En déplacement professionnel sur Paris pendant 2 jours cette semaine, j’ai fait appel au service Uber pour rejoindre l’aéroport. Au moment de commander la course via smartphone, j’ai eu une belle surprise (et un énorme coup de bol): mon chauffeur du jour roulait en… Tesla Model S ! Voici mes impressions en tant que « passager » de cette voiture hors du commun !

C’est un peu la magie de ce service d’Uber, on ne sait jamais sur quelle voiture on va tomber (je n’ai jamais été déçu d’ailleurs)… Série 5 ou Série 7, Class S, DS5, et aujourd’hui… Tesla Model S !

tesla2

Un petit mot sur Uber

Uber est un service de VTC (chauffeurs particuliers), qui fait beaucoup parler de lui. Il propose en effet un service quasi irréprochable pour des tarifs assez similaires à nos chers Taxis, et l’ensemble du service se « pilote » depuis une application sur smartphone. On a besoin d’un taxi/chauffeur à un endroit donné, on lance l’app, on choisit la catégorie de véhicule (de la voiture de monsieur tout le monde à la berline de luxe), on valide la commande et hop, un chauffeur est averti de notre demande et se met en route pour nous récupérer. On aperçoit sur une carte à-la-google-map l’endroit exact du chauffeur, et dans combien de temps il sera la. Super. A l’approche du chauffeur, celui ci en général nous appelle pour nous localiser, nous ouvre la portière ou se charge de nos valises, et c’est parti ! Une vrai montée en gamme au niveau du service proposé (je ne parle pas de l’iPad dispo à l’arrière de la voiture pour choisir sa musique sur Spotify, du fait qu’on n’a pas besoin de sortir sa carte bleue car tout est automatisé jusqu’à la facture qu’on reçoit par email… etc…).

Et … la Tesla Model S !

La Tesla Model S est une voiture 100% électrique fabriquée par Tesla, une entreprise Américaine relativement récente. Les Teslas ont la particularité d’être des voitures très haut de gamme, et bourrées de technologies assez différentes de celles qu’on a l’habitude de trouver dans les grosses voitures de luxe Allemandes.

telsa14

Déjà, au niveau puissance, on est sur des voitures exceptionnelles, avec au moins 400 cv sous le capot. Etant électrique, le couple (et donc l’accélération) est quasi constante quand on est à l’arrêt et qu’on appuie fortement sur la pédale d’accélération. On doit être collé à son dossier (il faut imaginer que l’accélération est proche de ce qu’on a sur de grosses voitures type Porsche) et vu qu’il n’y a pas de vitesses, il n’y a aucun à-coups pendant cette accélération !

Après les éléments liés à sa puissance, on peut noter sa taille imposante : c’est une américaine, très longue, lourde, et assez large. On doit être du niveau des grosses familiales du genre Audi A4, Série 5, je dirais. Le coffre est imposant, et le capot avant semble s’étirer très très loin devant. Malgré ses dimensions et son poids important (2 tonnes), la Tesla est réputée pour être assez maniable, quelque soit la route sur laquelle elle se déplace.

Ensuite, on entre et on s’assoit à l’intérieur. On remarque assez vite qu’on est sur un véhicule haut de gamme avec du cuir un peu partout, des sur-piqûres bien marquées, des sièges qui semblent accueillants et confortable et un toit 100% vitré qui donne une impression d’espace sympathique!
tesla6tesla13

Un coup d’oeil rapide vers l’avant et la planche de bord et c’est le choc : aucun bouton, il n’y a qu’un seul grand (voir immense) écran en plein milieu de la planche de bord, et un autre écran qui sert de compteur. C’est ça la magie Tesla, l’ensemble des commandes mécaniques traditionnelles (ventilation, radio, gps, toit ouvrant, etc…) sont maintenant intégrées dans une zone de l’écran et rendues tactiles. Ca marche visiblement très bien, réactif (peut être pas du niveau d’un iPad… mais pas loin), et interface claire & jolie !

Au niveau du compteur de vitesse, l’écran couleur immense indique l’ensemble des informations de charge & de décharge de la voiture, vitesse et même indications complètes pour le guidage. C’est beau, c’est clair, et visiblement assez pratique.

tesla16tesla3

Voici une liste des petits trucs que j’ai aimé à bord de cette voiture :

  • Le silence et aucunes vibrations dues au moteur. Normal, c’est électrique !
  • L’intérieur a un design vraiment recherché, on a vraiment l’impression d’être dans une voiture futuriste, sans pour autant faire « too much » au niveau des formes & couleurs. Ca reste assez sobre je trouve.
  • La voiture est équipée d’une connexion 3G illimitée qui permet différentes choses : avoir le trafic en temps réel, recevoir des améliorations, nouvelles fonctions via mise à jour firmware, être dépannée à distance (reboot d’un système ?), mais aussi être pilotée par smartphone (allumer le chauffage de la voiture pendant qu’on prend son petit dej’, histoire d’être au chaud en partant, consulter l’état de charge de sa batterie, faire sonner la voiture pour la localiser plus facilement, retrouver un éventuel voleur…). Cette connexion 3G est gratuite et permet aussi d’aller sur internet via l’écran immense ! En effet un navigateur internet plutôt pas mal est intégré et permettra d’aller voir ses mails, consulter la météo, ou plein d’autres choses !
  • La clé n’est pas une clé : c’est une petite voiture miniature qu’on garde dans la poche (pas besoin de l’insérer quelque part), on appuie sur le coffre, cela ouvre le haillon arrière, on appuie sur le capot, le capot de la Tesla s’ouvre, et on appuie sur le toit, les portières se déverrouillent. Super télécommande !
  • La voiture est équipée de plusieurs caméras pour aider les phases de parking. On y accède via une simple pression sur l’écran tactile.
  • Les poignets des portes sortent automatiquement lorsqu’on déverrouille la voiture. Sinon, elles sont enfoncées dans les portes de façon à proposer le moins de résistance à l’air possible ! Classe !
  • L’écran central de la planche de bord est une bombe : il permet d’afficher une immense carte si besoin, mais aussi il peut être séparé en 2 panneaux de taille équivalente pour y afficher la radio, internet, gps, caméras, état des systèmes de bord & batterie, etc… tout cela est customisable, on choisit quelle info on affiche ou, et c’est ultra réactif: pas de lag ni de temps de charge, visiblement pas de plantage ni de gros bugs… Cet écran est de plus parfaitement lisible depuis la banquette arrière ! Il peut être passé en mode jour (fond blanc) ou en mode nuit (fond noir, très classe)

Tesla 006

Pour terminer sur cette voiture, quelques éléments intéressants : Tesla vend ce modèle entre 60 000 et 80 000 € selon les options & propose un entretien gratuit pendant les 8 premières années, quelque soit la panne. A priori pas d’entretien, de vidange ou de changement de batterie « payants » pendant cette durée. Si on considère qu’on ne paie pas (ou quasiment pas) les pleins d’électricité pendant cette période de 8 ans, on peut peut être espérer économiser 20 000 ou 30 000€ (entretien & essence) par rapport à une « gros » véhicule diesel de luxe. Intéressant et cela doit être pris en compte lors de l’achat du véhicule. Une seule inconnue restante me turlupine maintenant : combien se revend une Tesla Model S après quelques années ? Comment décote ce genre de véhicule, sachant qu’il n’a pas de gros éléments mécaniques qui peuvent s’user (en dehors des accessoires et des trains roulants…) ?

Bref, vous l’avez compris, j’ai vraiment aimé mon petit trajet en Tesla Model S ! Et merci à David, mon chauffeur du jour, qui a su répondre à toutes mes questions sur la voiture (et vous pouvez retrouver le site de Black Birds ici) !

Je vous mets quelques photos bonus de la Tesla Model S du Black Birds :

 

Et d’autres bonus :

 

%d blogueurs aiment cette page :