Depuis quelques semaines, j’ai un skate électrique dans mon garage, toujours chargé pour aller me balader à n’importe quel moment. Voici mon feedback et mes impressions sur ce nouveau moyen de se déplacer !

Avant de commencer, je voudrai remercier William de RideMore.fr qui m’a prêté une planche exceptionnelle pour réaliser ce dossier. Je détaillerai d’ailleurs cette planche un peu plus bas dans l’article et vous trouverez aussi quelques vidéos que j’ai pu tourner avec la planche Evolve aux pieds 🙂

Un skate électrique, c’est quoi ?

J’ai déjà écrit un article sur le sujet, je vous invite à le consulter. Mais sachez que globalement, on prend une longboard (une planche de skate assez longue), des grosses roues, un moteur électrique et une grosse batterie et on pilote ça avec une petite télécommande sans fil. Ça permet de se déplacer vite (voir très vite, au-delà de 50km/h pour certains) tout en prenant énormément de plaisir.

Le skate électrique est très populaire outre Atlantique & Australie depuis quelques mois ou années, et commence à débarquer fortement du côté de l’Europe… Une très bonne chose et vous allez comprendre pourquoi un peu plus bas !

Evolve & la Bamboo Generation 2

Le skate qu’on m’a prêté est de la marque Evolve, un fabricant de skate électrique australien qui commercialise des planches dans le monde entier depuis déjà plusieurs années. Evolve n’est pas du tout débutant dans le domaine et ils ont plusieurs générations de planches à leur actif.

Evolve-GT-528237

Ils ont commencé avec des planches en bamboo Bustin, des trucks doubles étages qui permettent de carver fortement, et des roues bien connues dans le monde du downhill (descente), puis petit à petit ont fait évoluer leur gamme vers des produits conçus et fabriqués à 100% par eux.

ST_Front_angle

Un des gros avantages de la marque Evolve est de proposer ses skates en version « street » (roues dures & rapides) et « tout terrain » (pneus gonflés) qui permettent donc de passer un peu partout selon le terrain. Les roues street seront les plus rapides et précises pour aller vite & loin sur du goudron ou béton… les roues tout terrain permettront de passer sur des chemins, herbe, terre, mais aussi de franchir des petits trottoirs bien plus facilement qu’avec les roues street.

maxresdefault

Avoir le choix des roues, cela change la vie ! On peut avoir une config adaptée à la ville et aux trajets quotidiens, et changer les roues lorsqu’on est en vacances au bord de l’océan et qu’on veut pouvoir passer sur des chemins proches de la plage !

Avec l’arrivée des modèles bamboo GT et carbon GT, Evolve propose aujourd’hui les skates les plus performants du marché : à partir de 1400€ vous avez les planches qui ont la meilleure accélération, la plus grande autonomie et la plus haute vitesse de pointe, et cela sans bidouiller ou devoir assembler soit même quoi que ce soit : c’est un produit grand public, prêt à l’usage et qui ne nécessite que très peu d’entretien au quotidien !

 

Le modèle que j’ai eu en prêt est un modèle de 2015, le Bamboo generation 2, qui se distingue de la concurrence par une planche en bamboo que je trouve magnifique. Cette planche est vendue à partir de 1130€ et reste une planche tout à fait correcte pour celles & ceux qui veulent un produit haut de gamme & performant.

Elle est livrée avec une télécommande compacte, qui permet d’enclencher différents modes (débutant ou expert), mais aussi de passer en marche avant ou marche arrière !

Au niveau des performances, Evolve annonce une autonomie qui peut dépasser les 30 km, et une vitesse de pointe de 35 km/h. Ces chiffres sont bien évidemment dépendants du poids du skateur, mais aussi du relief. Personnellement, j’ai réussi à atteindre ces 35 km/h sur du plat, et à dépasser les 20 km d’autonomie avec 1 seule charge ! C’est vraiment top !

A noter que le freinage proposer par Evolve sur ses planches est très sécurisant : on sent qu’on peut contrôler la vitesse de la planche et, chose amusante : le freinage va recharger la batterie !

Et pour terminer sur les particularités des planches Evolve, il faut savoir qu’elles sont toutes proposées avec des trucks à double pivot, qui permettent une meilleure manoeuvrabilité que tous les autres planches du commerce : à basse vitesse il est possible de prendre des virages bien plus serrés que n’importe quelle planche à trucks « classique ». Bref, j’ai adoré à tous les points de vue cette planche Evolve Bamboo !

