Motorola est toujours sur la bonne dynamique initiée avec son Moto G 2015, et propose maintenant une gamme de Moto X : le Moto X Play (en test ici) et le Moto X Style (le plus premium de la gamme) qui arrivera (peut être?) en test un jour sur Blablahightech.fr. Attaquons-nous à ce Moto X Play, milieu de gamme à 275€.

Specs et packaging

Le Moto X a toujours été le haut de gamme de Motorola, même si il était toujours un peu en dessous des Samsung et autres LG en terme de specs pures. Ici ce Moto X Play se veut milieu de gamme, prix « raisonnable » et donc table sur des choses tout à fait honnêtes:

  • Android 5.1.1 Lollipop
  • Ecran 5.5 pouces, full HD et techno IPS
  • Processeur Snapdragon 615, 64 bits.
  • 2Go de RAM
  • Batterie 3630 mAh
  • Appareil photo 21 mégapixels en ouverture f/2.0
  • 4G, double SIM
  • 16 Go de mémoire interne et extensible via carte microSD
  • NFC, quick-charge…
  • Plusieurs coloris disponibles (noir ou blanc au niveau de la face avant, et multiples couleurs au niveau du capot arrière)

DSC03600

Le moto X Play arrive dans une mini boite. Vraiment très compacte, et minimale. On est donc bien dans un milieu de gamme, aussi pour l’emballage.

DSC03598DSC03599

A l’intérieur du carton, le smartphone se découvre, rien de spécial au niveau du déballage si ce n’est que cette présentation fait un peu « cheap ». Mais on s’en fiche un peu, on va vite prendre en main le Moto X Play !

DSC03601DSC03602

Le contenu de la boite est présenté ici. Rien ne manque… Écouteurs, chargeur USB (2 ports !! enfin quelque chose de malin !)

DSC03603

Les écouteurs font aussi assez cheap, je ne les ai même pas testés…

DSC03604

Un petit outil pour ouvrir le tiroir SIM & Carte SD ! Joli !

DSC03605

Et puis voici le Moto X Play !

DSC03606

Prise en main toujours excellente

Motorola a gardé la même recette, qui fonctionne bien, présente sur ses Moto G, mais aussi Nexus 6 : on a affaire à un smartphone « galet », tout en rondeurs, épais au centre, mais fin sur les bords. Il en résulte une prise en main très agréable, le smartphone ne parait pas épais, et il tient bien en main ! Au top !

DSC03607

L’arrière du Moto X Play (détachable) est cette fois-ci nervuré en en plastique dur. Un peu glissant, mais agréable au touché, j’adhère à ce choix de design. De la même façon que le Moto G, on retrouve la petite touche métallique avec le logo M, et on aura encore envie de poser son index sur ce petit logo métallique bombé.

Les bordures du smartphone sont en « faux » aluminium foncé, mais cela n’est absolument pas choquant.

DSC03608

Sur la partie basse du smartphone, on y retrouve une prise microUSB (dommage, pas encore de USB-C), et on peut ici noter sa forme « galet » tout en rondeurs.

DSC03611

Sur la partie haute, la prise jack 3.5mm, et le tiroir à SIM & microSD !

DSC03613

Astucieux, d’ailleurs ce tiroir pour les cartes : on peut y mettre 2 nanoSIM, l’une à côté de l’autre, et…

DSC03614

De l’autre coté du tiroir, on a le support pour l’extension via carte microSD !!! Super malin, ça permet d’avoir qu’un seul tiroir, le design est donc pas (trop) pénalisé par ceci. Très malin de la part de Motorola !

DSC03618

L’arrière du smartphone est détachable, mais cela ne sert pas à grand-chose… Sauf à changer la couleur du téléphone facilement !

DSC03615

L’appareil photo, et dual flash, sont bien intégrés. Ils ne dépassent pas vraiment du boitier. On verra un peu plus tard quelle qualité celui peut proposer !

DSC03616

La batterie, plutôt grosse, n’est pas amovible. Dommage aussi, mais on ne peut pas tout avoir, pour ce milieu de gamme à 275€.

DSC03617

Au niveau des boutons, on est toujours sur la même recette que Moto G, Nexus 6… Les boutons sont tous sur la tranche droite, avec un bouton power facile à trouver avec une texture striée, et un bouton volume situé juste dessous. A noter que mes boutons étaient un peu « branlants » et qu’ils faisaient un peu de bruit quand je secouais le smartphone. Etrange.

DSC03624

Les haut-parleurs sont en façade, et il y en a 1 (en bas): pas de stéréo lorsqu’on tient le smartphone en paysage (pour regarder YouTube…). Dommage, on aurait aimé en avoir 2 comme sur les autres Motorola (Nexus 6 etc…).

DSC03626

Une caméra frontale 5 mégapixels, permet de prendre des selfies de qualité !

DSC03627

Voici un petit aperçu de ce Moto X Play face au monstre Nexus 6 : bien plus compact, et plus facile à prendre en main, ou à glisser dans la poche !

DSC03628

On peut juste reprocher un peu cette face avant qui est bien neutre, un peu triste par rapport à la face arrière originale.

DSC03629

Les bordures de l’écran sont à peu près similaires au Nexus 6. Ni trop épaisses, ni très fines.

DSC03630DSC03631

Le design est quand même très similaire, personnellement j’aime, mais je sais que certains pourraient trouver un léger manque d’originalité au global !

DSC03632

Performances et fluidité

Le Snapdragon 615, processeur récent de Qualcomm, tourne comme une horloge sur ce smartphone. Motorola a encore fait un gros effort d’optimisation de l’OS pour s’adapter au hardware et j’ai trouvé l’expérience ultra fluide et agréable.

Le Moto X Play tourne aussi rapidement que n’importe quel autre smartphone que je possède : le Nexus 6 ou le OnePlus Two ne paraissent pas si « rapides » que cela par rapport à ce Moto X (même si on sent que sur certaines tâches ils vont plus vite…).

DSC03623

Motorola propose une expérience pure Android, avec une interface inchangée par rapport aux Nexus, et cela me plait énormément. Les boutons sont en mode « on screen », on n’a pas de bouton home, retour et multitâche physiques, ce qui permet de réduire « légèrement » la zone autour du haut-parleur inférieur.

DSC03637

Les benchmarks sont plutôt bons : malgré des chiffres légèrement en dessous des hauts de gamme, l’expérience utilisateur est excellente. Aucun soucis sur les jeux gourmands du genre Real Racing 3, ça tourne vraiment au top !

Moto X Play

D’après les infos données par les benchmarks, l’appareil se situe légèrement au-dessus de ce que ferait le Nexus 5 (2013). Ce qui explique donc ma bonne impression au niveau de la fluidité. Pour info, le haut de gamme 2014 OnePlus One était à environ 3100 sur Geekbench.

Moto X 2014_C8A663D8218E_Generic_24838A75AA70_

On a donc un smartphone du niveau des smartphones haut de gamme 2013, on le classe donc en milieu de gamme en 2015, et personnellement, je me fiche bien de ces benchmarks car j’ai trouvé l’expérience ultra fluide, et réactive (je me répète, hein).

Ecran

Moto X Play

L’écran est clairement un bon point sur Moto X Play. Il est full HD, de technologie IPS (non OLED comme on a eu sur le précédent Moto X) et il fait le job. Pas aussi bon que celui du OnePlus Two ou celui du Huawei P8, mais il a le mérite d’être réactif, très lumineux, d’une colorimétrie correcte. C’est encore une fois du bon travail de la part de Motorola.

Moto X Play

Autonomie très bonne

La batterie, élément clé de ce Moto X Play, est de 3630 mAh, ce qui veut dire qu’elle « explose » quasiment tous les smartphones du moment. On peut donc s’attendre à ce que l’autonomie du Moto X Play soit supérieure à la moyenne et… cela se vérifie. Le smartphone m’a tenu à chaque fois une journée entière, même si je l’utilisais de façon intensive (voir très intensive). Au niveau du SOT (screen on time), j’ai tenu facilement les 7h00 (soit le double d’une OnePlus Two par exemple), sans faire d’effort particulier (synchronisations ON, wifi et 4G, luminosité entre 25 et 50% en Auto). Bref, il fera plaisir aux gros amateurs d’autonomie !

Generic_EF0B404764CB_ Generic_09EBF3EE937E_

Par contre, Motorola l’annonce dans ces chiffres, le Moto X Play tiendrait 48h. Personnellement, avec l’utilisation intensive que j’ai de mes appareils, je n’ai pas pu le vérifier… J’ai forcément dû recharger le smartphone en fin de soirée, la deuxième journée complète n’était clairement pas possible.

Moto X Play

Au niveau du standby time (la veille du smartphone), on est encore une fois (comme sur le Moto G 2015) sur un niveau excellent : le smartphone ne se décharge quasiment pas lorsqu’il n’est pas utilisé (mais qu’il continue de se synchroniser, recevoir les emails etc…). On pert au maximum quelques % sur une journée complète sans l’utiliser.

1442058106384

Le Quickcharge de Qualcomm est au menu, on charge les 3600 mAh en moins de 2h ! Assez pratique, j’aimerai bien qu’ils possèdent tous cette technologie…

La photographie

J’ai été un peu déçu par l’interface de prise de vue ; c’est la même, exactement la même que pour le Moto G et du coup, on ne sent pas toute la puissance du capteur 21 mégapixels proposé par Motorola.

DSC03640

Les options de la prise de vue sont toujours à gauche…

DSC03641

On peut régler l’exposition, via un geste sur l’écran…

DSC03642

Et la prise de vue est très rapide !

DSC03643

Voici maintenant ce que ça raconte au niveau de la qualité :

Pour se rendre compte de la qualité sur un nombre plus important de photos, voici un album photo d’une journée de mes vacances, entièrement suivie avec le Moto X Play:

Moto X Play

Ce que je peux dire de cet appareil photo: il est de très bonne qualité, et très rapide. Je le trouve particulièrement bon sur les photos « macro » (j’adore…) avec son ouverture f/2.0. Sur les photos en basse lumière il est bon aussi, sans être du niveau du LG G4. Et sur les photos de paysage, en pleine lumière, rien à dire.

