La semaine dernière Boosted Boards venait d’annoncer la 3ème génération de skates électriques, et ils ont étendu leur gamme avec des modèles compacts. Cette marque reste la référence dans la tête de tous les geeks qui regardent Casey Neystat au quotidien… Mais finalement, ya pas d’autres alternatives ?? Quels skates & longboards acheter en 2018 ?

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ont vu que je suis souvent sur un longboard / skate électrique. C’est un moyen de transport que j’apprécie particulièrement pour me bouger lorsqu’il fait beau mais c’est aussi un bon moyen de se péter la gueule ; en 2 ans de pratique, j’ai 2 chutes importantes à mon actifs, avec à chaque fois quelques dégats (bras cassé, hanche habimée…) et je ne peux donc que vous conseiller 2 choses avant de vous lancer : des protections (casque obligatoire, faite comme ces youtubers débiles qui se filme à toute vitesse sur leur skate…) et une pratique légère du longboard (quelques semaines) avant de se lancer à 30 km/h sur les routes. Bref, c’est dangereux (mais c’est tellement bon…).

Pourquoi un skate électrique ?

J’en ai déjà parlé en long en large et en travers dans mes différents articles & podcasts, mais je vais en faire un petit résumé ici… Pour moi le skate électrique apporte de multiples avantages :

  • léger, on peut le porter dans un sac à dos, à la main… et prendre les transports en commun avec !
  • suffisamment rapide pour aller plus vite que n’importe quel transport en commun dans les « grosses » villes
  • la sensation de ride, incomparable, est 10 fois plus sympa que de prendre un vélo, une trottinette ou une roue… mais ça c’est mon avis perso 🙂

Attention cependant à certains points:

  • c’est casse gueule. facile de tomber… donc protégez vous avec un casque TOUT LE TEMPS.
  • c’est pas donné au niveau tarif pour le moment. Les premiers prix sortent à 400 / 500 euros pour du matos qui tombera assez vite en panne (et qui vous fera prendre des risques au niveau sécurité) et difficile à maintenir en état (pièces détachées spécifiques). Le haut de gamme dépasse les 1200 euros, pour du matos de qualitayyy ou que vous serez capable de changer vous même (le fameux « do it yourself » = fait le toi même).
  • sous la pluie, c’est encore plus casse gueule. A éviter ! (et les skates n’aiment pas l’humidité de toute façon).

Quelle taille ?

La taille va déterminer le type de « ride » que vous sera capable de faire avec votre skate électrique. Un petit cruiser de 30 pouces de long ne se comportera pas du tout comme un longboard de 50 pouces. Pourquoi ? Parce que la distance entre les roues avant & arrière (le « wheelbase ») sera différent. Et plus cette distance est grande, et plus le skate sera capable d’aller vite et sera moins agile à basse vitesse. Au contraire, un wheelbase court rendra la planche très nerveuse sur les changements de direction, y compris à basse vitesse.

Ainsi, une petite board sera adaptée aux trajets urbains, où la vitesse n’est pas le critère principal. Ce sera une planche facile à faire manoeuvrer entre les piétons, contourner les plaques d’égouts, etc… mais instable à haute vitesse et difficile à utiliser sur de très longues distances car on est pas forcément bien « installé » dessus.

Une board longue sera adaptée à la vitesse en général, et permet aussi plusieurs positions possibles au niveau des pieds, pour faire de longues distances. Attention cependant, les boards du genre « boosted board » basées sur un deck Loaded Vanguard sont très souples, et n’aiment pas les hautes vitesses en général (sensation de rebond, de manque de contrôle à haute vitesse).

Hub ou courroie ?

2 types principaux de moteurs pour skate électrique existent (d’autres alternatives existent mais j’en parlerai pas pour le moment): les moteurs hubs (intégrés dans la roue) et les moteurs à courroie qui transmettent la puissance à la roue via une petite courroie. Quels avantages l’un par rapport à l’autre ???

