Le Moto G est une référence dans le monde des smartphones d’entrée de gamme. Des mises à jour rapides, un téléphone solide, des caractéristiques correctes ont été au menu des générations 1 & 2. Voici le test du Moto G 2015 ; s’agit-il d’un des meilleurs smartphones du moment de la catégorie?

Rappelez vous, Motorola était une entreprise qui appartenait à Google il y a quelques temps. Du coup, ses smartphones étaient très proches de l’expérience « pure » d’android, des Nexus bis, en quelque sorte. Mais récemment c’est Lenovo qui a repris la direction de Motorola ; l’entreprise chinoise n’a pas (encore?) modifié les plans et les Moto G & Moto X 2015 sont encore fidèles à ce que voulait faire Google. Voici ce que je pense de ce smarphone vendu tout juste 200€.

Les Specs (rapides, parce que c’est chiant…)

Capture d’écran 2015-08-23 à 21.33.07Voici, en bref, ce qu’on peut attendre du Moto G 3ème génération (2015):

  • Android 5.1.1 Lollipop
  • Ecran de 5 pouces (1280 x 720), IPS, Gorilla Glass 3.
  • Processeur Snadragon 410
  • 1 ou 2 Go de mémoire RAM
  • 8 ou 16 Go de mémoire, extensible par carte microSD
  • 4G
  • batterie de 2470 mAh
  • 155 gramme environ

MotoMaker, tuning de smartphone

Ce qui est aussi très intéressant, c’est qu’il bénéficie du service MotoMaker de Motorola. Pour quelques euros supplémentaires il est possible de customiser l’ensemble du smartphone.

Capture d’écran 2015-08-23 à 21.39.58Il sera possible de changer la face avant (noire ou blanche), différences faces arrières (pas mal de couleurs pastel, très belles sont disponibles).

Ensuite, les « détails » sont aussi modifiables ; il s’agit du petit onglet métallique qui inclue l’appareil photo, le flash & le logo M de Motorola. Capture d’écran 2015-08-23 à 21.37.31Evidemment, on peut y graver ce qu’on souhaite, en 14 caractères. Attention, les noms de marque sont impossibles à utiliser.Capture d’écran 2015-08-23 à 21.35.25Via MotoMaker, il sera aussi possible de choisir la RAM & la mémoire disponible à l’intérieur du smartphone, et de prendre des accessoires (coques) supplémentaires.

Une fois votre personnalisation choisie, en un clic, votre Moto G 2015 est commandé, et il sera livré sous quelques jours dans votre boite aux lettres ! TOP !

Prise en main excellente

J’ai eu une grosse surprise en prenant en main ce Moto G 2015 : il est remarquablement bien fini. Malgré son corps en plastique, je trouve qu’il transpire la qualité, la robustesse. Les plastiques ne font pas toc, il est agréable au toucher, pas si léger que cela, et plutôt joli.DSC03482Il arbore le design « galet » propre aux Moto G et Moto X ; tout en arrondis et en belles courbures. J’aime.DSC03429Il n’est pas si fin que cela, mais en fait, son dos complètement rond fait que lorsqu’on l’a en main, on ne perçoit pas du tout ce coté un peu mastoc et épais. Au top.DSC03485Sur la tranche droite, on a 2 boutons : les touches de volume, en bas, et le bouton On/Off de l’écran, en haut ; à noter que le bouton On/Off de ce Moto G 2015 est légèrement cranté, afin de bien le sentir sous le pouce (et de ne pas le confondre avec le volume). Paris réussi pour Motorola, les boutons sont faciles à trouver et on ne les confond pas !DSC03430A l’arrière on retrouve la petite touche métallique qui inclue le logo M, légèrement en creux (on y posera souvent l’index, c’est marrant), l’appareil photo & le flash (2 LEDs !! top !).DSC03433DSC03435Le dos du Moto G 2015 est en plastique dur, et Motorola a choisi une texture très intéressante et agréable : on a de légère stries en relief, qui procurent un grip remarquable ! Dommage qu’elles soient effacées sur les bords du smartphones (elles auraient pu encore plus améliorer le grip sur les tranches !), mais ce n’est pas bien grave.DSC03434En face avant, on peut noter 2 hauts parleurs (et donc stéréo, 1 en haut, l’autre en bas) et une certaines symétrie. Dommage que les bordures de l’écran soient si larges !DSC03480Sur la tranche supérieure, la prise casque jack 3.5mm et un micro d’ambiance.DSC03436Sur la tranche inférieure, la prise MicroUSB. Et la petite fente qui permet de déclipser facilement la face arrière.DSC03437Si on déclipe la face arrière, on tombe donc sur ceci ( à noter qu’on n’a pas accès à la batterie…) :DSC03438Un emplacement MicroSIM (et non NanoSIM) et un emplacement microSD (jusqu’à 32Go) sont facilement accessibles, et ceci sans outil.DSC03440A noter que ce Moto G 2015 a un petit air de Nexus 6, lui aussi fabriqué par Motorola haha !DSC03426DSC03427Pour terminer, il est certifié IPx7 : il est donc résistant à l’eau ! C’est une très bonne chose, et permettra surement de sauver un paquet de Moto G tombés au fond des toilettes ou dans le bain !

