Cet article intéressera peut être quelques curieux : je vais vous détailler le process que j’applique quasiment à chaque fois pour un test sur le blog. Voici mon work-flow pour écrire mes articles !

Par où je commence ?

Avant de me lancer dans la rédaction d’article ou de test, il me faut en général… une idée. Ca commence par là. Au fil de mes lectures de ma page Feedly, au cours de mes discussions avec mes amis sur Twitter, ou tout simplement après avoir reçu un mail, il me vient l’idée d’en faire un test ou article. Ces idées, je les note en général sur Google Keep si je ne suis pas chez moi (c’est mon app favorite de prise de note et de to-do) et si je suis à la maison en général je créé direct un article « brouillon » dans l’interface WordPress de blablahightech.fr.

Mon work-flow pour écrire mes articles

Autre option aussi, c’est d’être contacté par telle ou telle marque (via agence de presse en général) pour un test de produit. Je précise que je ne suis jamais payé par les marques pour parler d’elles (mon blog ne fait pas assez de vues…) mais que 3 fois sur 4 le produit est prêté par la marque sans aucunes conditions (je garde le contrôle complet de mes écrits). C’est une autre façon de vous permettre de lire de beaux tests bien sympas dans ces pages.

Donc une fois que j’ai l’idée, et que j’ai reçu le produit à tester, je me lance dans le test proprement dit… Et ça commence souvent dès le déballage…

Les photos, point de départ de mon work-flow pour écrire mes articles

Mes tests sont souvent détaillés au niveau du visuel. C’est aussi la façon que j’utilise pour rédiger la majorité de mes tests : je fais un « brouillon » en photo, et ensuite je rédige le texte. Les photos sont donc un élément principal dans ma démarche, et c’est surement cette étape qui me prend le plus de temps…

Donc au paragraphe précédent, on parlait de déballage. En général, avant de commencer à utiliser le produit en test, je prend des photos du paquet, du déballage en lui même, des accessoires, etc… C’est à ce moment la que le produit est le plus « beau » (les câbles bien rangés, les produits encore vierge de toutes poussières ou traces d’usures…) et donc je prend énormément de temps à prendre toutes les photos nécessaires lors du déballage. Pour des drones par exemple, il m’est déjà arrivé de planter celui ci dès le premier vol, et j’étais bien content d’avoir des photos « propres » avant tout décollage pour illustrer mon article.

Donc les photos dès le déballages sont prises avec mon smartphone de temps en temps, mais la majorité du temps c’est mon RX100 mk III qui fait office d’appareil photo professionnel, et il s’en sort plutôt bien je trouve.

J’utilise des éclairages additionnels pour supprimer un maximum d’ombres et avoir des photos les plus précises possibles. Récemment, j’ai aussi un mini studio photo qui m’aide à prendre de belles photos de petits objets.

Une fois les photos prises avec smartphone ou RX100, elles sont envoyées en wifi sur mon hackintosh et je les traite avec Lightroom : j’enlève les poussières ou les traces éventuelles, j’équilibre l’éclairage, les couleurs… Je fais un peu de tri aussi car j’ai souvent beaucoup plus de photos que nécessaire. Une fois les photos classées et sélectionnées, je les exporte en qualité « basse » (=adaptée au web) sur un espace cloud. Le but de cet espace cloud est de pouvoir, si je le souhaite, retoucher les photos avec mes outils favoris sur mobile ou tablette (VSCO principalement) pour y appliquer des filtres et effets particuliers. Attention ce n’est pas le cas à chaque article. Mettre les photos sur le cloud me permet aussi d’en sélectionner 1 ou 2 pour les réseaux sociaux.

L’étape d’après sera d’uploader les photos retouchées (ou non…) sur WordPress, directement dans l’article en brouillon. Ensuite, je sélectionne les meilleures et j’en fais de petites galeries photos (des regroupements d’images qui font sens… par exemple toutes les photos du déballage…). Ca me permet ainsi de regrouper par ordre logique les photos et de commencer le plan de l’article : au début le déballage, ensuite les premières photos d’utilisation, puis on termine souvent par des belles photos d’ensemble… Dans le cadre de tests de smartphones ou d’un appareil qui a une application associée, je créé à ce moment là les screenshots de l’interface aussi, car c’est aussi important que le look extérieur.

J’insiste encore sur le fait que ce sont les photos qui m’aident à bâtir mon plan de test en général, c’est ma façon un peu particulière de travailler.

Petite remarque : c’est aussi à ce moment la que j’uploade les vidéos YouTube, que j’aurai éventuellement montées précédemment…

La rédaction

Mon work-flow pour écrire mes articles continue ensuite par la rédaction proprement dite. Je me base sur le photos déjà sélectionnées et regroupées pour raconter mon histoire, mes usages, ce qui m’a plu. Cette partie la peut être rédigée relativement rapidement, car je suis souvent assez inspiré et ça file tout seul.