Les avantages du moteur hub:

  • silencieux
  • roue libre importante (ça roule tout seul…)
  • look ! on ne voit pas les moteurs
  • fiabilité : moins de pièces mobiles, moins de risques de casse

Les inconvénients d’un moteur hub:

  • roues dures (pas beaucoup de gomme autour du moteur)
  • difficile de changer les roues
  • moins puissants

Les avantages des moteurs & transmission à courroie:

  • moins chers en général
  • puissants

Les inconvénients des moteurs & transmission à courroie:

  • risque de casse de la courroie (avec cailloux etc…)
  • roue libre limitée
  • réglage de la tension de la courroie nécessaire parfois
  • bruit
  • look moins sympa qu’un moteur hub

Les différents modèles du moment

Les modèles les plus connus sont évidemment ceux commercialisés par Boosted Boards. La marque américaine fut la première a bénéficier d’un effet de « mode » des youtubers US, et sa popularité est énorme de l’autre coté de l’Atlantique. Leurs setups sont robustes, bien travaillés au niveau du look, et possèdent surement la meilleure télécommande de tous les modèles récents. MAIS ils ne sont pas seuls, à proposer de bonnes performances ; la concurrence fait souvent mieux au niveau de la Vmax et de l’autonomie (et parfois du prix) au détriment d’un SAV un peu plus « light ».

Voici les bonnes options en longboards:

Mes recommandations en boards plus courtes :

L’exception Mellowboards

J’en ai déjà parlé plusieurs fois ici, mais Mellowboards est un petit ovni dans ce monde du skate électrique : c’est un boitier qui se fixe sous une planche que vous possédez déjà ; ainsi n’importe quel skate devient un skate électrique et vous avez le loisir de choisir votre longueur de skate afin de vous adapter au trajet à effectuer !

Clairement une option très chère mais ultra polyvalente : le matin tu vas en ville tu montes un petit cruiser sur Mellow. L’après midi tu souhaites faire une balade pépère avec les potes, tu installe un longboard ultra flex dessus, grand confort !

Le « Do It Yourself »

« Do It Yourself = fait le toi même » est pour moi la meilleure option si vous voulez vraiment vous lancer dans le skate électrique et que vous voulez en faire votre moyen de transport principal. Pourquoi ? Parce que si c’est toi qui fabrique le truc, c’est donc toi qui le répare… et qui l’améliore. Pas besoin de passer par un shop en SAV, pas besoin d’attendre des pièces depuis les USA, pas besoin de galérer avec les garanties des produits. Il suffit juste d’anticiper. Allez, quelques points en vrac :

  • C’est toi qui choisit la planche, la motorisation, l’autonomie, la vitesse max… et tu gères aussi le budget. Attention quand même, pour des pièces de qualité, il faudra surement dépasser les 1 000€ !
  • Tu peux toujours faire un stock de pièces détachées dès le début, afin d’être couvert en cas de casse : moteur, courroie, vis… principalement. Quand ta board s’use, tu changes les pièces toi même…
  • Tu peux améliorer petit à petit ton setup… passer sur une batterie plus puissante, des roues différentes, etc…
  • Tu as l’immense plaisir de dire « c’est moi qui l’ait fait » quand quelqu’un te demande quelle marque / modèle

J’ai déjà écris un premier tuto la dessus.

Crédits : http://www.e-sk8.fr/2015/11/13/loaded-vanguard-en-version-skate-electrique-revisite/

Pour vous lancer dans le DIY, une seule adresse : http://www.e-sk8.fr

Join the discussion 10 Comments

  • Nico dit :

    Difficile de les contacter, vu que tout n’a pas encore été livré sur kickstarter et indiegogo. Je fais partie des premiers alors essaie mais ce n’est pas gagné.

  • Nico dit :

    J’ai fait ma réponse plus haut a 16h18… j’ai due faire fausse manip

  • Nico dit :

    J’ai un dual, 2 batteries, 2 roues hub, avec un telexommande en plus et une plateforme solo en plus. Donc soit je ride avec 2 roues 2 batteries pour une puissance de feu, soit une roue et 2 baterie pour une autonomie de 24km, soit je file une roue et une batterie a ma conjointe pour un plaisir partagé. Mes planches sont en drop thru et j’ai actuellement sur mon arbor axis les gullwing sidewinder II.
    Ma femme a des bears 852.
    Franchement le retour pour le moment face a l’investissement et le fait que ce soit modulable et puissant, je n’ai rien a dire, que du bonheur. J’ai fait environ 60km avec pour le moment

    • Niko C dit :

      merci ! top pour ton retour, je vais les contacter de nouveaux pour voir si je peux avoir un exemplaire de test pendant 10 jours, histoire d’en faire un test face à Mellowboards.