Voici d’ailleurs une petite vidéo qui montre combien il est facile de se faufiler partout et de tourner à haute vitesse avec l’Evolve :

EDIT : je rajoute un point de détail sur cette génération 2 ; à aucun moment j’ai eu de problème moteur ou de perte de puissance. Evolve a donc bien rectifié le tir des premiers soucis qui avaient été relevés au lancement de cette génération !

Au quotidien, j’aime…

J’ai donc utilisé ce moyen de locomotion pendant quelques semaines, afin de voir en quoi cela pouvait modifier mon quotidien. Prendre le skate au lieu de prendre la voiture, au maximum. Et bien ma conclusion est que j’adore ça !! Voici donc plusieurs points qui m’ont vraiment plus:

  • la glisse, sans forcer : l’avantage d’un skate c’est que lorsqu’on l’utilise on retrouve tout de suite de bonnes sensations de glisse. On se laisse porter, on fait de beaux virages bien réguliers, et on retrouve les sensations du snowboard, du surf, ou du skate classique… mais sans pousser ! Ici quasiment aucun effort physique à faire, c’est un peu comme si vous descendiez une piste de ski de longueur infinie ! Et donc les pistes cyclables, les parkings de super marchés, les places publiques ou même les pistes de roller deviennent votre terrain de jeu favori. D’ailleurs, je vous avais tourné une petite vidéo où je m’éclate sur une piste de vitesse de roller avec ma planche assemblée par mes petites mains:

  • Se déplacer de façon écologique & économique: le skate étant motorisé électriquement il faudra le recharger de temps en temps. Et aller chercher le pain, acheter une pizza, chercher votre colis à la Poste ou même aller boire un verre chez vous amis en skate, sera toujours meilleur pour la planète que de prendre votre grosse voiture essence ou diésel. Prendre son skate pour faire les trajets de quelques km autour de chez soi vous fera économiser pas mal d’argent sur une année… Et puis vous aurez la satisfaction d’avoir fait un bon geste pour la planète !
  • Maniabilité et adaptation au milieu urbain: c’est aussi un gros plus des skates électriques… ils sont maniables et rapides, suffisamment pour se mélanger « temporairement » avec les autres véhicules urbains (traverser à un passage clouté, emprunter un rondpoint, passer les voies de bus…) et ont assez d’accélération & freinage pour rouler en ville. De plus, les skates sont suffisamment légers (entre 5 et 7 kgs) et peuvent être pris à la main si on veut prendre un bus, métro ou taxi (ou accroché à un sac à dos). C’est donc un parfait petit moyen de locomotion pour faire les derniers kilomètres qui séparent le métro du boulot, ou pour relier rapidement une gare ou une station depuis son domicile.
  • Le style et l’originalité: pendant ces semaines d’utilisation intensive de la planche, j’ai été pris plusieurs fois pour un extraterrestre. Les gens m’ont plusieurs fois demandé comment ça marchait, combien ça coutait. Des enfants m’ont demandé que je m’arrête pour leur faire essayer la planche… et pour aller chasser les Pokemons c’est une machine de guerre. Clairement, c’est un moyen de locomotion qui étonne, fait rêver, impressionne. Et je ne vous raconte pas le petit côté jouissif quand on double un vélo ou un autre skate, sans forcer (alors qu’on voit bien que les autres galèrent un peu… sous les 35°C du soleil toulousain)… C’est moche, mais j’adore ça !!!
  • Un moyen de transport alternatif: ça rejoint un peu le point que je mentionnais sur le coté écolo et économe, mais en ces temps de grèves et de pénuries d’essence récurrentes, le skate peut être une façon de s’en sortir quand ya plus d’essence ou que les transports en commun classiques sont en grèves ou saturés. Quel bonheur de pouvoir aller plus vite que les voitures coincées dans les bouchons, de pouvoir aller bosser sans être bloqué par ces débiles de la CGT qui imaginent qu’emmerder les gens au quotidien est une bonne façon de se faire entendre…

Bref, vous l’avez compris, mon expérience du skate s’est vraiment très bien passée. Je rajouterai en conclusion que monter sur ce skate électrique Evolve m’a tellement plu que j’en ai même profité pour faire des balades tous les soirs ou presque : après le repas, sur les coups des 20h30 ou 21h30, je prenais mon casque et la planche pour aller me balader au grand air et profiter de l’air frais des fins de journées d’été… Un grand bonheur une fois de plus que de se déplacer en silence, sur des terrains vides de voitures et de piétons !

Quelques inconvénients

Évidemment, le tableau très positif que je vous ai donné jusqu’à présent n’est pas à 100% que du bon ou de l’excellent. Il y a forcément quelques petits inconvénients à citer :

  • Ce n’est pas fait pour tout le monde: un skate reste un appareil qui n’est pas si évident que ça à faire avancer. Il faut avoir un certain équilibre, et personnellement les quelques années de skate & de snowboard de mon enfance m’ont plutôt bien servi. Je n’ai pas encore eu de belle chute, je croise les doigts. Avant d’investir dans un skate électrique, vérifiez quand même que vous êtes capables d’avancer sur un skate. Certains n’aimeront pas !
  • Le prix : quand j’en ai parlé autour de moi au travail, le prix d’un skate électrique a quand même fait dresser certains cheveux sur les têtes. On parle ici de matériel de plus de 1 000€ pour du haut de gamme (400 à 600€ pour l’entrée de gamme…) et cela fait réfléchir avant de se lancer là-dedans. Évidemment que tout le monde ne peut pas se permettre de mettre autant d’argent dans un produit de ce type, mais la seule chose que je peux vous conseiller, c’est d’arrêter de calculer tout et n’importe quoi quand on achète des produits high-tech. Parfois, un coup de coeur, un gros craquage, ça fait du bien (quand on a les moyens hein… n’allez pas acheter un skate avec l’argent de vos courses ou de la cantine de vos enfants) et honnêtement c’est un achat que je n’ai absolument pas regretté (j’envisage même d’acheter une deuxième planche…) !
  • Les protections : on peut aller vite, et on peut prendre de belles gamelles. Il faut toujours porter au minimum un casque et des protections aux poignets, voire aux coudes et aux genoux… Ces protections ajoutent donc un petit peu de contraintes, il faudra donc prendre quelques secondes pour les enfiler et prévoir un petit sac à dos pour les ranger si on se balade à pied ou en transport en commun avec la planche sous le bras. Des protections pas trop chères et de bonne qualité existent, je vous encourage à toujours en porter !
  • La météo : j’ai gardé le meilleur pour la fin… et c’est peut être ce qui fait le plus mal au skate électrique : la météo doit être « belle » pour pouvoir en profiter. Sous la pluie, il y a 2 problèmes : les planches ne sont pas prévues pour ça et on peut les endommager sévèrement (l’électronique et l’eau…), et les roues street ne sont pas du tout adaptées aux conditions humides…. Ça patine et ça glisse direct. Il faudra donc ruser si on veut se déplacer sous la pluie (étanchéifier son skate et utiliser des roues qui sont compatibles avec l’eau…). Ça veut dire globalement que l’été est la saison « reine » pour sortir en skate, et qu’en hiver il faudra surement bien regarder la météo avant de partir rider, sous peine de rentrer à la maison en taxi…

RideMore, la glisse facile au quotidien

Je profite de cet article pour vous parler du magasin RideMore, qui est aussi le revendeur officiel des planches Evolve pour la France & la Belgique. William, le propriétaire des lieux a pris du temps pour m’expliquer la philosophie qui accompagne son activité : permettre à tout le monde de retrouver les plaisirs de la glisse, dans son quotidien… En bref, retrouver les sensations qu’on peut avoir en snowboard l’hiver, mais dans la vie de tous les jours, pour aller au travail, faire un peu de sport, se faire plaisir en balade le weekend.

C’est pour cela qu’il commercialise des produits bien spécifiques, mais qui s’adressent à tout le monde:

  • les longboards G|BOMB : ce sont de drôles de planches qui permettent d’avancer sans poser le pied par terre : il s’agit de « pomper » pour faire avancer la planche presque par magie. C’est ludique, rythmé et sportif ! Regardez plutôt cette vidéo qui montre bien comment on peut avancer :

Le système G|BOMB peut être adapté sur des planches classiques avec de très légères modifications et William propose dans son magasin une gamme complète de produits de la marque.

