Soundcore, la marque « audio » d’Anker vient de sortir un nouveau modèle d’enceinte bluetooth ; il s’agit de la Soundcore Flare + , le modèle qui améliore la Soundcare Flare « normale ». J’ai pu tester ce modèle récemment, voici mon retour sur cette enceinte vendue moins de 150 euros.

Anker commercialise depuis quelques années des enceintes bluetooth sous le nom de Soundcore, et j’ai pu en tester un certain nombre… A chaque fois, je retiens un excellent rapport qualité prix pour un produit de ce type : prix modéré, qualité de fabrication au top, SAV aux petits oignons, et surtout une qualité sonore qui est souvent aussi bonne que certaines marques premium. Bref, du bon pour Soundcore. Et que penser de cette Soundcore Flare + ?

La boite comporte l’enceinte, un câble de charge (micro USB) et … pas de chargeur (mais on commence à être habitué, et puis on a tous des chargeurs USB chez soi). Et coté look, voici à quoi ressemble cette Soundcore Flare + :

Elle est plutôt compacte je trouve, même hauteur environ que ma UE BOOM 2… et elle est recouverte d’un revêtement à base de tissus solide, et étanche (elle résistera aux éclaboussures) qui semble être de très grande qualité au toucher.

J’aime aussi le choix des couleurs de la part de Soundcore, un mélange de gris anthracite assez passe partout, et de noir mat (pour la partie supérieure). On note tout de suite différents boutons et voyants : sur le dessus nous avons 2 boutons lumineux (basses, & éclairages), plusieurs boutons destinés au contrôle de la musique (play pause etc…). Sur l’arrière, 2 boutons lumineux (power, appairage bluetooth) sont eux aussi bien intégrés. Et on découvre aussi un trape qui cache le port de charge, un prise AUX (top !!!!) et une prise USB plein format (charge à 2A) afin de charger votre smartphone via la batterie de l’enceinte (charge assez rapide, moins de 2h je dirais). Top ! Pour finir le dessous de l’enceinte est recouverte de caoutchouc, afin d’éviter que l’enceinte bouge à cause des vibrations de la musique ! Et en bonus, nous avons aussi une petite sangle en tissus solide pour suspendre l’enceinte où bon vous semble.

Point ultra important de cette enceinte : elle propose des effets lumineux ! En effet la base de l’enceinte comporte une multitudes de LEDs de couleur, cachées derrière une surface translucide. On pourra donc mettre en route cet éclairage (ou non) avec la musique. Plusieurs modes d’éclairages existent ; on peut avoir quelque chose de doux (lumière fixe, ou qui change légèrement de couleur) ou de plus violent (lumière qui bouge selon les rythmes endiablés de la musique, genre boite de nuit !). Personnellement j’ai testé ça dans une ambiance de soirée, et j’ai été très convaincu par l’éclairage interactif !

Lors d’une soirée d’été en bord de piscine (je vous rappelle que l’enceinte Soundcore Flare + résiste aux éclaboussures ou à la rosée) je pense que cet éclairage fera fureur !

Passons maintenant au principal : ça sonne comment cette Soundcore Flare + ? Avant de commencer la fiche technique de cette enceinte nous laisse découvrir quelques détails importants : elle comporte 4 hauts parleurs (2 twitters & 2 hauts parleurs de 2″) et 2 radiateurs passifs pour des basses plus profondes. La fiche technique annonce aussi 25W de puissance, ce qui est plutôt bien pour une taille pareille. Elle communique aussi en bluetooth 5.0, supportant les standard A2DP, AVRCP, HFP, et SBC ; je n’ai pas la moindre idée de ce que ça signifie mais ça doit être cool. Pour finir, Anker / Soundcore annonce une distorsion minime (THD = total harmonic distortion <= 1% ).

La disposition à 360° de ces hauts parleurs procure un son qui sera au final très peu « stéréo » mais qui aura l’avantage d’être bien diffusé tout autour de l’enceinte. Un gros plus si vous voulez utiliser cette enceinte dans une soirée, il suffira de la poser au milieu de la table pour que tout le monde puisse profiter du bon son.

J’ai pu de nouveau utiliser ma playlist de test de matos audio, pour voir ce que donne cette Soundcore Flare + ; j’ai passé plusieurs soirées à écouter différents styles musicaux et je suis vraiment étonné par la justesse du son proposé par cette Soundcore.

