Parmi tous les produits Xiaomi que j’ai testés, voici surement celui qui m’a le plus marqué : il s’agit du dernier flagship de la marque chinoise : le Xiaomi Mi5, successeur du Mi4 (et de ses multiples déclinaisons). Voici mon test !

Xiaomi-France (revendeur non officiel des produits de la marque chinoise) m’a permis de tester quelques jours ce smartphone et je les remercie. Le Mi5 est en vente depuis début avril seulement, pour la somme de 319€ pour la version 32 Go, jusqu’à 465€ pour la version « pro » (et 128Go de stockage). À noter que cette dernière version est légèrement plus puissante et plus fournie en RAM que la version normale.

Les specs, en bref

Mi5

Screenshot_2016-05-06-12-20-29_com.android.settingsConcernant les spécifications à retenir (je ne mets pas tout, ça ne sert pas à grand-chose…):

  • écran de 5.15 pouces, en résolution full HD
  • processeur Snadragon 820 (la version pro propose des fréquences légèrement supérieures à la version standard)
  • android 6.0 (via MIUI7)
  • 3 Go de RAM (4Go pour la version pro du Mi5)
  • Stockage de 32, 64 ou 128Go non extensibles
  • Capteur d’empreinte sur le bouton home
  • Caméra 16Mpixels stabilisée, ouverture à f/2
  • Dual SIM, 4G LTE (mais ne possède pas la fréquence 800 MHz des réseaux français)
  • Batterie 3000mAh avec QuickCharge 3.0 (recharge à 80% en 30 min annoncé)
  • 129gr
  • USB-C, NFC
  • Existe en noir, blanc, or, rose
  • Gorilla Glass 4 devant et derrière (verre 3D)
  • Le Mi5 est livré dans une boite assez classique, avec tous les accessoires nécessaires (chargeurs chinois et adaptateur français, tige pour retirer le tiroir SIM, etc…).

À retenir donc : le Xiaomi Mi5 propose un format compact comme beaucoup de gens aiment (pas trop grand), avec des bordures d’écran plutôt fines, et des performances au top (aucun smartphone du moment ne fait mieux au niveau processeur & RAM). La batterie est suffisante pour tenir une journée complète, et l’appareil photo promet de belles choses sur le papier.

Vous l’avez remarqué, Xiaomi a enfin basculé dans l’USB-C , et à la façon du Xiaomi Mi Note le dos est courbé afin de proposer une bonne prise en main. Bonne idée, je préfère largement avoir le dos courbé que l’écran en lui même (je ne suis vraiment pas fan des « edge » de Samsung qui ne rajoutent pas vraiment grand-chose). Sur une tranche du téléphone on a un tiroir pour les 2 sims (nano) et sur l’autre tranche, on a le bouton power & volume. Les boutons sont d’excellente qualité, bien francs et solides. À noter que le bouton power est inversé par rapport à mon Nexus 6P (volume en haut, power en bas) mais cela ne m’a pas trop perturbé.

Dernière nouveauté: Xiaomi propose maintenant un bouton home cliquable, dans lequel est caché le capteur d’empreinte. C’est une nouveauté intéressante, car le bouton est programmable (appui court, appui long) et puis finalement les boutons, ce n’est pas si mal… Il s’avère que le scanner est aussi rapide que les flagships de Google et d’Apple : du vrai bonheur à utiliser.

Je vous laisse quelques photos de comparaison du Mi5 avec le Nexus 6P : rien à dire, le Mi5 est quand même compact et plus fin que le 6P.

Ecran

L’écran est de très bonne qualité. Je n’ai rien à lui reprocher, au contraire ! Parfaitement lisible en plein soleil, bien lumineux, et MIUI permet de régler différents profils de couleurs (froid, médium, chaud) afin de s’adapter aux préférences de chacun.

Xiaomi Mi5

Au niveau des angles de vue,  ils sont excellents. Je pense d’ailleurs que la qualité de l’écran (qualité hein, on ne parle pas de taille la…) a atteint un niveau tellement haut sur nos flagships qu’il ne sera plus un critère de choix dorénavant : ils sont tous très bons au niveau finesse, angles de vue, fidélité des couleurs, lisibilité en plein soleil…

DSC05680

L’écran est aussi très très proche de la surface du téléphone, si bien qu’on a vraiment l’impression de pouvoir toucher les pixels (rappelez-vous, certains smartphones avaient une grosse couche de verre…). Cet écran est vraiment très agréable à manipuler, réactif, et c’est une grande réussite.

DSC05682

La taille de l’écran (5.15 pouces) et la finesse des bordures font que ce Mi5 est très agréable à prendre en main, regarder, manipuler. Je trouve que cette taille d’écran n’est pas loin d’être la plus optimale pour la majorité des gens : pas trop grand (on peut utiliser à une main), pas trop petit (confortable pour regarder des photos, vidéos, web), c’est un bon compromis.

DSC05695

Pour finir il semble être économe en énergie : au stade où j’en suis du test, l’autonomie de ce Xiaomi Mi5 semble être bonne, et l’écran y est pour quelque chose : c’est l’élément qui consomme le plus en général et ici, il semble être « radin » en conso ce qui est une bonne chose.

MIUI

Ce qui diffère entre les smartphones classiques et les smartphones Xiaomi, ce sont les interfaces android. Xiaimi customise lourdement son système, basé sur Android 6.0, mais ajoute de nombreuses fonctions et réglages supplémentaires. Il faut dire que depuis Android 4, le logiciel MIUI a bien progressé et j’ai retrouvé du plaisir à l’utiliser.

On retrouve un menu assez facile à prendre en main (proche de ce que l’iPhone propose) mais qui permet de régler très finement tous les paramètres de son smartphone. Les débutants apprécieront, mais les utilisateurs experts adoreront, car ils pourront vraiment optimiser aux petits ognons l’autonomie, la puissante, les notifications, les permissions, changer l’attribution des boutons physiques ou tactiles… MIUI propose de nombreuses fonctions additionnelles par rapports à ces concurrents sous Android : mode 1 main, enregistreur de communications téléphoniques, des modes invités, une reconnaissance particulière des produits Xiaomi (routeurs, mi-band…) etc. Bref, MIUI 7 c’est du bon ! (et c’est en français sur le modèle que j’ai reçu). À noter que toutes les apps Google sont elles aussi présentes.

Petite remarque qui a son importance : MIUI est mis à jour hebdomadairement par Xiaomi, et ce sur de nombreuses années (les anciens Mi4 sont encore mis à jour plusieurs années après leur commercialisation). Cela veut dire en gros que votre smartphone sera suivi au niveau sécurité et version d’Android pendant quelque temps (attention quand même à un truc, MIUI ne bascule pas rapidement sur une nouvelle version d’Android… il faut compter presque 6 mois entre la libération du code par Google et la release officielle de Xiaomi – ne vous attendez pas à avoir Android N stable, sur vos Xiaomi en 2016…).

EDIT : MIUI 8 (la suite de MIUI 7… ) est annoncée pour Mai 2016. Il est très probable que le Xiaomi Mi5 soit un des premiers smartphones de la marque à en bénéficier. On n’en sait cependant pas beaucoup à ce sujet.

Appareil photo du Mi5

Mon grand jeu du moment, c’est de faire des « battles » pour juger de la précision de la prise de vue. Et pour cela, j’utilise mon mètre étalon, le smartphone qui est reconnu et réputé pour son excellente qualité au niveau appareil photo : mon Nexus 6P ! Voici le montage réalisé pour faire ces comparatifs:

Parce que certains me l’ont demandé, voici le matos utilisé:

La prise de vue se fait par une application propriétaire, et cette app est tout à fait complète : elle possède les modes automatiques qu’on est habitué à utiliser, et aussi un mode manuel qui permet de régler les paramètres ISO, focus, temps d’exposition, etc… manuellement. On a aussi un mode HDR, et l’appareil est capable de filmer en UHD à 30 images par seconde. Il est aussi possible de filmer en HD à 120 images par secondes afin d’avoir de jolis ralentis.

Les premières photos prises par ce Mi5 se révèlent être tout à fait correctes. Peux être que je m’attendais à mieux ? En pleine luminosité, les détails, contrastes, couleurs sont tout à fait bons, et même en mode macro le Mi5 s’avère être agréable à utiliser. Par contre, c’est en basse luminosité que je m’attendais à mieux : le Mi5 est correct sans être exceptionnel sur ce point-là. Regardez plutôt le bruit présent sur cette photo (pourtant bien éclairée). C’est un poil dommage, mais c’est loin d’être rédhibitoire.

IMG_20160505_204829

Chose étonnante, l’interface de l’application photo est en « portrait » et ne bascule pas en paysage (les écritures restent en portrait même quand on tient le smartphone normalement, en paysage quoi) : c’est une grosse erreur qui sera surement corrigée par Xiaomi, je l’espère.

Passons maintenant au comparatif avec le Nexus 6P (Mi5 à droite, Nexus 6P à gauche sur toutes les photos). Pour ce comparatif, je suis resté en mode AUTO avec HDR en mode AUTO lui aussi.  On commence par une photo qui est toujours un peu difficile pour nos smartphones : un contre jour avec beaucoup de lumière au centre et des zones sombres autour. Le Xiaomi Mi5 s’en sort bien au niveau de la zone lumineuse et pas mal sur la zone d’ombre. On note que le mode HDR+ du Nexus 6P fait toujours des merveilles et propose plus de détails dans le sombre.

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Ensuite une photo en extérieur qui mixe du « soleil » et de l’ombre, afin de voir comment ce Xiaomi Mi5 se comporte dans ces scènes la : le résultat est un peu trop chatoyant je trouve, les couleurs semblent un peu trop vives par rapport à la réalité. Par contre, les détails sont tout à fait corrects et on a une photo qui est parfaitement définie.

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Passons maintenant à une photo en plein soleil, rien à dire sur la qualité du Xiaomi Mi5 qui est excellente et qui propose peut être des couleurs un peu trop vives une fois de plus. Le champ de vision est un peu plus serré sur le Mi5 que sur Nexus 6P:  vous capturerez une image moins grand-angle avec le smartphone de Xiaomi qu’avec celui de Huawei.

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

En zoomant dans cette même photo, on se rend compte que le capteur du Xiaomi MI5 est quand même top : il propose plus de pixels (et donc une meilleure résolution) que le Nexus 6P et donc même en zoomant fortement on obtient toujours une photo bien définie. Intéressant pour imprimer des photos sur papier (ou poster) ou même recadrer à postériori sa photo. On note aussi qu’on a moins de luminosité dans les zones d’ombres (moins de détails) mais qu’il y a aussi moins de bruit (ce qui est un avantage sur ce cliché).

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Passons ensuite à une autre photo difficile, car totalement dans l’ombre des arbres. Une fois de plus le Mi5 s’en sort bien, avec une tente clairement vive au niveau du rendu.

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Une photo macro (vu de près quoi) montre la profondeur de champ du Nexus 6P face au Mi5 : les 2 photos ont un rendu assez similaire (le niveau de zoom n’est pas identique, c’est un paramètre que j’ai moi-même modifié). Les détails ressortent aussi bien sur l’un que sur l’autre.

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Une photo en intérieur de mon petit chat en train de dormir, pour le fun. Le rendu est une fois encore assez similaire.

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Une photo en extérieur sans HDR cette fois-ci. Sur Nexus 6P le fait de désactiver le HDR fait que la photo est prise rapidement ; sur le Mi5 l’appareil est très rapide, ça ne change pas grand-chose au niveau de la rapidité de la prise de vue. Par contre, on note que la photo est quand même plus sombre pour le Xiaomi, moins de détail dans les buissons… et le ciel est plus bleu, un peu plus joli que sur le Nexus 6P.

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite, sans HDR

Et pour finir, une dernière vue sans grand intérêt qui montre encore une fois que les 2 appareils sont quand même assez similaires en plein soleil. On a une image qui est un peu plus claire et détaillée dans les zones d’ombres pour le Xiaimi Mi5.

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

Nexus 6P à gauche, Mi5 à droite

En conclusion de cette partie, je peux retenir les choses suivantes:

  • l’appareil photo du Xiaomi Mi5 est ultra rapide et agréable à utiliser (mise au point rapide, l’application ne plante pas, pas de lag particulier). Petit bémol pour l’application qui ne gère pas le mode paysage (à croire que tout le monde prend ses photos et vidéos en mode portrait ??? ce qui est une grosse connerie de débutant…).
  • La stabilisation optique proposée par Xiaomi est efficace (elle avait été mise en avant lors de l’annonce du smartphone) et permet d’avoir des clichés nets dans toutes les situations. D’après Xiaomi, c’est la première fois qu’une stabilisation sur 4 axes est proposée dans un smartphone.
  • En plein soleil (ou en forte luminosité) le Mi5 s’en sort très bien. Il est assez proche du Nexus 6P d’un point de vue rendu et propose plus de pixel (donc meilleure résolution) ce qui aura pour effet de rendre les clichés « zoomés » plus précis.
  • En basse luminosité, le Mi5 montre quelques signes de faiblesse par rapport aux flagships du moment (LG G5, N6P, S7), c’est un peu dommage.
  • La vidéo 4K et full HD me semble correcte mais quelques soucis de focus sur les mouvements de caméra sont observés. Voici mon petit extrait comparatif entre mon Nexus 6P et le Xiaomi Mi5:

 

Audio

Le Xiaomi Mi5 possède un petit haut-parleur (un seul) à la base du téléphone qui diffuse un son suffisamment fort pour servir de hautparleur lors de vos conversations téléphoniques en kit mains libres, sonner pour vous prévenir d’un appel mais n’imaginez pas passer de la musique dessus toute une soirée. Il n’a pas la qualité d’un Nexus 6P et ses hauts parleurs stéréo mais il fait le job pour un simple hautparleur de smartphone.

DSC05693

Niveau sorti jack, Xiaomi soigne toujours ses appareils et le Mi5 ne déroge pas à cette règle : le son est bon, il sera donc très bon comme baladeur musical sur lequel on y viendra brancher un casque audio filaire ou bluetooth. D’ailleurs, dans son système MIUI, Xiaomi propose des améliorations audio spécifiques qui sont intéressantes je trouve : il sera possible de choisir différents profils de casques (intra, gros casque…) afin d’adapter légèrement la dynamique du son. J’aime.

Autonomie & performance

La ROM du Mi5 que je possède n’est pas totalement finalisée visiblement, car je n’arrive pas à obtenir l’autonomie annoncée par Xiaomi ; un processus lié aux services Google me « bouffe » la batterie bien trop rapidement par rapport aux chiffres que le Mi5 proposait à sa sortie. Voici ci-dessous les relevés fournis par Xiaomi-France lors de la réception de leur premier Mi5 :

2016-05-07

Plutôt encourageants hein ? Pour ma part, le temps d’allumage de l’écran pour une journée standard était plutôt de 3h, ce qui est tout à fait correct pour un smartphone de petite taille (et qui suffira pour tenir une journée normale). N’oubliez pas cependant que vous avez aussi la QuickCharge 3.0 qui recharge à 100% votre smartphone en moins d’1h. Il sera donc possible de prévoir quelques minutes de charge au milieu de votre journée pour tenir largement plus d’une journée au final.

Cette histoire d’autonomie est dommage, car je n’ai au final pas pu tester à fond ce smartphone ; je reste un peu sur ma faim et j’estime, avec ce que j’ai pu voir aujourd’hui qu’il n’est pas meilleur (mais pas vraiment pire) des smartphones du moment : prévoyez donc un point de recharge ou une petite batterie externe dans votre sac !

Au niveau des performances, c’est un petite machine de guerre : Android 6.0 tourne vraiment comme une horloge dessus et toutes les taches multimédia, les jeux et les différentes applications que j’ai l’habitude d’utiliser sont parfaitement fluides et ultra rapides. Ce Mi5 étant un flagship, tournant sous Snapdragon 820, vous pouvez être certain qu’il sera longtemps suivi par Xiaomi et parfaitement capable de supporter plusieurs années d’évolutions d’Android sans prendre la moindre ride ou le moindre ralentissement.

Mes conclusions sur ce test du Xiaomi Mi5

Après quelques jours d’utilisation intensive, voici mon verdict :

  • Ce Xiaomi Mi5 est très agréable à utiliser, ultra performant dans toutes ses tâches et vraiment très rapide dans les jeux.
  • Son écran est magnifique, plutôt compact, et très réactif.
  • Les finitions du Xiaomi Mi5 sont dignes des smartphones les plus chers du monde Android, rien à dire. Son dos en verre est agréable à prendre en main (attention cependant : il glisse) et son châssis en aluminium et ses boutons métalliques font très « premium ».
  • Une autonomie moyenne sur le modèle que j’ai reçu (cela devrait s’améliorer avec les prochaines mises à jour ?)
  • Une fonction « appareil photo » très bonne en pleine lumière, légèrement en retrait dans les zones sombres ou de nuit. Dommage.
  • Son prix est de « seulement » 319€ pour la version 32 Go, et 465€ pour la version « pro » (et 128Go de stockage). Je vous conseille clairement la version basique qui est déjà largement suffisante et bien armée pour durer plusieurs années.
  • Pas d’extension mémoire via carte SD ou même une étanchéité, mais faut pas pousser mémé dans les orties : pour 369€ on ne peut pas tout avoir (pour info les autres flagships sont vendus plus de 600€ en général).
  • Attention, pas de 800 Mhz sur la 4G (ce qui ne plaira pas aux abonnés Orange & SFR).

On a donc ici un smartphone qu’il sera difficile à oublier : rapide, efficace, joli et … de loin le moins cher des smartphones sous Snapdragon 820 ! Si vous n’avez pas un budget important mais que vous voulez un smartphone haut de gamme, ce Xiaomi Mi5 est celui qu’il vous faut.

DSC05694

  • Cyril

    Salut Niko,
    Super article pour un super téléphone qui me tente depuis sa présentation au MWC !
    Tu dis recommandé la version Basic, mais d’après ce que j’ai lu, la version basic est bridé (processeur underclocké), du coup j’hésite a rester sage 🙂
    Tu n’as pas un code promo pour finir de nous convaincre ?

    • Hello! Merci pour ton commentaire ! Honnêtement la version normale est déjà largement suffisante. La version pro ajoute 1Go de Ram et un tout petit chouillat sur la vitesse du processeur (donc moins d’autonomie….). J’ai pas ressenti le besoin de plus de puissance, en comparant ce mi5 à d’autres smartphones du moment. Il déchire ☺️

  • laurent ARTOLA

    Merci pour le code promo en tout cas !!! Mon coté, si je le prend ça sera la version 64Go !

  • laurent ARTOLA

    La ROM est en français de base ? ou il faut réaliser un changement de ROM si on le prend via Xiaomi-France ?

    • Oui je pense que c’est la version internationale donc avec du français dispo dedans !

%d blogueurs aiment cette page :