  • Nico dit :

    Si mellow est un ovni, alors que dire de eon by rideunlimited.
    N’importe quel deck, n’importe quel trucks, possibilité de mettre une ou 2 roues hub ou separer en 2 esk8.
    Vitesse de 44km/h testé, autonomie convenable en mode eco (10km et moitié batterie) pour bien moins cher que le mellow.
    Faut se mettre a jours !

    • Niko C dit :

      Merci pour ton commentaire. J’ai justement demandé un test de rideulimited mais ils n’ont pas répondu favorablement…

      Mon article date de mai, il me semble qu’on avait aucun retour sur la qualité du produit à ce moment la….

      Tu possèdes en mono ou dual moteur ? Sur quels trucks tu rides ? Ça marche sur des trucks gullwing ?

  • Leon dit :

    Très bon article, toutes les personnes qui veulent un skate élec devraient le lire !
    la Backfire G2 a un gros problème pour ma part c’est sa petite batterie (< 14km), rien à voir avec les specs que donne le constructeur, et c'est dommage car le deck est bon et les cases aussi. Je pense que tu peux aussi ajouter Wowgo avec Meepo car ils corrigent les bug de Meepo, donc ils sont, pour moi, une version améliorer de Meepo.

  • Valentin dit :

    Salut, bravo pour ce que tu fais. En ce moment je cherche aussi quel est le meilleur skate électrique rapport qualité prix. Pour les smartphones j’avais choisi oneplus 5. Et pour les E skate mon choix se ferais plutôt sur le meepo v2plus a moins de 400euros. 40km/h. Discret silencieux. Maintenance facile. Rapport qualité prix imbattables pour moi. Ce qui me gène c’est qu’il est plus cher en pièce détachée que déjà assemblé. Moi qui adore monter moi même. A part ça jlui vois aucun défault. Qu’en penses tu ?

  • Salut Nico, à chaque fois que tu en parles, tu me donnes envie. J’envisageais dernièrement de me prendre une trottinette électrique Xiaomi pour mes trajets quotidiens car je n’ai jamais fait de skate « classique » (ma plus longue expérience est de 10 minutes au Decathlon). Mais je n’aimerais pas mourir con sans avoir jamais essayé. Quelques questions en vrac :

    1. Quelqu’un qui n’a jamais fait de skate peut-il sérieusement envisager de se déplacer en skate électrique ?
    2. Dans des environnements en ville, comment gérer les petits trottoirs ?
    3. Quid de chemins et routes gravillonneux ? Est-ce approprié ?

    Merci par avance de tes retours !

    • Niko C dit :

      Merci pour ton commentaire ! Alors je vais essayer d’y répondre:
      – un skate c’est bien plus mobile et léger, compact qu’une trot’ mais c’est aussi bien plus casse gueule à cause des roues qui sont plus petites, plus dures, sensibles à la moindre flaque d’eau… Du coup je te conseillerai (comme j’ai fait) de t’acheter un longboard d’occasion sur leboncoin et de faire quelques balades (quelques sorties d’une heure…) histoire d’avoir les réflexes sur l’équilibre etc et surtout voir si ça te plaît. Ensuite tu peut envisager un petit skate électrique…
      – en ville les trottoirs, plaques d’égouts, zones humides, petits graviers, c’est clairement ce qu’il faut éviter. Un skate avec des grosses roues (80, 90mm,…) pourra cependant passer des tous petits trottoirs, si tu passes pas trop vite dessus.
      – chemins, bétons de mauvaise qualité, gravillons, etc… Tu oublies si tu roules avec des roues classiques (urethane). Pour pouvoir passer partout il te faut des pneus.

      Voilà, pour répondre un peu à tes premières questions ! N’hésite pas si tu en as d’autres 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :