Elwing Boards vient tout juste de lancer un nouveau modèle de skate électrique, le PowerKIT, et j’ai eu l’énorme chance d’avoir pu tester un de leur proto en avant première !

On se souvient qu’il y a environ 1 an, Elwing Boards lancait le nouveau Nimbus que j’avais pu tester & que j’ai adoré. Quelques mois après, un longboard faisait son apparition dans la gamme Elwing Boards, et les prix ont été aussi un peu diminués en fin 2019.

Maintenant, il est temps de découvrir la gamme Elwing Boards 2020, qui note une rupture dans ce que nous avions l’habitude de voir. La gamme s’étoffe et devient maintenant « customisable », avec ce PowerKIT.

Elwing PowerKIT : on change tout

Elwing Boards a sondé plusieurs milliers utilisateurs pour réfléchir à un nouveau concept et le résultat de tout ça donne le Elwing Powerkit : chaque utilisateur va pouvoir faire sa propre configuration en choisissant moteurs, board, batterie afin de répondre aux mieux à ses usages.

Par exemple, il sera possible :

  • Choisir 1 ou 2 moteurs. Plus de puissance d’accélération ou de freinage ? Prenez en 2. Si vous cherchez l’autonomie et la légèreté ? Choisissez 1 moteur.
  • Choisir 2 tailles de batteries. Ca joue directement sur l’autonomie mais le setup sera un peu plus lourd avec la grande batterie…
  • Choisir 2 decks différents : un petit cruiser (proche du Nimbus) ou un longboard (proche du Halokee), en fonction de vos types de déplacement. Le longboard est plus long & plus stable à haute vitesse, le cruiser est plus maniable à basse vitesse et plus léger & compact…

Autre possibilité offerte par Elwing sur cette gamme : un changement de batterie « rapide »: 4 vis à enlever & on peut swapper son pack rapidement. Pratique pour ceux qui préfèreront avoir plusieurs « petits » packs plutot qu’un gros.

Le tableau ci dessous synthétise bien les différentes possibilités et combinaisons. Personnellement, et après avoir testé le proto PowerKIT, je crois que la configuration « Nimbus + dual moteurs + grosse batterie » serait mon choix parfait.

On change tout… mais on garde les fondamentaux.

Si vous vous souvenez de mon test du Nimbus, vous vous souvenez que j’ai adoré la remote, la shape de la board et le comportement très fluide du Elwing Boards Nimbus. La gamme 2020 conserve les mêmes atouts : la même télécommande, une forme de shape pour la Nimbus très proche de ce que nous avions sur les précédents modèles: il y a cependant un ajout de taille : des poignées latérales sont ajoutées au deck Nimbus, ce qui permet de porter la board de différentes façons. Personnellement, ces poignées ne me plaisent pas (elles dénaturent trop le look magnifique du Nimbus) mais j’avoue que je les ai trouvées pratiques.

Le shape de cette Nimbus est ultra top je trouve : courte, mais large & très marquée au dessus des trucks, qui permet un contrôle très précis et surtout de caler ses pieds comme il faut.

C’est un vrai plaisir à rider, cette Nimbus, avec un entraxe assez court au final… Un profil donc très nerveux au niveau des changements de directions, parfait pour se faufiler dans un environnement urbain.

Jetons maintenant un oeil au reste de la board. Ici on découvre le nouveau boitier Elwing Boards (proto ici), et … 2 moteurs ! Le diamètre des roues semble inchangés (ou peut être une légère augmentation ??) et l’intégration des moteurs et de la connectique est très propre comme toujours avec Elwing.

On note que le boitier batterie semble un peu plus gros que précédemment (normal, l’autonomie est augmentée…) et le look reste sobre et discret. Parfait pour éviter les moqueries et les remarques désagréables de ses collègues d’open space 🙂

A noter ici que Elwing Boards bascule définitivement sur des trucks inversés, propres à la pratique du long board. On aura donc un comportement de la board assez « safe » à haute vitesse !

Les « wheel flares » & « wheel wells » sont marqués sur ce Nimbus, ce qui permet de monter des roues de grosse taille (donc pratiques sur des terrains de mauvaise qualité). On note aussi que le deck est toujours aussi joli, avec un bois naturel très visible et peu souple.

Coté télécommande, on est sur le même modèle que j’avais pu testé précédemment : bonne ergonomie et un contrôle au pouce très précis. Elle est plutot adaptée pour ceux qui l’utilise « main droite » mais pour moi qui suit plus « team main gauche » ça passe aussi parfaitement.

2 boutons permettent d’allumer la télécommande et de naviguer dans les différents modes de ride (3 modes, du plus lent au plus énervé). La course de la molette d’accélération / freinage est longue, progressive, sécurisante. Rien à dire !

La board comporte ensuite 2 orifices : une prise de charge et un bouton On/Off qui s’illumine afin d’indiquer un niveau de charge approximatif. Tout est propre et bien intégré.

On termine la présentation par la nouveauté introduite dans ce Elwing PowerKIT : un pack batterie qui se démonte via 4 vis, et se déconnecte facilement. Je trouve le principe de fixation utilisé par Elwing Boards très sécurisant : aucun risque n’est pris sur le coté mécanique (ça reste très simple…), mais il faudra garder une clé Alen dans son sac si on souhaite faire le changement sur le terrain.

Au final je trouve ce setup très équilibré : peu de risque coté mécanique, on reprend la recette qui marche du Nimbus et on ajoute quelques fonctions bien pratiques. Cette board risque de bien cartonner une fois de plus.

Et ce Elwing PowerKIT il se ride comment ?

Je n’ai pu tester ce nouveau Nimbus que sur une durée courte, je vais donc vous donner mes impressions à chaud mais aussi limitées car je n’ai pas pu tester en long large et travers la board.

Sachez d’abord que j’ai retrouvé de grosses similitudes entre ce Nimbus 2020 et celui de 2019 au niveau du confort de ride. On est bien installé, la board n’est ni trop longue, ni trop courte, et donc on ne s’ennuie pas. Elle est réactive et pardonne aussi quelques erreurs au niveau de la posture.

Ce que j’apprécie avant tout c’est le coté smooth de l’accélération & freinage : clairement on est pas ici sur une board agressive et ultra puissante. Elwing Boards a préféré proposer une board puissante mais très linéaire et prévisible sur les accélérations & freinages. On n’ira pas faire de courses avec son Elwing Boards mais on kiffera les balades & les trajets en ville.

L’ajout d’un deuxième moteur m’a permis de constater à quel point c’est utile pour un freinage sécurisant : malgré moi poids (82kg) j’ai toujours senti que la board était capable de freiner rapidement et de façon prévisible, sans bloquer les roues. Je conseille donc le setup 2 moteurs pour son coté sécurisant au freinage.

L’accélération avec 2 moteurs ne m’a pas vraiment impressionné, mais Elwing Boards annonce une vmax supérieure sur un setup dual moteur : 35 km/h sont largement accessibles (personnellement, c’est LARGEMENT suffisant sur un setup de ce type).

Le comportement des trucks et des roues est plutot bon je trouve, avec une accroche suffisante & surtout un diamètre de roue important : ça permet de passer un peu partout en ville, sans risque la chute au moindre petit caillou sur la route…

Sachez que le Nimbus est toujours résistant à l’eau (mais EVITEZ de rider sur des routes mouillée, c’est la chute assurée).

Bref, du très bon pour moi, c’est une board que je pourrai recommander à quasiment tout le monde :

Commandes & disponibilité

Le site d’Ewing est enfin en ligne pour permettre de commander le Elwing PowerKIT en avant première. En passant par mon lien de parainage vous aurez évidemment 5% de réduction sur tous vos achats sur le shop Elwing. Et Elwing annonce la dispo des premières board pour Mars 2020.

Retrouvez ici les configurations possibles, personnellement je vous recommande les setups à base de dual moteur et long range !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.