Skip to main content

Je parle moins de gadgets ici sur le blog, et je parle un peu plus de photos récemment ! Mes loisirs & envies évoluent et je me suis dit, que, comme chaque année où je fais un peu le bilan de mon matériel, ça valait le coup de faire un article qui présente mon matériel photo Fujifilm et qui serait référencé dans la page « à propos » du blog.

Intro: pourquoi Fujifilm ?

J’en ai parlé en podcast, mais aussi sur les réseaux sociaux : je suis surement une sorte de « fan boy » Fujifilm, depuis que j’ai gouté à leurs boitiers hybrides. Il y a quelques années, j’étais équipé Sony et ce, dès mes débuts dans la photo numérique (2005, lorsque je suis parti vivre 1 an en Australie…) ; j’ai utilisé plusieurs boitiers Sony pendant presque 10 ans. Mon dernier fut le RX-100 mark III, compact expert très polyvalent. Mais, avec l’activité du blog, je me suis rendu compte que j’avais besoin de monter en gamme coté photo & c’est là que j’ai commencé à regarder les alternatives pas chères et de qualité. Je suis tombé sur Fuji, avec le X-T20 et le X-M1, qui m’ont tout de suite « explosé » la rétine et surtout, qui m’ont donné envie d’apprendre la photo. Pourquoi ? Parce qu’avec Fujifilm, on repart de la « base » de la photographie : des molettes ISO, ouverture et temps d’exposition, à la sauce « argentique & pellicule ». Même si ça peut faire peur au début, les boitiers Fuji sont quand même très adaptés aux débutants, car ils ont tous un mode AUTO sur tel ou tel paramètre de réglage.

Une fois qu’on maitrise la base, les boitiers Fujifilm permettent de monter en compétence, faire un peu moins d’AUTO et plus de manuel, comprendre ce qui va se passer lorsqu’on va presser le déclencheur. Et lorsque je suis monté progressivement en compétence, j’ai eu envie de shooter avec ces boitiers de plus en plus, et de laisser tomber mon téléphone portable avec lequel je peux faire des photos classiques, mais pas exceptionnelles.

Autres points forts des hybrides Fujifilm : leur encombrement global est vraiment intéressant. Certains boitiers sont tellement petits qu’on pourrait presque les glisser dans une poche (c’est l’objectif qui changera tout en fait 🙂 ) et j’apprécie aussi leur côté vintage / rétro qui rappelle un peu le monde de l’argentique.

Appareil photo principal, le Fujifilm X-T3

Actuellement mon boitier principal est le Fujifilm X-T3, un classique indémodable. Malgré le fait que le X-T4 soit sorti il y a 2 ans déjà, je n’ai pas eu le besoin de le changer. Pourquoi ? Parce que ce X-T3 a été mis à jour plusieurs fois coté autofocus principalement, et qu’il est très bon. Aussi, parce que l’écran du X-T3 s’oriente sur 3 axes (vers le haut, vers le bas, et sur le côté pour faire du portrait) et que je le trouve bien plus pratique que l’écran du X-T4. C’est avece ce boitier par exemple que j’ai shooté toutes mes photos de concert au Rio Loco !

Autres gros avantages de ce boitier, c’est sa tropicalisation & ses fonctions professionnelles (double-slot SD, rafale plus que correcte & plusieurs modes de prise de vue intégrés).

J’apprécie aussi tout particulièrement ses multiples molettes de réglages ; il y a un bouton pour chaque fonction principale, et il n’est pas nécessaire d’apprendre à utiliser un menu complexe et peu rapide pour s’en sortir. On peut même régler son appareil lorsqu’il est éteint !

Il sera remplacé, bientôt, par le Fujifilm X-T5 mais en attendant, je conseille toujours ce Fujifilm X-T3 à tous ceux qui veulent se lancer dans le monde Fuji avec un boitier mythique & ultra-efficace !

Appareil photo secondaire, le Fujifilm X-E4

Lorsque j’ai besoin d’un boitier plus léger, plus compact et moins « pro » que le X-T3, j’utilise une petite bombe : le Fujifilm X-E4. Il s’agit du boitier le plus compact & le plus performant de la gamme Fuji : imaginez le même capteur, même autofocus que celui du X-T3 mais dans un boitier beaucoup plus compact et un peu plus « minimaliste ». Ça donne un résultat que j’apprécie beaucoup lorsque je pars en randonnée, balade, ou même en soirée, car il est léger et se glisse « presque » partout.

Face au X-T3, il perd quelques fonctions pas forcément indispensables lorsqu’on est dans une situation non-professionnelle : une seule carte SD, pas de tropicalisation, moins de molettes de réglages (il faut donc passer par les menus…). Et pour finir, je l’adore, car il a une allure vraiment sympa… une sorte de Leica, assez carré, mais aussi terriblement rétro 🙂

Appareil « coup de cœur », le Fujifilm X-Pro2

J’ai récemment acheté un 3ᵉ boitier, non pas parce que j’en avais besoin, mais plutôt parce que j’ai eu un gros coup de cœur sur le look de ce « vieux » Fuji X-Pro2. Sorti en 2016, il a été ensuite remplacé par le X-Pro3, et reste encore aujourd’hui un excellent boitier pour débuter ou se perfectionner chez Fuji. La gamme X-Pro est un peu à part chez les hybrides APSC Fujifilm car elle propose des boitiers typés « streetphoto » avec un viseur hybride déporté, et souvent quelques photos video en moins. Ce sont donc des boitiers vraiment destinés à la photo, aux puristes Fuji…

J’ai l’impression aussi que les boitiers de la gamme X-Pro sont fabriqués dans un bloc de métal brut ; ils sont extrêmement solides et leur construction donne vraiment confiance. On a l’impression qu’ils ont été conçus pour durer plusieurs décennies.

Du coup, pour moi ce X-Pro2 n’est si mon meilleur boitier, ni mon plus compact. Mais c’est le boitier qui est très souvent dans mon sac du quotidien. Il est très agréable à utiliser, il a un look dévastateur je trouve, et il reste, malgré son âge, extrêmement capable. Et c’est aussi le seul boitier que je ne revendrai probablement pas 🙂

Mon seul objectif zoom : le Tamron 18-300 f/3.5 – 6.3

Maintenant que j’ai partagé la liste des boitiers Fujifilm que j’utilise, voici un petit mot sur le « seul » objectif zoom que j’ai en ce moment : le Tamron 18-300 qui ouvre entre f/3.5 et f/6.3. Il s’agit un peu d’un ovni dans le monde des zooms APSC car il a une plage focale extrêmement grande (il a remplacé mon 16-80 + 55-200) pour un prix & un poids très correct.

La force de ce zoom Tamron est clairement sa polyvalence : avec du 18mm c’est du grand angle, adapté à la prise de vue de paysages, d’architecture, de scènes de la vie de tous les jours. Et lorsqu’on monte jusqu’à 300mm, on a clairement un téléobjectif qui permet de faire de la photo animalière, d’aller chercher des détails extrêmement loin et je l’ai même utilisé en photo de concert en extérieur. L’objectif étant stabilisé et tropicalisé, c’est donc zoom « à tout faire » qu’on prend lorsqu’on ne veut pas se poser de questions & qu’on a un espace limité.

Son seul défaut serait son ouverture f/3.5-6.3 qui pêche un peu, en faible luminosité ou lorsqu’on veut une profondeur de champ très courte. Pour remédier à cela, j’envisage de prendre un zoom qui ouvre à f/2.8 chez Fuji (le fameux 16-55 énorme) ou chez Sigma (le super 18-50 récemment sorti).

Mes focales fixes : 10, 12, 27, 33, 60mm

J’ai pu acquérir pas mal de focales fixes Fuji, et j’en ai revendu aussi plusieurs. Voici la liste de celle que je possède actuellement, elles correspondent à mes usages.

De gauche à droite : 10mm, 27mm, 60mm, 12mm, 33mm & 18-300mm (zoom)
  • Pergear 10mm f/8 : une focale fisheye & manuelle, qui est ultra-compacte (elle est quasiment aussi grosse qu’un bouchon d’objectif). Il s’agit plus d’une focale « fun » plutôt que quelque chose de très sérieux, et il m’est arrivé de prendre quelques clichés sympa avec celle-ci.
  • Samyang 12mm f/2 : une focale grand angle avec autofocus, parfaite pour les photos de paysage et astro photo. Ultra légère est compacte, elle est facile à prendre dans un sac, « au cas où ».
  • Fujifilm XF27mm f/2.8: j’adore cette petite focale pancake, qui a été mise à jour dernièrement par Fuji. Elle est rapide & extrêmement précise et conviendra à pas mal de situations. Son gros avantage est clairement sa taille qui rend le combo X-E4 / XF27 ultra-efficace.
  • Fujifilm XF33mm f/1.4: surement la meilleure focale fixe Fujifilm !! Un autofocus de fou, un piqué exceptionnel, parfaitement adaptée aux nouveaux capteurs 40megapixel de la nouvelle gamme. C’est ma focale passe partout, que je laisse la majorité du temps sur un de mes boitiers.
  • Fujifilm XF60mm f/2.4 macro: pratique pour les shoots de produits, mais je fais aussi du portrait avec. Elle est lente coté AF, mais très précise !

Et après, comment va évoluer mon matériel photo Fujifilm?

Mon matériel va évoluer dans les prochains mois, avec l’arrivée probable du X-T5 pour remplacer mon X-T3, mais aussi avec l’achat d’un zoom polyvalent f/2.8 afin de pouvoir limiter au maximum le nombre de focales dans mon sac. Cependant, je n’ai pas prévu de me séparer des focales actuelles…

Et vous, quel matériel possédez-vous chez Fuji ? Je suis curieux, laissez-moi un mot dans les commentaires !

5 Comments

  • GOLDADLER dit :

    Bonjour
    Je possède le xt3.
    Et je me demandais s’il ne serait pas judicieux de remplacer mon fuji 35 f2 par le 33 f1.4. ???
    Sinon j’ai le 12 mm 7 artisans
    Le 23 f2 Fuji
    Le 18-55 Fuji et le 50-140.
    Merci de vos conseils.
    Nadia

    • Niko C dit :

      Bonjour et merci pour ton commentaire !
      Le 33 f/1.4 est excellent en effet, mais bien plus gros et plus lourd que le f/2. C’est à toi de voir si tu veux un peu plus de performance et si ça sera toujours aussi facile de transporter ton matériel. Perso, j’adore ce f/1.4 et il me tarde de le tester sur le X-T5 🙂

  • Vincent dit :

    Super article comme toujours,
    Pour moi c’est c’est mon sublime x-t30 v1 avec pour le moment le xf18-55mm du kit qui est très bon mais je souhaite me remplacer par le 16-80mm ou pourquoi pas un 18-300 maintenant que je viens de voir ici, et avec j’ai aussi le premier xf 35 mm 1.4 qui est juste wouahouuuu magnifique en piqué et qualité.

    • Niko C dit :

      Merci pour ton commentaire !!
      Le 18-55 en kit est vraiment bon, et je t’encourage à le garder … J’ai testé le 16-80 aussi mais je le trouvais très gros sans apporter une meilleure qualité d’image (la faute au f/4 et à un piqué par foufou sur l’exemplaire que j’avais).

      Pour le XF35 1.4 je suis d’accord avec toi, c’est une optique magique ! je regrette presque de l’avoir revendue !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.