Voici mon test de la Fossil Q Explorist HR, il s’agit d’une montre connectée sous Wear OS, basée sur la 4ème génération de la plateforme de Fossil (compatible Android & iOS). Les quelques semaines passées avec cette montre furent vraiment sympa et voici mon retour !

La Fossil Q Explorist HR est livrée dans une toute petite boite avec un couvercle transparent. Un peu surprenant je trouve, car on n’a pas la « découverte » surprise du produit lors de l’unboxing, mais ça passe quand même. Le packaging est minimal pour une montre, je vous laisse découvrir tout ça en photos :

Une fois la boite ouverte, on découvre la Fossil Q Explorist HR accompagnée d’un chargeur sans fil aimanté, de quelques manuels… et je remarque tout de suite une grosse différence par rapport à mes autres Fossil (je possède déjà la Gen 1 et Gen 3) : un capteur cardiaque sous la montre ! On découvre aussi le bracelet silicone de ce modèle : très sport, pas trop à mon gout, et il prend direct des petites poussières. Je le changerai plus tard par un bracelet cuir.

Cette Fossil Q Explorist HR imposante, sans être trop grosse. Elle comporte 3 boutons (2 boutons programmables et 1 bouton principal qui se pousse et se tourne). Personnellement j’adore sa robe noire, qui lui donne un coté un peu plus classe que les 2 autres modèles que je possède.

Petit aperçu du chargeur, aimanté, pour réaliser une charge complète avant de configurer la montre. C’est très facile à utiliser, et pour une fois, on ne peut pas se tromper de coté (les précédents chargeurs pouvaient être installés du mauvais coté…).

Je vous laisse maintenant observer cette Fossil Q Explorist HR sous toutes ses coutures : en dehors du bracelet, confortable mais pas trop à mon goût, cette montre est une vraie tuerie au niveau du look je trouve.

L’écran OLED de cette Fossil Q Explorist HR semble être le même que sur la gen 3 : propre, lumineux, plutot bien défini, il fait le job et il permet à la montre de fonctionner en mode « always on » (l’écran ne s’éteint jamais) et de tenir une journée classique de travail. J’ai noté très peu de reflets et une très bonne réactivité tactile. Du bon.

Le bracelet (22mm avec quick change) sera rapidement changé par ce modèle, qui correspond mieux à ce que je porte habituellement : je trouve la combinaison des 2 vraiment magnifique (mais ce sont les gouts & les couleurs hein) :

A noter que le capteur cardiaque présent dans cette Fossil Q Explorist HR nécessite que la montre soit bien « collée » sur le bras, et donc je recommande plutôt des bracelets cuirs & silicone plutôt que métal pour pouvoir gérer une pression correcte du capteur.

Passons maintenant aux petits plus apportés par Fossil sur cette montre : les watchfaces. Personnellement j’ai trouvé mon bonheur parmi 3 ou 4 modèles, plutôt habillés. Le gros avantage que je trouve ici c’est qu’ils sont parfaitement customisables (couleurs du fond, des aiguilles, des complications = les infos sous forme de widget…) et qu’on trouvera forcément son bonheur dans la liste (longue) proposée.

Les watchfaces de cette Fossil Q Explorist HR sont interactifs, c’est à dire que si je clique sur le nombre de pas effectués (sync via Google Fit), et bien ça lancera l’app google fit. Si je clique sur le petit widget meteo, j’aurai accès à l’app « météo » de Google, etc… Vraiment pratique !

Le fonctionnement de cette Fossil Q Explorist HR est assez (voir très) similaire aux autres montres Android Wear. Petit plus offert par Fossil : le bouton principal (au milieu) peut être pressé mais aussi tourné pour faire défiler les apps, un peu comme sur Apple Watch (mais aussi les précédentes générations de la montre).

Autre nouveauté, le capteur cardiaque est quand à lui activable en permanence si on le souhaite : il va capturer régulièrement le rythme cardiaque et stocker les données sur Google Fit. J’ai réussi à activer le système en permanence sans que cela nuise trop à l’autonomie de la montre (elle tient toujours 1 journée en always on display + capteur cardiaque en route en permanence).

Autre nouveauté introduite sur cette Fossil Q Explorist HR, le NFC. Et ça permet donc d’activer Google Pay, directement depuis sa montre. Je n’ai malheureusement pas pu tester cette fonction étant donné que mes cartes bleues ne sont pas encore compatibles avec le service Google Pay. Mais c’est plutôt cool d’avoir cette capacité.

Du coté des apps installées, on retrouve une app de tracking par Nike, quelques petites apps « bien être » pour faire une séance de relaxation / respiration, mais ça s’arrête là : Fossil a fait le pari de ne pas « surcharger » la montre d’apps plus ou moins utiles… L’utilisateur aura donc le choix de prendre ce qu’il désire depuis le Playstore évidemment.

L’autonomie globale de la montre, en mode « always on » et capteur cardiaque activité est fidèle à ce qu’on avait sur les modèles précédents : 1 longue journée, pas plus. On est donc obligé de recharger la montre tous les soirs et de ne pas oublier son chargeur lorsqu’on part en weekend sous peine de finir la journée avec un écran noir au poignet. C’est OK pour moi, d’autres n’apprécieront pas… Personnellement je ne dors jamais avec une montre au poignet, du coup ça ne change rien au final… Elle est posée sur son chargeur la nuit !

Pour conclure ce test, je dirais que cette Fossil Q Explorist HR est une amélioration intéressante de la gen 3 : Google Pay & le NFC, un capteur cardiaque, … mais pour le reste on est très fidèle à l’expérience Wear Os déjà vu sur d’autres modèles. Ca plait ou ça ne plait pas, personnellement je suis assez convaincu et j’ai mes petites habitudes avec Wear Os. Je vous recommande donc ce modèle si vous connaissez un peu Wear Os, ses capacités et ses limitations, et cette génération 4 est vraiment fidèle à ce qu’on a pu voir précédemment.

Cette Fossil Q Explorist HR est en vente sur Amazon pour moins de 260 euros actuellement et d’autres modèles (couleurs, bracelets) existent évidemment ! N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire et à bientôt pour un nouveau test sur blablahightech.fr !

Join the discussion 3 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.