Les 21 mégapixels font un boulot remarquable, mais je me suis senti bridé par l’interface de prise de vue du Moto X Play. Finalement, il n’y a pas beaucoup d’options et de réglages, et je n’ai d’ailleurs pas réussi à faire marcher le « touch to focus » : la photo a toujours fait un focus sur le centre de l’image. Dommage.

Au niveau de la vidéo, outre l’absence de 4K (surement à cause du processeur un peu faible là-dessus), j’ai trouvé la prise de vue correcte et bien stabilisée. Le rendu du film est de très bonne qualité, la prise de son un peu moins, mais clairement le Moto X Play s’en sort bien mieux que des concurrents milieu de gamme.

En bref, l’appareil photo est une très belle réussite sur ce Moto X Play, et vous ne pouvez pas en être déçu (sauf si vous venez du LG G4, Galaxy S6 ou même iPhone 6, qui doivent être « très légèrement » meilleurs).

Les petits plus de Motorola

As usual, Motorola propose pleins de petits plus agréables, identiques pour la plupart à ceux proposés sur le Moto G 2015. Un écran de déverrouillage particulier et malin, une double rotation rapide du smartphone déclenche l’appareil photo (bien que la rumeur expliquait que cette fonction n’était pas présente…), des petits applications destinées à faire migrer vos SMS et données depuis n’importe quel smartphone android, etc…

DSC03638

La valeur ajoutée de ces fonctionnalités est toujours intéressante je trouve, et n’encombre pas le Moto X Play plus que nécessaire. Bref, vous avez donc un Nexus « ++ », avec fromage & dessert !

DSC03639

Conclusion

Nous voici à l’heure du bilan et j’ai un avis contrasté sur ce smartphone. L’ensemble des specs (écran, batterie, appareil photo) est largement au niveau, voir excellente pour un smartphone à moins de 300€ ; le Moto X Play fait tout ce qu’on lui demande, et très bien, mais je trouve ce smartphone un peu terne par son design et sa finition. Il ressemble trop à un Nexus 6 peut-être ? Il n’a pas la classe d’un Moto X Style avec son dos en cuir ou en bambou peut-être ?

Évidemment, je le recommanderai chaudement à tous ceux qui veulent un smartphone durable dans le temps (les mises à jour Motorola sont les meilleures du marché Android hors Nexus), solide au niveau du hardware et de la batterie, et excellent sur l’appareil photo. Bref, on est très proche du haut de gamme (le processeur est un peu léger), mais la note globale de ce Moto X Play est très bonne.

Bonus : OnePlus Two ou Moto X Play?

Même taille d’écran, même épaisseur ou presque, et quasiment même prix. Est ce que le Moto X Play peut se mesurer de façon correcte avec le OnePlus Two ?

DSC03633

Et bien globalement, « presque » je dirais. Le processeur du OnePlus Two est plus puissant, son appareil photo est aussi bon, son écran un peu meilleur, il a 64 Go d’espace de stockage… mais le Moto X Play reprend le dessus sur la batterie, les mises à jour, l’extension par carte SD, le NFC et le quickcharge…

DSC03634

Ils sont donc très similaires au niveau du prix, mais proposent 2 approches totalement différentes au niveau des specs.

DSC03635

Les éléments différenciants seront donc :

  • le look, prenez celui qui vous plaira le plus. Le OnePlus Two a une avance là-dessus d’après moi.
  • La batterie: go Moto X Play !
  • L’appareil photo : match nul ? ou OnePlus Two qui filme en 4K…
  • Les mises à jour : go Moto X Play !
  • Le NFC : Moto X Play wins !
  • La puissance brute : go OnePlus Two 🙂

Bref, je ne donnerai pas de vainqueur, à vous de choisir !

  • Laurent Mouillart

    Super test, j’avoue qu’il me fait bien envie, surtout pour les 2 sim + sd. J’attendrais quand même de voir le futur Nexus 5 avant de me décider.

  • Tof

    Le fait qu’il n’ait pas de gyroscope n’est pas genant (photosphere…) ?

    • – Pas de photosphère dans l’app photo de google (mais la fonction panorama est bien dispo dans l’app photo Motorola).
      – Pas de « secouer pour allumer la lampe torche » mais la fonction secouer pour lancer l’appareil photo fonctionne.

      Aucun souci pour jouer aux jeux type « real racing3 » basés sur l’inclinaison du smartphone.

      Bref, personnellement, ce n’est pas gênant. Du tout (je ne me sert jamais de photosphere…).

  • Ryosakoba

    Dans ce test tu fais part de haut parleur Stéréo mais ce n’est pas le cas, il n’y en a qu’un de réel !!

    • tu as parfaitement raison, je vais corriger ça. merci de le signaler !

  • laurent ARTOLA

    Salut Niko, joli test !
    Tu l’as vendu depuis ou pas ? je serai potentiellement intéressé
    Merci d’avance

    • Hello! Merci ! Le Moto Play était prêté par Motorola directement ! Désolé !

%d blogueurs aiment cette page :