Je rédige directement les articles dans l’interface de wordpress, depuis mon Macbook, mon Chromebook (ou mon hackintosh), en sauvant régulièrement histoire de ne rien perdre si ça plante. Cependant, plus ça va et plus je trouve que mon site est instable (la faute à OVH ?) et il m’arrive d’avoir des plantages en plein milieu… Si ça m’arrive, j’arrive à m’en rendre compte avant de tout perdre et je copie/colle rapidement l’article en cours sur GoogleKeep, au cas où…

Une partie importante de la rédaction sera ensuite de réaliser des liens entre cet article et les autres articles du blog. Je cible donc des mots clés et des points de l’article qui reverront sur d’autres articles (vous imaginez pas le nombre d’articles présents sur le blog 🙂 ). Autre élément important : choisir les tags et les mots clés SEO qui serviront à aider les moteurs de recherche à trouver mon article… C’est un point que je fais assez rapidement au début de la rédaction afin que Jetpack (l’outil SEO de wordpress) m’aide au fur & à mesure que je progresse en m’indiquant si je suis sur la bonne voie niveau mots clés etc… ou si je suis très mal parti.

Lorsque la rédaction du test est quasiment terminée, je rajoute à la main les liens vers les produits présents dans mon test. En général je cible Amazon, via des liens sponsorisés, qui me permettent de récupérer entre 3 et 5% des achats réalisés par mes lecteurs en passant par mon site (merci !). Ces liens sponsorisés et l’argent qui est généré sont négligeables au regard des sommes dépensées par moi même, mais ça permet d’avoir de temps en temps des petits gadgets sympas à tester et SURTOUT : des cadeaux régulièrement (via des concours). Vous l’avez remarqué je l’espère, mais j’organise assez souvent des concours pour faire gagner des produits high-tech (et par la même occasion faire connaitre le blog) avec l’argent gagné sur Amazon. C’est un peu « gagnant gagnant » cette histoire non ?

calltt

La publication

Une fois l’article rédigé, et les liens & tags bien correctement définis, il vient aussi la phase de publication de l’article dans mon work-flow pour écrire mes articles. Ici je parle bien de publication car je suis toujours le même process:

  • planification de la date de publication (en général ça tombe un samedi ou dimanche, histoire de vous donner de la lecture le weekend, mais il m’arrive aussi de publier en semaine, juste avant le repas de midi histoire de vous donner un peu de lecture pour votre pause repas. Dans la planification, j’ai une règle qui publie systématiquement sur Facebook & sur Twitter au moment même où ça sort sur www.blablahightech.fr
  • quand l’article comporte une video, elle a été uploadée précédemment sur YouTube et il faut que je passe cette vidéo de « invisible » à publique.
  • une fois l’article automatiquement publié, je rajoute à la main l’article sur la page Google Plus de blablahightech.fr et je publie ensuite l’article sur ma page Google Plus personnelle. Ceci ne peut pas être automatisé facilement et donc je continue de le faire à la main (plus pour très longtemps je pense, vu les chiffres de fréquentation de Google Plus CATASTROPHIQUES).
  • J’ajoute ensuite l’article sur Buffer (un service qui me permet de replanifier la publication sur les réseaux sociaux à l’avance) pour twitter, facebook et google plus… Ca permet d’avoir un « rappel » de l’article quelques jours après, pour ceux qui ne regardent que les réseaux sociaux (et vous êtes nombreux à lire les articles lors du rappel, c’est effrayant !).
  • Et pour finir, il m’arrive de publier aussi sur instagram une petite photo qui dit « le test est dispo » pour les têtes ne l’air qui auraient raté tout le reste 🙂

Mon work-flow pour écrire mes articles

Suite à la publication, j’envoie ensuite un email à la marque qui m’a prêté le matériel, pour leur signaler que j’ai publié le test. Et en général faut ensuite préparer le retour du produit (remballer tout, étiquette Colissimo, et hop direction La Poste).

Et c’est pas fini…

Pour terminer avec mon work-flow pour écrire mes articles, il reste encore un truc : suivre les commentaires en bas d’article ou sur tous les réseaux sociaux (2 pages Google Plus, twitter, facebook, instagram, slack, YouTube éventuellement…) ce qui représente pas mal de trucs finalement à surveiller. En général, les commentaires sont sympas, et parfois même ils signalent une erreur ou une faute de frappe, qu’il faut corriger rapidement.

Voici en gros le process que je suis à chaque fois, j’espère que cela aura pu intéresser certains sur ma méthode ! Et vous, quelle est votre méthode / workflow utilisé sur votre site web ? Je suis curieux d’entendre vos commentaires la dessus ! 🙂

 

  • laurent ARTOLA

    Super sympa cet article ! ça donne un peu tout l’environnement relatif à la rédaction.d’article de blog. Merci

    • ☺️☺️☺️☺️

  • Max

    Très agréable à lire 😉

    • Hehe je suis heureux que ça t’ai plu !

  • Brice

    La genèse par la photo est excellente, cela montre bien que l’image est indispensable, dans ton cas pour créer puis organiser tes idées !
    Tu as du talent et l’idée de jouer la transparence est sympa…ça donne un coté humain à toute cette technologie 🙂

  • Super article !!! Je me suis lancée dans le blogging depuis peu et c’est toujours intéressant de savoir comment travaille « les pro » ;-). Merci

    • merci pour ton commentaire ! je viens d’ajouter ton site à ma liste de lecture feedly, super design !!! ça fait super pro !! continue comme cela 🙂

%d blogueurs aiment cette page :