dans certains jeux.

Generic_DCE87204311D_

Et, globalement, un smartphone « un peu chaud », pour moi c’est normal depuis l’arrivée des S8xx de Qualcomm : ils ont tous chauffé un peu, depuis mon OnePlus One, jusqu’au Nexus 6, en passant par le LG G4 ou le Xiaomi Mi Note (oui oui, j’ai eu beaucoup de smartphones dernièrement…). Il n’y a vraiment pas de quoi en faire un sujet de débat.

1441053649196

Niveau autonomie, on est sur une autonomie plutôt bonne. Certes, moins bonne que le OnePlus One sous KitKat, mais bonne : j’obtiens souvent entre 4h et 5h d’écran allumé (le fameux SOT : « screen on time » d’Android, à ne pas comparer au temps d’utilisation de l’iPhone !) ce qui est largement suffisant pour mon utilisation quotidienne. Certains jours de grosse utilisation, il est possible que j’ai dû recharger le smartphone pendant la soirée. À noter que je n’utilise pas d’applications « green power », etc… pour optimiser mon autonomie. Et je ne coupe pas la 4G ni la synchronisation dans la journée.

Generic_D17422492198_

Petit point sur le standby time du téléphone (sa consommation quand il n’est pas utilisé) est plutôt bonne, avec pour mon utilisation personnelle (beaucoup d’app qui synchronisent tout le temps) une perte de 2% par heure environ.

Appareil photo du OnePlus Two

Voici un petit comparatif avec 3 autres appareils Android (entrée de gamme, milieu de gamme, haut de gamme).

Voici d’autres photos prises avec ce OnePlus Two :

Pour continuer, voici des extraits vidéos (4k, full HD et slow motion). À noter qu’il y avait beaucoup de vent, et que ça faisait même bouger mon OnePlus Two… vous verrez, il vibre de temps en temps 🙁 Difficile donc de juger correctement la vidéo sur ces extraits.

Globalement, j’ai été un peu déçu par la qualité de l’appareil photo. Il n’est pas si rapide que cela, il ne prend pas des excellentes photos. Juste de « bonnes » photos. Le LG G4, mon smartphone favori niveau prise de vue, l’explose comme il faut. Espérons donc que OnePlus puisse corriger le traitement de l’image de son APN dans le futur (et particulièrement le traitement en basse luminosité).

Au niveau de la vidéo, je ne l’ai pas trouvé excellent, et il s’est clairement mis à chauffer assez vite, avec de la vidéo 4K.

Et pour terminer, au niveau stabilisation optique, elle est meilleure que le OnePlus One (qui n’en avait pas du tout ?), mais elle reste assez limitée. Idem, je la trouvais meilleure sur le LG G4, en photo & vidéo.

Bref, vous l’avez compris, l’appareil photo du OnePlus Two est bon, sans être excellent. Il conviendra à la majorité d’entre vous, je pense.

Audio

Au niveau de la qualité sonore du haut-parleur (unique) du OnePlus Two, on peut être un peu déçu. Juste un peu, car finalement cet haut-parleur sert à 2 choses : aux sonneries téléphoniques, et à regarder des vidéos YouTube. Pour ces 2 utilisations, le haut-parleur sera suffisant, sans être un truc de fou comme pour le Nexus 6 (2 haut-parleurs en façade). Le son n’est pas exceptionnel, juste OK.

OnePlus Two

Au niveau de la sortie audio 3.5mm, on est par contre sur du bon : je trouve le son en sortie très bon, clair & très agréable à écouter avec un bon casque. Le niveau acoustique est d’ailleurs très élevé pour un smartphone, encore un bon point. Les différents profils sonores proposés par le audio tuner sont plutôt intéressants et permettent vraiment de modifier le son comme on le souhaite !

Software & Oxygen OS

oxygenos-view-imgSur le OnePlus Two, on est très proche du « stock Android » ; ça veut dire quoi ? Et bien cela signifie qu’on a un système quasiment pas modifié par rapport à l’Android « pur » des Nexus. Cela apporte différents avantages :

  • mises à jour rapides de la part de OnePlus (pas trop de choses à ajouter lorsque Google libère une nouvelle version de l’OS)
  • on est très vite familier avec le menu, les options, etc. Quand je suis passé au OnePlus Two, j’ai tout de suite retrouvé mes marques.
  • C’est rapide et léger. Rien de superflu qui pourrait ralentir l’exécution des applications, ou bouffer l’autonomie du smartphone.

Globalement Oxygen OS est donc très propre, et propose quelques « petits plus » intéressants.

Generic_0239F3C223EB_

  • le bureau est classique, mais nous avons l’apparition du « shelf », sorte de panneau latéral (à la place du panneau classique Google Now) dans lequel on peut y mettre des widgets, les dernières apps utilisées apparaissent, ainsi que les derniers contacts appelés. Pratique, même si je ne l’utilise pas (car je tourne sur Nova Launcher…).
  • On peut changer les couleurs des notifications LEDs

Generic_836CFD191340_

  • On peut choisir d’utiliser des boutons « soft » à l’écran ou des boutons hard en dehors de l’écran (personnellement je suis adepte des boutons hard). Attribuer des actions spécifiques au simple tap, double tap et appuis longs, c’est une très bonne idée de la part de OnePlus : pour ma part, un appui long sur le bouton home lance Google Now, un double tap lance l’appareil photo.

Generic_D3EFDF9AC499_

  • On peut passer d’un « light mode » à un « dark mode » pour passer l’ensemble de l’interface sur fond noir (moins lumineux, meilleur contraste…). On peut aussi changer les couleurs des boutons principaux de l’interface. Sympa.

