Le tout dernier casque Beats Solo Pro annoncé fin 2019 est enfin arrivé sur le blog ! Ce casque est une nouvelle itération du fameux « solo » en version pro : Beats ajoute une réduction active de bruit (ANC) pour muscler le jeu. Voici mon test !

Déballage du Beats Solo Pro

Avec Beats, on reste sur des bases excellentes en terme de qualité de fabrication mais aussi de packaging. On sent qu’Apple n’est d’ailleurs pas trop loin… Voici un peu ce qu’on trouve en découvrant la boite du Beats Solo Pro.

On découvre à l’intérieur de la boite des Beats Solo Pro un seconde boite noire, aimantée qui laisse découvrir une sorte de gros oeuf en feutrine souple (la housse de rangement) et une petite pochette pour accessoires.

La housse de ces Beats Solo Pro est très jolie et très agréable au toucher je trouve. Et remarquablement compacte. Une fois le zip ouvert, voici les Beats Solo Pro en rouge mate. C’est d’ailleurs presque du orange, et j’aime vraiment beaucoup cette couleur.

On termine le déballage avec les accessoires… un cable lightning et un petit mousqueton qui permettra d’accrocher la housse quelque part. Je vous avoue que j’ai pas trop compris pourquoi ce mousqueton mais bon.

Confort et qualité de fabrication du Beats Solo Pro

Quand j’ai posé mes mains pour la première fois sur ce Beats Solo Pro, j’ai tout de suite compris que Beats avait fait encore mieux que les modèles précédents que j’avais pu tester, au niveau de la qualité de fabrication et des matériaux utilisés.

Certes on est toujours sur un arceau en plastique, mais une armature métallique, d’une couleur rouge matt est bien présente et visible. j’adore ce mélange de plastique, de cuir & de métal.

Le concept d’articulation est propre, bien conçu & respire la solidité. les coussinets recouvert de cuir sont denses et les coutures sont très bien réalisées.

Au final, les choix faits par Beats sont payants, je trouve le look de ce casque sort un peu de l’ordinaire. On est sur un casque pas du tout « passe partout » mais c’est pas bien grave.

Coté confort, ce Beats Solo Pro est un casque fermé supra auriculaire : il s’appuie donc sur le pavillon de l’oreille (à la différence des casques circum auriculaire qui sont posés autour de l’oreille, et donc bien plus gros). Afin de bien tenir sur la tête, Beats a choisi d’avoir un arceau qui appuie assez fortement sur les oreilles. Ca permet donc d’écraser fortement les mousses sur les oreilles pour augmenter l’isolation acoustique. Attention donc, à ceux qui portent des lunettes qui auront surement un peu de mal avec ce casque…

Autonomie

Pour être totalement honnête, je n’ai pas pu vraiment tester l’autonomie de ce casque dans le détail. Ce que je peux juste dire c’est qu’elle est excellente. C’est surement le casque qui m’aura le plus surpris la dessus.

Beats annonce d’ailleurs 40 heures d’autonomie, ce qui est monstrueux. Et lorsque la réduction active de bruit est activée, on a toujours au moins 20 heures (22 heures annoncées par Beats). Pour finir, puce Apple oblige, la charge rapide est d’actualité, avec 10 minute de charge qui donne environ 3 heures d’écoute. Vraiment pratique.

Seul petit regret pour moi : la charge via Lightning et non USB-C. Mais vu que je suis sur iPhone en ce moment, ça ne me dérange pas plus que ça…

Qualité sonore du Beats Solo Pro

Passons maintenant au coeur de ce test : que vaut le Beats Solo Pro coté son ? Pour cela, comme d’habitude, je suis passé dans un premier temps par ma playliste fétiche sur Spotify, celle qui va vous permettre de tester en profondeur votre matos. C’est parti pour une session d’écoute !

Le hasard de l’aléatoire de Spotify …. C’est Arrested Developpement, avec leur tube « Among the Trees » qui se lance en premier. Très rythmé, avec un mélange de basses très profondes et des aigus très présents. Et le Beats Solo Pro s’en sort remarquablement bien. Les aigus sont bien définis mais ne sifflent pas, et ne fatiguent pas l’écoute. Les basses restent contenues et pas trop présentes contrairement à d’autres casque de la marque. J’ai été surpris par le fait que ce casque ne semble pas forcément suivre la direction des autres précédents casque coté basses qui tabassent.

Se lance ensuite un morceau plus calme et acoustique, avec Little Bit de Perrin Lamb. Les instruments sonnent très bien, et la voix est superbement retranscrite. J’aime beaucoup. Je zappe ensuite sur Pony Pony Run Run , avec la version acoustique de « Hey You » qui est très convaincante ; aucune saturation, c’est propre, vraiment propre.

Je bascule sur de l’électro, avec Denis Cruz et son fameux « El Sueno » qui envoie du lourd sur les voix afro et les rythmes électroniques. J’aime toujours autant. Je reste très étonné de la justesse du casque et l’équilibre proposé par Beats sur ce Solo Pro. Même des morceaux assez typés, comme le « Bring It Back » de Montmartre ou le « Partition » de Beyoncé sonnent juste et sans lourdeurs dans les basses fréquences.

J’ai terminé mon écoute attentive avec des morceaux plus classiques, la BO de Avatar (James Horner) , le très bon « Goodbye Philadelfphia » de Peter Cincotti, voir même « Début » de Mélanie Laurent. Et j’ai fini par être totalement convaincu par la neutralité de ce casque, qui propose un son bien équilibré, avec de la matière sur la scène stéréo ; il m’a clairement proposé un son qui fait plaisir à écouter. Vraiment bien joué, Beats.

Intégration logicielle & fonctions additionnelles

Qui dit Beats dit forcément « Apple ». Ce casque Beats Solo Pro comporte des ingrédients spéciaux si chers à la Pomme : la puce W1 des Airpods et autre Powerbeats Pro. Cette puce permet une connexion rapide, une signal stable et une recharge rapide du casque mais ce n’est pas tout. Elle permet aussi des fonctions logicielles intéressantes.

A la connexion, pas de code d’appairage à faire, pas de difficulté notoire si on est sur du matos Apple : on ouvre le casque Beats, un pop up apparait sur l’iPhone pour faire le premier appairage. Une fois ce premier appairage réalisé, les Beats Solo Pro seront reconnus automatiquement par tous les appareils Apple liés à votre compte : mac, iPad, autres iPhone ou iPod Touch…

La puce W1 permet aussi d’utiliser une réduction active de bruit (le casque filtre les sons extérieurs avec l’utilisation de micro & d’un algorithme) très efficace. J’ai été vraiment très surpris de l’isolation sonore proposée ici, qui replace Beats largement dans la course aux casques « voyage » (comme les modèles chez Bose, Sony, Jabra) : ces fameux casques adaptés aux voyages en transport en commun. Et pour finir les mousses des écouteurs étant très denses et épaisses, elles contribuent fortement à améliorer l’isolation globale du casque.

Petit bonus offert par ce Beats Solo Pro : un mode « transparence » identique à celui des Airpods Pro, et qui permet d’écouter le monde extérieur (lorsque vous attendez par exemple une annonce au micro dans un aéroport…). Ce mode n’est pas aussi efficace que celui des Jabra que j’ai testé récemment mais il a le mérite d’exister. On bascule entre le mode normal, réduction active et transparence via un bouton situé sous le casque ou directement via le menu volume sous iOS13. Malin.

Conclusion : faut-il acheter ce Beats Solo Pro ?

Oui

Plus sérieusement ce casque Beats Solo Pro est une excellente surprise pour moi : solidement construit, très bon au niveau du confort et de l’isolation. La puce W1 d’Apple le rend très agréable à utiliser avec du matos compatible et son mode de réduction active de bruit est convainquant. On ajoute à cela une signature sonore assez neutre et extrêmement propre, et un look qui se démarque des autres, et vous avez un très bon casque sans de gros compromis. Vendu moins de 300 euros dans les bonnes boutiques, je le recommande.

Join the discussion One Comment

  • Manu dit :

    Ce serait intéressant de le comparer face à des airpods pro qui sont à la fois proche en terme de techno et assez éloignés dans l’architecture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.