Je continue mes tests de la gamme Peak Design, avec un modèle très intéressant aujourd’hui : il s’agit du Peak Design Travel Backpack 45L, un sac hybride et extensible, très pratique à l’usage et qui répond à de multiples besoins.

Je n’ai pas reçu le Peak Design Travel Backpack 45L tout seul, vous allez voir un peu plus bas dans le test : je vous présenterai ici aussi quelques « accessoires » qui me semblent indispensable à ce sac Peak Design.

Ce sac Peak Design Travel Backpack 45L est assez particulier : il peut être utilisé de multiples façons différentes, comme un sac à dos mais aussi comme une simple valise de transport. Il sait changer de forme, changer de rangement intérieur, et aussi… de taille. En effet, c’est un 45L mais qui ne fait « que » 35L lorsqu’il est dans son mode normal.

On verra plus bas, mais une partie du sac est capable de s’étirer afin de loger 10L de rangement supplémentaire pour passer donc à 45L.

La version du Peak Design Travel Backpack 45L que je teste ici est le « sage green » un gris-vert assez discret. Mais le sac existe aussi en noir mat, comme tous les sacs Peak Design.

Comme toujours chez Peak Design, le souci du détail est présent partout. Les coutures sont quasi invisibles, des petites touches de cuir contrastent avec des boucles métalliques et des accroches bien pratiques.

Le Peak Design Travel Backpack 45L est fabriqué dans un matériau ultra solide, un mélange de tissus nylon 400D et polyester « weatherproof ». Il pèse environ 2kg, et donc il ne sera forcément pas recommandé de faire de longues randonnées avec ce sac sur le dos. Il est plutôt destiné à transporter du matériel et des vêtements sur de longues durées, mais pas en rando :).

Peak Design propose donc plusieurs façons de porter ce sac : soit via les sangles d’épaule (mode sac à dos… avec ceinture ventrale si besoin), soit via les 2 poignées latérales, soit via la poignée sur le dessus, mais il y a aussi une poignée intégrée au milieu du dos (permet aussi d’être glissée sur la poignée extensible d’une valise à roulette.

Je détaillerai pas toutes les petites poches cachées et bien pratiques, mais sachez que comme tous les produits Peak Design, on sera excessivement bien équipé niveau rangements 🙂

Au niveau des ouvertures & du système de rangement, Peak Design propose ici un système qui s’ouvre principalement via le dos (on pose le sac à plat sur le « devant ») et le dos pivote afin de découvrir l’ensemble du rangement. Je reviendrai un peu plus tard sur cet espace de rangement mais ce qu’on peut dire c’est que dans 35L, on peut stocker vraiment BEAUCOUP de choses.

Coté dos, on trouve une poche très large destinée à ranger laptop & tablette. On peut facilement y glisser un 15/16 pouces, d’ailleurs.

Ensuite, ce Peak Design Travel Backpack 45L propose différentes poches & rangements sur le dessus. On y trouve différents filets & rangements compartimentés, et l’accès est rapide pour la majorité des poches.

Ma fonction favorite est la possibilité de ranger les sangles d’épaules et ventrales, via des rabats aimantés ; c’est ultra propre et surtout ultra utile lorsque le sac doit être rangé dans un coffre à bagage. Et les 4 autres poignées (2 sur les cotés, 1 sur le dessus et 1 au milieu du dos) permettront de manipuler le sac sans encombre.

je parlais de la capacité du sac à « s’étendre », cela se fait via une fermeture éclair qui contourne l’ensemble du sac : ça permettra de créer une poche de 10L supplémentaire sur le dessus ; attention cependant, le sac en mode 45L ne sera pas au format « cabine ».

Voici un peu le look de ce Peak Design Travel Backpack en mode normal. Imposant, un peu. Mais il tient debout !

La force de ce sac Peak Design Travel Backpack est de pouvoir être modulaire au niveau rangement et la marque propose différents cubes & sacoches de rangement (vendues à part) qui permettront de compartimenter le sac à sa guise, mais surtout en fonction de son besoin. Vous partez avec beaucoup de matos photos ? Vous pouvez occuper tout l’espace avec un cube adapté. Vous souhaitez prendre pas mal de vêtements ? On peut aussi adapter l’espace en conséquence !

J’ai choisi de tester pour vous 2 éléments additionnels : le rangement classique qui occupe exactement 1/3 du sac, et un caméra cube qui lui rempli les 2/3 restant, ça me semblait être pile ce qu’il me fait. Commençons par le « packing cube ».

Il existe 2 tailles de Cube, qui prennent soit 1/3 soit 2/3 de l’espace. Leur fonctions & conception est identique, seule la taille différence entre l’un & l’autre. Il faut juste noter que ce cube est à l’image du sac : il peut s’étendre afin de faire rentrer plus de chose dedans.

Voici à quoi ressemble le module « small » qui pourra largement contenir des sous vêtements & tshirts pour quelques jours.

J’ai particulièrement aimé les différentes possibilités de compartimenter ce cube, on peut imaginer utiliser la poche secondaire pour séparer le propre du sale…

Passons maintenant à ce qui fait que ce Peak Design Travel Backpack est bien cool: les caméra cubes. Ces camera cubes existent en 3 tailles (1/3, 2/3 et 3/3) et sont excessivement bien construits.

Voici à quoi ressemble le mien (version 2/3). J’adore personnellement sa qualité de fabrication & l’épaisseur de ses parois. Et comme toujours, l’intérieur est complètement customisable avec des séparateurs modulaires qui peuvent aussi se séparer en 2 pour ranger des petites éléments.

Ce camera cube permet de ranger 100% de mon matos photos (2 boitiers, et 5 ou 6 objectifs, des accessoires divers comme un éclairage ou un flash…) et laisse encore de la place pour y ajouter d’autres chose.

Au final, ce système de cube rend ce sac parfaitement adapté à vos besoins (plus de photo, ou plus de vêtements ?) tout en permettant de transporter ça dans un confort très bon vis à vis de la taille du sac. Personnellement, je le répète, ce sac n’est pas fait pour être transporter sur de longues distances de marche, mais il s’avère extrêmement pratique pour tout le reste. Pour moi c’est un vrai succès.

A noter que ce sac que ce sac est en vente à moins de 330 euros sur Amazon, il faudra cependant ne pas trop hésiter à prendre les « cubes » supplémentaires si vous souhaitez profiter au maximum de ses capacités. C’est un peu cher certes, mais quand on transporte pour plusieurs milliers d’euros de matériel, on peut mettre 100 euros supplémentaires pour un sac de qualité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.