Generic_C5B77207F162_

  • On peut utiliser des gestes comme raccourcis rapides: double tap pour allumer l’écran, gestes pour allumer le flash, allumer l’appareil photo, contrôler sa musique…
  • On a aussi accès aux « App permissions » qui permettent de tuner avec précision ce que les applications ont le droit de faire dans le téléphone. Personnellement je ne l’utilise pas (encore), mais cela plaira à certains.
  • On peut aussi changer de façon très précise la vitesse des applications (via mode dév), pratique si on veut un smartphone plus rapide que l’éclair et qui ne s’emmerde pas avec les transitions et les effets flous.
  • et bien d’autres choses encore, que je rajouterai au fur & à mesure que je les découvre (ou que OnePlus les ajoute avec de nouvelles mises à jour).

Pour donner mon avis sur cette ROM Oxygen OS, après quelque semaines (et quelques mises à jour) : c’est du très bon, ça tourne comme un horloge, et ça ne plante pas. Aucun bug à relever sur la dernière version (quelques erreurs avec une application, sur la précédente version…) et on a un système robuste et fiable dès l’entrée en service (ce qui n’est pas toujours le cas pour tous les smartphones, y compris chez Apple…).Generic_AB78BBAAF86E_Generic_776B9E8B7374_

Dans le futur, on sait très bien que l’expérience ne pourra qu’être meilleure, OnePlus ajoutant des fonctions et des améliorations régulièrement. Un meilleur appareil photo, meilleure autonomie, scanner d’empreinte plus rapide… On peut espérer beaucoup, si on regarde ce qui s’est fait sur le OnePlus One (il a pas mal évolué entre son entrée en service et maintenant).

Mes conclusions sur le OnePlus Two

DSC03556

Voici le moment important, le moment que tout le monde attend: la conclusion. Est-ce que ce OnePlus Two vaut le coup ? Est-ce qu’il est vraiment mieux que le OnePlus One ? Est-ce qu’il est meilleur que les autres flagships du moment ? Voici en vrac, et en bref, mes avis:

  • J’ai un énorme plaisir à l’utiliser au quotidien. Malgré mes précédents Huawei P8, LG G4, Nexus 6, Xiaomi Mi Note, OnePlus One… je peux dire que ce OnePlus Two est proche d’être la meilleure expérience utilisateur que j’ai pu avoir à ce jour. Il n’a peut-être pas les meilleurs specs, il manque peut-être certaines choses, mais je le trouve beau, rapide, endurant, et pratique à l’utilisation au quotidien.
  • Sa finition, son côté métallique, lourd et rigide me plaisent énormément. Et les boutons et le téléphone sont bien mieux finis que pour le OnePlus One.
  • Sa batterie est énorme, il met 2h pour se charger, mais son autonomie n’est pas d’un niveau exceptionnel. Juste assez bonne, quoi.
  • Le manque de NFC n’est pas un problème finalement, pour moi. Je ne l’utilise que très peu (appairage avec mes appareils audio) et je n’ai pas trouvé que cela manquait. Certes, ça m’emmerde, mais ce n’est pas un « showstopper » qui empêchera de l’acheter.
  • Le manque de recharge rapide & wireless est plutôt problématique par contre. C’est vraiment dommage!
  • La 4G est au top en Europe : l’ensemble des fréquences sont couvertes, on est plus emmerdé comme avec le OnePlus One (Orange & SFR n’étaient pas bien supportés).
  • La double SIM est vraiment intéressante pour ceux qui en ont l’utilisation ! Personnellement, j’ai 2 SIMs avec mon abonnement Bouygues (pour 1€ de plus ! 6 Go supplémentaires en 4G) et il peut être intéressant de mettre mes 2 SIMs dans le phone pour avoir 5 + 6, soit 11 Go de data mensuelle !

OnePlus Two

Bref, pour les gros utilisateurs de 4G le changement vers le OnePlus Two est justifié. Pour ceux qui veulent une belle machine, bien mieux finie que le OnePlus One, cela vaut le coup aussi. Pour ceux qui veulent un appareil photo meilleur que le OnePlus One, cela vaut aussi le coup de changer. Pour le reste, pas sûr, le OnePlus One est encore une très bonne machine !

DSC03566

Si on le compare aux autres flagships Android (S6 et G4 principalement), le OnePlus Two sera plus endurant, peut être mieux fini que ses concurrents. Il sera aussi beaucoup moins cher, avec un appareil photo légèrement en retrait et quelques manques au niveau NFC et recharge. À vous de voir finalement, qu’est ce qui est plus important pour choisir parmi ces différents flagships !

Bonus vidéo : « what’s on my OnePlus Two »

Il fallait bien une petite vidéo dans ce test, du coup, je vous ai tourné un « il y a quoi dans mon téléphone » propre au OnePlus Two. Vous pourrez donc voir de vous-même la fluidité de l’interface et la légèreté d’Oxygen OS !

Bonus photos

Je rajoute 2 albums photos de certains jours de mes vacances, où j’ai photographié par mal avec le OnePlus Two ; ça peut vous donner une idée du rendu de l’appareil photo :

D

St Jean de Luz

C

Chateaux Cathares

Et un dernier bonus pour découvrir le site web de Mikael qui m’a donné son invitation OnePlus Two !

  • Yuhji

    Pas mal le test…. Ça donne envie de changer de précieux… lol

  • Lucien Bramard

    Merci pour ce test ! Qui décrit plus l’expérience utilisateur que sur les sites de tes confrères.
    Si tu as une petite invit en stock je suis évidemment preneur ! 😉
    Bonne journée Nico !

    • thanks !

      Désolé, pas d’invitation… elles partent trop vites !! périmées en 24h !

  • Sympas le test, merci de nous faire découvrir ce téléphone.

%d blogueurs aiment cette page :