  • Les trucks Brakeboard : le plus dur dans le longboard, c’est le freinage. Honnêtement c’est ce qui me fait le plus peur de mon côté. Et RideMore a la solution : intégrer un système de freinage, à l’intérieur des roues du skate ; ce système est actionné par le pied arrière, et permet de freiner fort sans bloquer les roues… Je ne l’ai pas personnellement essayé, mais le système est très efficace et permet de bien gérer sa trajectoire, contrôler sa vitesse et s’arrêter rapidement. En gros, ce système permet de s’adapter à presque n’importe quel skate et n’importe quelles roues du grand public, pour rendre une planche de descente encore plus sûre.

  • Et encore plein d’autres choses liées à la glisse au quotidien (roues, matériel de protection, vêtements, pièces détachées pour les skates Evolve, GBomb etc….).

RideMore est situé dans le 77 (Serris) à l’Est de Paris, je vous encourage à y faire un tour si vous êtes de passage dans le coin !

Conclusion & « what’s next »

Mon petit dossier sur le skate électrique arrive à sa fin, mais je suis sûr que vous avez plein de questions à me poser dans les commentaires en toute fin de l’article. Sachez cependant que le skate électrique est un énorme coup de coeur de mon côté et que je compte bien publier d’autres articles de tests sur le sujet. Je pense avoir été contaminé par ce sport dans lequel je retrouve un peu les sensations de glisses perdues, mes gouts pour les appareils high-tech et bien entendu un outil pratique & utile au quotidien.

La suite n’est pas encore écrite, mais vous avez pu le voir dans les différentes photos publiées sur Instagram, j’ai déjà une autre planche (une « Do It Yourself » ou DIY) que j’utilise depuis quelques semaines et qui me procure de très bonnes sensations.

Malgré cela je suis en pleine réflexion sur un possible achat d’une Evolve GT, l’appareil étant aujourd’hui sans aucune concurrence au niveau performances et vendu en France, sans frais de douane additionnels. Il se peut donc que vous voyiez débarquer sur blablahightech.fr un test de Bamboo GT un de ces jours 🙂

Pour terminer ce dossier, sachez que le skate électrique a eu comme effet de changer pas mal certaines de mes habitudes quotidiennes. Je suis maintenant capable de faire 10km de skate le matin pour aller travailler, sans dépenser la moindre goute d’essence et en emprunter une majorité de pistes cyclables à toute vitesse… Ça m’a aussi permis de me remettre (un tout petit peu) au sport, vu qu’il est quand même nécessaire de faire travailler ses cuisses, mollets et chevilles pour garder sa planche droite lorsqu’on descend une piste à plus de 40 km/h. Bref, c’est un vrai coup de coeur ce e-skate !!

  • Leon

    ça me donne vraiment envie d’essayer ! Tu peux me la prêter ?

    • Hehe tu serais sur Toulouse, je pourrai te la faire essayer sans problèmes ! Mais par contre l’envoyer par la poste et te la laisser quelques temps c’est plutôt compliqué…

      • Leon

        ça tombe bien, j’passe sur Toulouse en Septembre… on peut se caler un essai ?

  • Leon

    Est-ce qu’il est possible d’acheter une board et avoir un jeu de roue street et un autre Tout-Terrain et de changer en fonction de ces besoins ? ou faut-il obligatoirement 2 boards bien différentes ?
    On peut mettre un brakeboard sur une Evolve ? ou faut passer par une e-board DIY ?
    Par rapport au OneWheel que tu avais bcp aimé, tu peux faire une petite comparaison ?

    • Oui, les Evolve sont les seules à pouvoir changer de configuration plus ou moins rapidement. Les derniers modèles sont d’ailleurs presque Plug and play niveau roues : tu changes que les roues et pas les trucks..
      Les skates électriques ont tous un frein intégré (qui recharge en meme temps) donc pas besoin de brakeboard.

      Niveau OneWheel c’est pas pareil mais les sensations sont quand meme la : OneWheel est beaucoup plus tout terrain que les skates, plus proche des sensations du snowboard ou surf. Mais moins rapide, moins stable, moins endurant que le skate… Et aussi plus lourd. Si j’avais les moyens j’achèterai un de chaque !

      • Leon

        Toi c’est quoi ta board ? une DIY ? SI oui, tu peux décrire chaque élément et mettre un prix ?

%d blogueurs aiment cette page :