Performances intéressantes

Je vais aller droit au but : malgré son processeur « entrée de gamme » qui équipe ce Moto G 2015 (normal pour ce prix!) le smartphone de Motorola est une fusée. Lollipop fonctionne dessus de façon ultra fluide et sans accros.

Les benchmarks sont plutôt légers et confirment ce que je pense des Antutu et autres Geekbench : malgré des chiffres relativement bas, l’expérience utilisateur est excellente car le système est parfaitement optimisé pour le hardware, et surement meilleure que d’autres smartphones plus puissants. Attention cependant, le Moto G 2015 sera léger sur les jeux. Ne pas s’attendre à de belles performances sur des Real Racing 3 et autres jeux tous en 3D (Candy Crush et autres fonctionneront dessus sans souci).

DSC03428Au niveau de la RAM, selon les modèles (1 ou 2 Go), il n’y aura pas de miracles : il ne faudra pas s’attendre à faire du multi-tâche entre plusieurs applications lourdes.
Son écran de 5 pouces 720p est d’une bonne qualité (sauf sur les photos que j’ai pu prendre pour mon test, l’écran ressort très mal…), avec un niveau de luminosité suffisant pour être visible en plein soleil.DSC03432Au niveau de l’autonomie, sa batterie de 2470 mAh m’a agréablement surpris une fois de plus. Je m’attendais à une autonomie bien plus faible que celle qui est proposée ici avec ce Moto G 2015. Globalement, avec l’utilisation assez intensive que je fais, j’ai pu tenir une journée avec ce smartphone. Une autonomie solide, donc.DSC03447Au niveau de la navigation sur internet, rien à dire, l’expérience est fluide, et me permet de parfaitement naviguer sur le meilleur site du web qui existe. On constate encore une fois le très beau travail de Motorola dans l’optimisation d’android 5.1.1 sur cette machine !DSC03448Même YouTube fonctionne bien, sans accro. Niquel !

Multimedia, ça gère

Les doubles haut-parleurs en face apporte un niveau sonore et une qualité stéréoscopique intéressantes. Pour regarder des vidéos YouTube, écouter (rapidement) un morceau de musique, ce smartphone ne pose aucun soucis (mais n’en profitez pas pour faire profiter toute votre rame de métro ! Par pitié !!!).

L’appareil photo du Moto G 2015 est le même que celui qui est embarqué sur le Nexus 6. Attendez vous donc à un appareil plutôt intéressant, et très rapide. Au niveau des capteurs on est sur du 13 Megapixel à l’arrière, 5 devant.DSC03443Motorola propose une interface plutôt claire, pour prendre des photos & vidéos. Il faudra prendre un peu l’habitude d’utiliser la roue de sélection pour choisir les différentes options, et je trouve cette interface plutôt jolie.DSC03445Attention cependant, ne vous attendez pas à des clichés aussi beau que sur Nexus 6, le traitement est moins bon mais reste au dessus des autres smartphones de ce prix là.

Voici quelques clichés pris avec ce Moto G 2015:

IMG_20150823_225717212 IMG_20150823_225852140IMG_20150823_230137653IMG_20150823_230245600IMG_20150823_231000000IMG_20150823_231327247

Les petits plus logiciels

Le Moto G 2015 fait une nouvelle fois la différence avec ses concurrents, quand on regarde un peu les fonctions additionnelles. Je ne vais pas toutes les décrire, mais sachez que j’ai adoré les gestuelles du genre « je secoue le smartphone 2 fois » pour allumer le flash (pratique quand on cherche ses clés dans le noir…) ou je fais pivoter le smartphone 2 fois pour lancer rapidement l’appareil photo.

DSC03446

Il y a pleins d’autres choses intéressantes (notifications sur écran de verrouillage, assistant pour faire migrer ses données, sms, photos depuis un autre smartphone…) et je trouve que Motorola est toujours très juste : ils n’encombrent pas le smartphone avec un paquet d’applications qui ne servent à rien ; ils mettent juste ce qui est utile ou indispensable. Top!

Attention cependant : la version du Moto G que j’ai pour le test possède seulement 8Go de mémoire interne. Une fois que j’ai installé les apps de bases il ne me reste que 1Go ! Il est donc indispensable d’avoir une carte microSD installée pour profiter un minimum de jeux, musiques etc… sur ce smartphone, et je ne saurais vous conseiller la version 16 Go (qui est d’ailleurs mieux fournie en RAM).

En conclusion, je le recommande? à qui ?

Le Moto G 2015 est la meilleure option aujourd’hui, pour ce tarif (200€). Ne cherchez pas, c’est franchement un très bon smartphone, rapide, fluide, solide, agréable à prendre en main. Il n’est pas au top niveau photo & vidéo, son écran est basique, mais pour ce prix la, vous ne trouverez pas mieux ailleurs.

DSC03480

Je le recommande particulièrement à tous ceux qui ne veulent pas se ruiner dans un smartphone, et qui veulent le garder longtemps. Motorola est réputé pour suivre relativement longtemps ses smartphones au niveau des mises à jour Android et ce Moto G sera, je pense, une bonne pioche une fois de plus ! Ceux qui ont déjà eu un smartphone android et qui veulent avoir un appareil photo un peu meilleur se tourneront vers les nouveaux Moto X (Play ou Style) qui arrivent début Septembre.

 

%d blogueurs aiment cette page :