Après avoir testé la MX Master il y a quelques mois (et que j’avais déclaré comme la meilleure souris du moment), je me suis dis que j’allais acheter sa petite soeur, histoire d’accompagner mon MacBook ou ma tablette sous Remix OS 3.0. Voici mon feedback sur cette Logitech MX Anywhere 2 !

Déballage de la Logitech MX Anywhere 2

Comme toujours avec les produits haut de gamme de Logitech, on a droit à un emballage plutôt sympa. Une boite relativement grosse (voir énorme), qui s’ouvre et se referme (avec un petit aimant intégré …) et qui présente bien le produit. On découvre donc en observant un peu la boite que la souris qu’elle est adaptée à toutes les surfaces, et qu’elle peut se connecter sur 3 appareils en même temps.

Elle est livrée avec un petit câble de charge et un dongle Logitech Unifying qui servira à tous les périphériques Logitech (si vous ne souhaitez pas utiliser le bluetooth…). La souris est donc munie d’une batterie, et une autonomie de 2 mois est annoncée (2h d’utilisation pour 1 minute de charge).

Mon avis après quelques semaines d’utilisation

Au niveau de l’esthétique de la souris Logitech MX Anywhere 2, on est sur les mêmes codes que sa grande soeur : un souris en plastique dur bleu foncé & gris, avec des surfaces latérales en plastique caoutchouteux pour un grip parfait. La molette est bien lourde et semble être métallique (à vérifier).

J’aime particulièrement les formes « lowpoly » des flancs latéraux, qui donnent à cette souris un coté moderne et plutôt classe. Sous le dessous, rien de bien spécifique si ce n’est un petit bouton & une LED qui permettra de switcher entre les différents appareils appairés (3). Le bouton est plutot facile à cliquer. On a ensuite 4 pads de glisse plutot petits, et un bouton ON/OFF accompagné d’un bouton d’appairage bluetooth.

Au niveau de l’ergonomie & des différents boutons, on retrouve donc les classiques clics droit & gauche, un clic milieu positionné bizarrement en dessous de la molette et 2 boutons pouces très bien positionnés. Je suis moyennement fan du « clic milieu » et j’aurai aimé le trouvé en clic molette. A la place, Logitech a préféré utiliser le clic molette pour basculer la molette en « roue libre » ou en « roue à cran ».

Les doigts tombent bien sur les différents boutons et la souris tient dans la main. Elle est quand même assez petite (donc pratique pour un ordinateur portable) et ne conviendra peut être pas à ceux qui aiment avoir une « grosse » souris bien en main.  Face à ma souris G502 pour le gaming, elle fait toute petite. Personnellement, outre le fait que le clic milieu tombe un peu mal pour moi, le reste me convient parfaitement pour une utilisation nomade de mes appareils. Je l’ai d’ailleurs appairée à mon MacBook, ma tablette Nexus 9 et mon hackintosh (juste pour tester, car sur celui ci je garde ma grosse souris).

Au niveau des différentes surfaces de travail, je l’ai testée sur différents bois, sur du verre, sur du papier mat ou brillant, aucun souci à chaque fois. La technologie employée par Logitech est vraiment bluffante je trouve !

Bref, au final, je l’apprécie bien, cette petite souris. Par contre, je trouve qu’elle fait un peu plus « cheap » que sa grande soeur, surtout sur les clics principaux qui me paraissent un peu léger. Espérons qu’elle dure dans le temps…

Elle est en vente sur Amazon pour une sommes proche de 50€, et bénéficie régulièrement de soldes. Si vous cherchez une petite souris compacte mais agréable à utiliser et bourrées de fonctionnalités, je vous la recommande !

Join the discussion 6 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :