Homido : le meilleur des casques google Cardboard

Vous connaissez surement les différents Google Cardboards et autre Carboard Kits, ces petites boites en carton, munies de lentilles et dans lesquels on glisse un smartphone Android ou iOS pour créer un petit casque de réalité virtuelle. Et bien ce casque Homido, c’est la Rolls des Google Cardboard, et c’est français !

Ça marche comment ?

Le principe de ce genre de casque est simple : l’écran du smartphone est utilisé pour afficher 2 images (une devant chaque oeil). Cependant, l’écran étant très proche des yeux, il faut utiliser un système de lentilles pour que l’image devant chaque oeil soit correctement visible. Ensuite, c’est tout simple, le smartphone affichera un film, un jeu, une application particulière… Et ce qui est intéressant, c’est que nos smartphones aujourd’hui ont tous un système d’accéléromètre et gyroscope intégrés, afin de prendre en compte les mouvements de la tête : on a donc un casque de réalité virtuelle qui nous permet de regarder des vidéos à 360°, de se déplacer dans un univers en 3D, etc…

Homido, entreprise française, s’est lancée sur la création d’un casque qui fonctionne sur le principe décrit ci-dessus, mais en prenant toutes les précautions nécessaires pour faire un produit confortable, bien fini et aux performances supérieures aux autres casques en carton. Il est actuellement vendu 70€ directement sur le site Homido.com.

Capture d’écran 2015-03-30 à 20.20.18

Au niveau des fonctionnalités, on a un casque qui permet d’accueillir un grand nombre de smartphones. Il faudra cependant faire attention si vous avez un écran plus petit que 4.3 pouces ou supérieur à 5,7 pouces. Dans ces cas-là, l’image affichée ne sera peut-être pas complète. Ensuite, ce casque possède tous les réglages nécessaires pour être sûrs que l’image sera parfaitement adaptée à votre morphologie du visage :

ajustement de l’écartement des yeux

ajustement de la position des lentilles (distance) par rapport à vos yeux (et il est livré avec 3 paires de porte-lentilles afin d’être sûr que vous trouverez chaussure à votre pied).

ajustement à la taille de votre tête, via élastique type « masque de ski ». Un 3e brin est fourni, et peut être installé sur le dessus de la tête pour une tenue optimale.

– un contour de visage moussé (avec 2 densités de mousses + couche supérieure en feutrine) permet de s’adapter aux différents visages, tout en confort.

Voici un rappel des autres caractéristiques, données par le constructeur :

Capture d’écran 2015-03-30 à 20.19.31 Ensuite, tout se passe via le PlayStore/App Store, où vous devrez télécharger l’Homido Center, l’application qui servira de hub à votre casque (listera toutes les apps compatibles, etc…). Cette app est gratuite.Capture d’écran 2015-03-30 à 20.20.44

Un produit complet

 

DSC01100

Le casque Homido est livré dans une boite bien pratique, qui ressemble un peu à certaines boites haut de gamme pour casque audio. C’est une superbe idée, car cela permettra d’emporter son casque pour les longs trajets (avion…) sans avoir peur de l’abimer. Pour présenter le reste du casque, je vous invite à aller voir la vidéo suivante, dans laquelle je déballe le produit !


 Perfomance : le top

Ensuite, vient le moment où on glisse son smartphone à l’intérieur du boitier… Pour ma part, mon OnePlus One et mon Xiaomi Mi Note sont rentrés parfaitement.
DSC01092

On enfile ensuite le casque sur la tête, on règle les différentes positions des lentilles via les molettes ultras faciles à trouver à l’aveugle. L’ergonomie a été correctement travaillée, les boutons ne glissent pas entre les doigts, et on arrive rapidement à régler une image parfaite. Un excellent point par rapport à la concurrence, qui est souvent impossible à régler où difficile à correctement positionner.

DSC01090

Le casque ne pèse pas trop lourd (c’est du plastique principalement) et donc je ne fatigue pas les muscles de la nuque trop rapidement. Évidemment, si vous portez ce casque pendant 8h d’affilée, je ne vous promets pas que vous n’aurez pas quelques douleurs…DSC01089

Les mousses sont confortables, les sangles sont antidérapantes, ce qui évitera au casque de glisser ou de pivoter. Seul bémol pour moi, j’ai un nez plutôt large et j’ai le bord des narines qui touche une partie plastique non moussée : je pense qu’à la longue cela peut faire un peu mal à mon petit nez (non, mon gros nez…). À voir lorsque je prendrai l’avion la prochaine fois !DSC01091

Les finitions du casque sont excellentes, on a l’impression d’avoir un objet de qualité entre les mains (à la différence de l’Archos VR… et autre Google Cardboard qu’on assemble soit même).

Seul regret au niveau des fonctionnalités : il manque le petit aimant qui permet de valider dans certaines applications. Il faudra donc utiliser à la place un gamepad Bluetooth, du genre du Mad Catz déjà présenté sur mon site.

Et les apps dans tout ça ?

Et bien c’est ici que tout va se jouer : aujourd’hui, le secteur de la réalité virtuelle sur mobile est en train d’exploser. Cependant, les apps « pro » ne sont toujours pas arrivées. À noter cependant que le casque Homido peut parfaitement remplir son rôle pour projeter un film ou une série via VR Cinema for cardoard (n’oubliez pas un bon casque audio) tranquille, sans que personne ne puisse voir ce que vous regardez. Side-by-side Video Player est aussi à avoir pour regarder ses films en mkv.

personnage-2-54bf

Je vous propose ensuite une série de 2 articles, ici et , qui donnent une liste assez intéressante d’applications à installer pour profiter de son casque Homido. Pour l’instant, aucun jeu de gros calibre, mais plusieurs apps qui montrent le potentiel du système : si les producteurs de jeux vidéos s’emparent du casque VR, alors ça peut être tout simplement étonnant, et Homido sera bien évidemment en première ligne pour profiter de cet élan.

Conclusion sur le casque Homido

En guise de conclusion, je vous dirais que ce casque est bien entendu le casque à acheter si vous voulez vous lancer dans la réalité virtuelle, et le visionnage de film via un casque. Homido propose un casque qui enterre littéralement les autres casques du type Cardboard. Pour trouver mieux, il vous faudra aller du côté du Samsung Gear VR, vendu bien plus cher…

Il est confortable (sauf pour les gros nez comme moi), il est léger, et bien fini. Et la cerise sur le gâteau, c’est un produit français !

Si vous craquez, n’oubliez pas que plus vous avez de pixels sur votre écran de smartphone, et plus l’image sera jolie et précise. Privilégiez donc les smartphones HD (1980 x 1080) ou même 2K (LG G3…) !

Allez, j’y retourne !

  • Quelle est la conséquence du manque de l’aimant ? Il faut obligatoirement trouver un substitue ou on peut s’en passer ?

    • La conséquence je pense, c’est de ne pas pouvoir utiliser correctement l’app Google Cardboard, sans mini gamepad. Mais de plus en plus d’apps se passent justement de l’aimant… Il suffit en général de pointer avec le regard quelques secondes sur une icone, et le système considère cela comme un « clic »

      • Effectivement ca ne semble pas si genant ! J’ai vu qu’ils vendaient une manette en plus. Peut être justement pour palier à ce manque ?

%d blogueurs aiment cette page :