J’ai commencé par un bon gros Shaka Ponk afin de tester la puissance des basses de cette enceinte ; ça tape fort. En passant ensuite sur un gros Partition de Beyoncé, j’ai pu constaté qu’à volume maximum, une légère distorsion et saturation est audible, tout en restant mesuré.

J’ai décidé ensuite de basculer sur des sons plus calmes, histoire de mesurer la précision des aigus. La musique d’Avatar est parfaite la dessus… La mélodie est clairement reproduite, sans être trop sifflante ou stridente. Par contre on note que les mediums sont légèrement en retrait face à des aigus très présents et des basses prononcées.

J’ai ensuite basculé la Soundcore Flare + en more « rock », avec mes playlists favorites de Limp Bizkit, Linkin Park et autres Marilyn Manson, AC/DC et Rage Against The Machine… J’adore. Face à une enceinte sédentaire comme la JBL Link 500, cette Flare + sera un peu limitée en basses, mais elle ne se laisse vraiment pas faire je trouve. Un son qui manque d’effet stéréo certes, mais qui compense par une puissance sonore et une diffusion 360°.

J’ai décidé ensuite d’aller voir ce que l’application Soundcore (iOS, Android) propose comme réglages et j’ai constaté avec surprise que l’équaliser par défaut amplifie fortement les aigus et les graves. Il faudra passer en mode « voix » pour retrouver des médiums plus présents.

L’application qui accompagne cette Soundcore Flare + permet aussi de changer les modes lumineux, avec une interface très belle et très complète : différents modes de couleurs, mais aussi un mode repos très calme qui favorise l’endormissement est disponible via cette app. Vraiment pas mal !

J’ai continué ensuite mon écoute avec un répertoire très acoustique et basique, du Peter Cincotti et son piano mélodieux, un bon Beethoven, voir un John Legend « All Of Me » bien choisi. A chaque fois cette enceinte s’est montrée tout à fait capable de rendre un son clair, mélodieux et agréable à l’oreille. Et je me suis rendu compte qu’à 50% de sa puissance, cela suffisait largement pour remplir une pièce de 20 m carrés sans problème. Elle a donc de la réserve pour les soirées endiablées.

Pour terminer cette écoute, je suis revenu sur des basiques, du hip rop avec un Notorious B.I.G « Hypnotise » , un gros Pitbull « So Sorry » et un Arrested Developement « Among the Trees » histoire de remuer tout ça et de profiter de la dynamique de l’enceinte. Je confirme que le mode « voix » est celui que je préfère, d’ailleurs.

Pour conclure ce test, je pense qu’Anker a encore réussi un coup intéressant avec cette Soundcore Flare + : une enceinte polyvalente (étanche, 20h d’autonomie, Bluetooth 5.0), mais très ludique avec ses différents modes lumineux. Mention particulière au mode qui bouge en rythme, génial pour les soirées musicales entre amis. Pour 150 euros cette enceinte est très bien placée et n’a pas vraiment de défauts. Le seul regret que j’ai (et c’est commun à toutes les enceintes rondes), c’est son manque de stéréo : pour cela il faudra appairer une deuxième enceinte Soundcore Flare + via l’application officielle pour bénéficier d’un son stéréo convainquant et plus de puissance. Bien joué Soundcore !

Join the discussion 2 Comments

  • Nico C. dit :

    Merci pour ces précisions !!! 🙂

  • lmouillart dit :

    Merci pour ce super test !


    Les standards Bluetooth utilisés :
    – A2DP : c’est un profil Bluetooth pour la distribution « audio de qualité », en gros pour écouter de la musique
    – AVRCP : c’est un profil Bluetooth pour les commandes audio/vidéo, le transport des actions plages suivantes, précédentes, pause, play, …
    – HFP : c’est un profil Bluetooth pour l’utilisation en kit mains libres
    – SBC : là c’est le codec pour l’audio, c’est un format de compression à perte, max 16bits, 48kHz, en stéréo pour un débit max de ~345kbit/s.

    En gros ça fait la base, par contre il n’y a pas de codecs haute qualité type AAC/HE-AAC (iTunes, Apple Music), aptX, aptx-HD (souvent le standard sur les Android équipés de Qualcomm).
    Le meilleur étant le LDAC de Sony car il est sans pertes (proposés aussi en standard depuis peu dans Android), ou Samsung HD qui n’est utilisée que par et chez Samsung. C’est de toute façon pour le moment assez rare pour ce type d’enceintes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :