Xiaomi est une marque chinoise dont on va entendre de plus en plus parler en 2015, du fait qu’elle propose des produits de qualité, au look parfois « copié » sur Apple ou d’autres grandes marques occidentales, mais à un tarif défiant toute concurrence. Aujourd’hui, grâce à Xiaomi-France, un des rares revendeurs de produits Xiaomi pour nous Français, je teste le bracelet connecté Mi Band, surement le bracelet le moins cher du marché !

Avant de commencer et de rentrer dans les détails, on trouve ce bracelet un peu partout sur les sites chinois connus (attention certains vendent des copies) et aussi sur Amazon.

Déballage

La bracelet arrive dans une boite plutôt discrète, type de la marque Xiaomi. L’ouverture est rapide, on découvre ensuite le contenu de la boite : un bracelet, un capteur en métal, un câble de recharge et quelques manuels. C’est complet et minimaliste. Premier coup d’oeil sur le bracelet, je le trouve plutôt pas mal au niveau du look. Il faut dire que la majorité des bracelets du marché (Fitbit, Jawbone, Misfit, Sony ou même Nike) ne sont pas au top du look. Le Mi Band noir (d’autres couleurs existent) et le capteur en aluminium me paraissent surement être dans le top 3 au niveau du look. Clairement, ce qui se fait de mieux aujourd’hui ce sont les montres connectées qui incluent souvent les fonctions des bracelets connectés et qui proposent un visuel un peu plus passe partout…

DSC00224 DSC00225

Sur la surface supérieure du capteur on observe 3 petits trous, qui sont en fait 3 LEDs (de couleur changeante) qui permettent d’indiquer différentes choses pendant la journée. A noter que le capteur se désolidarise du bracelet pour la recharge (mais aussi si on souhaite changer de bracelet, pratique !) ou pour être intégré ailleurs (dans une poche, autour du cou, etc…).

Le bracelet est en matière plastique caoutchouteuse, agréable au toucher et souple, et il se referme avec une pression métallique. A noter que le bracelet ne tiendra surement pas plus d’un an au poignet je pense, mais il est déjà possible d’en acheter en remplacement pour quelques euros.DSC00226 DSC00227

Installation

Le bracelet arrive déjà un peu chargé au niveau batterie, il est donc possible de rapidement le mettre au poignet et de tenter l’appairage avec le smartphone. Au préalable, je m’étais un peu préparé, j’avais téléchargé l’application « compagnon » pour le Mi Band, sur le site de Miui-France ; cette app compagnon existe sur le PlayStore mais elle est en chinois il me semble. Je me suis donc orientée vers celle qui a été traduite par la communauté Miui France. L’application s’installe facilement, on doit ensuite créer un compte sur Mi Cloud, le cloud de Xiaomi… Ca plaira à certains, moins à d’autres, pas de soucis pour moi. Je fonce, je lance l’app, elle me propose de faire l’appairage avec le Mi Band puis me propose une mise à jour officielle du firmware du Mi Band. C’est une bonne chose, on voit que Xiaomi continue de suivre les produits qu’ils vend et on peut attendre donc de nouvelles fonctionnalités dans les prochains mois. On entre son sexe, âge, poids et on indique à quel poignet on porte le bracelet, et c’est parti !

DSC00228 DSC00229DSC00230Mi Band by Xiaomi

Mais… ça sert à quoi ?

On rentre dans le détail, concernant ce bracelet : c’est un bracelet connecté à votre smartphone, qui permet de « monitorer » plusieurs paramètres de votre quotidien : tout d’abord il compte le nombre de pas que vous faites chaque jour, et vous propose un résumé de votre journée, heure par heure, en indiquant combien de pas vous avez effectué, combien de kilomètres parcourus correspondant (c’est une approximation), combien de calories ont été dépensées… et vous résume tout ça dans une belle interface colorée (très similaire à celle de Google Fit).

39E920F093B1_OnePlus One_0_PORTRAITE26D2D15F4CF_OnePlus One_0_PORTRAIT

On a ensuite accès à un historique des jours précédents, afin de voir les tendances du moment : est-ce que je ne marche pas assez en ce moment ? quel jour de la semaine a été un jour « actif » pour moi ? Est ce que le jour où je vais me balader faire du shopping je marche plus que les jours où je vais me balader en forêt ?

424100F5024B_OnePlus One_0_PORTRAIT

Ces chiffres sont mis en face des objectifs que vous vous donnez par jour: en fonction de ce que vos souhaits vous pouvez fixer une valeur de nombre de pas à effectuer chaque jour, et l’appareil vous rappelera où vous en êtes de votre objectif, afin de vous encourager à persévérer ou à vous mettre un bon coup de pied au culcul. Attention cependant, le bracelet détecte bien la « course » mais il n’affichera pas d’info dans le graphique du jour.  Seulement sera doné le temps/distance de course ainsi que les calories consommées.

Au niveau de la précision du capteur, j’ai eu l’occasion de comparer le Mi Band avec ma montre connectée sous Android Wear et qui fonctionne avec Google Fit : l’écart au niveau des pas effectués sur une journée complète est inférieur à 10% ce qui me parait correct. Le Mi Band est donc de mon point de vue aussi bon que des capteurs bien plus onéreux supportant Google Fit.

Autre fonctionnalité importante : il monitore le sommeil. Porté aussi la nuit, il détecte vos mouvements (et vos « micro » mouvements) afin de savoir dans quelle phase de sommeil vous êtes. Il propose ensuite tout cela dans une interface graphique. On voit apparaitre le moment où vous vous couchez, le sommeil paradoxal, les phases de sommeil profond, et le moment du réveil (le moment où vous êtes dans votre lit… et que vous regardez vos emails etc… vous connaissez hein ?).

EA0F2BB7C64E_OnePlus One_0_PORTRAIT 5EEDBEE0AE62_OnePlus One_0_PORTRAIT

Cette fonctionnalité est plutôt pratique je pense, et chacun en aura une utilisation. Personnellement, je suis curieux de voir quelles sont les « bonnes » nuits et les mauvaises nuits au niveau sommeil, pour voir si ça influe sur ma journée.

On a fini pour les fonctions principales. Vous allez dire que c’est peu, vous avez raison… mais le Mi Band le fait bien je trouve !

Les fonctions bonus

On a quand même d’autres petits plus proposé par Xiaomi : sous Lollipop, le bracelet Mi Band permet d’activer la fonction Smart Lock, qui permet de garder déverrouillé votre appareil du moment que le contact bluetooth entre le smartphone et le Mi Band est valable. Pratique pour ne pas à avoir à entrer son code secret toutes les 5 minutes, tout en permettant d’avoir un système de protection du vol efficace.

Ensuite l’application compagnon permet de vous assister dans vos activités sportives : vous avez une fonctionnalité à la Runkeeper, qui monitore votre parcours de running (ou de vélo…) via GPS (du smartphone…), une fonction pour faire de la corde à sauter et une autre pour vous assister dans vos séances d’abdos quotidiennes. Pratique mais cela signifie que vous portez votre smartphone sur vous pour faire tout ça (à la différence de l’activité marche & sommeil, qui doivent fonctionner hors ligne si j’ai bien compris, sous réserve de faire une synchro régulière sur le smartphone).

Au niveau des petits plus on peut aussi parler de la fonction réveil, qui fait vibrer le bracelet pour se réveiller sans réveiller son double dans le lit.

E536376D766B_OnePlus One_0_PORTRAIT CDD0B964A5D8_OnePlus One_0_PORTRAIT

Les 3 petites LEDs sont utilisées pour indiquer pendant la journée l’avancement du nombre de pas, vis à vis de l’objectif. Lorsqu’on a dépassé 1/3 de son objectif la première lumière s’allume quelques secondes. Au passage aux 2/3 la deuxième s’allumera et ainsi de suite. Par contre je n’ai pas compris comment on pouvait allumer ces indications à la demande… Les LEDs indiqueront aussi lorsqu’il faudra recharger le dispositif (je n’y suis pas encore arrivé… car je suis toujours sur ma première charge), en clignotant en orange. Xaomi annonce une autonomie de 1 mois, ce qui est exceptionnel je trouve, et le système de recharge me semble bien conçu.

Pour terminer ce chapitre, il faut indiquer qu’il est aussi possible de détourner certaines fonctions du bracelet pour faire plus de choses : on peut par exemple demander à ce que le bracelet vibre à chaque notification reçue sur le smartphone (ou à chaque appel par ex), dans le cas où vous souhaitez garder votre smartphone dans un sac à main, dans une poche d’un manteau etc. Il faut passer désinstaller la première app, puis passer par la deuxième application donnée sur le site de Miui-France, refaire l’appairage et les premiers réglages… et c’est parti, vous pouvez sélectionner quelles sont les apps qui enverrons des vibrations au bracelet, définir le temps d’attente avant que le bracelet se mette à vibrer en cas d’appel (vachement pratique !!), etc. A noter que ces fonctions doivent faire chuter rapidement l’autonomie du bracelet (et du smartphone) car elles obligent une connexion permanente. A noter que je n’ai pas encore pu totalement voir à combien chute l’autonomie, je suis toujours sur ma première charge ! Mon feedback sera donné dans quelques jours via Google + !

EF0175A3501E_OnePlus One_0_PORTRAIT6C2FB971A3BD_OnePlus One_0_PORTRAIT

Mes conclusions

Il faut avouer que ce bracelet est redoutable : c’est sûrement le bracelet le moins cher de tout ce qui tourne sur Android & iOS, et réalise parfaitement les tâches pour lesquelles il a été conçu : la marche & le sommeil. Certes c’est limité mais il fait aussi bien que des bracelets bien plus chers (et qui proposeront aussi un panel de fonctionnalités plus importantes). Pour un premier achat dans le monde des objets connectés, ce bracelet Xiaomi Mi Band est le gadget ultime que je recommanderai à toutes les personnes équipées d’Android & d’iOS (ne marche pas sous Windows à priori) et qui veulent se lancer à bas coût.

Certes, certaines choses ne sont pas parfaites, mais je crois dur comme fer que Xiaomi améliorera son système dans les semaines ou les mois à venir. A noter qu’on aurait pu souhaiter que ce bracelet s’intègre dans l’univers Google Fit, mais visiblement ce ne sera pas le cas…

Vous avez aimé ce test ? Retrouvez tous mes tests des produits Xiaomi ici !

DSC00231 DSC00232 DSC00233 DSC00234 DSC00235DSC00347DSC00346Mi Band by Xiaomi

 

Join the discussion 75 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :