(vidéo) Sébastien Loeb & Pikes Peak, en qualité « Red Bull »

J’en avais parlé un peu sur Google + il y a quelques temps et vous devez déjà le savoir : Peugeot & Sébastien Loeb vont tenter de remporter cette année la course mythique de Pikes Peak, aux USA, avec une version (largement) modifiée de la 208.

Voici la dernière vidéo, présentant les premiers essais (et on peut déjà dire que Sébastien a déjà pris une longueur d’avance par rapport à la concurrence !). Qualité magnifique, comme toujours avec Red Bull :

La suite le 30 juin a Pikes Peak… En attendant, vous pouvez suivre l’actualité de la course à cette adresse.

Pikes Peak (wikipedia)

Pikes Peak est une course de côte, qui se tient sur la montagne de Pikes Peak tous les ans en été. En 1915, l’aménagement d’une route vers le sommet fut entrepris, et un an plus tard, la première Pikes Peak Hill Climb fut organisée. C’est la deuxième plus ancienne course automobile aux États-Unis, après les 500 miles d’Indianapolis dont la première épreuve eut lieu en 1911. Rea Lentz fut le premier à inscrire son nom au palmarès de l’épreuve.
Le tracé est long de 19,93 km et présente 156 virages. Le départ a lieu à 2 865 mètres d’altitude et se termine environ 1 440 mètres plus haut, d’où son surnom : « La course vers les nuages » (The race to the clouds). La différence d’altitude, et donc de pression de l’air, est telle qu’elle influence notablement la puissance des moteurs entre le départ et l’arrivée. Bien entendu, cette différence d’altitude amène également des caractéristiques climatiques constamment changeantes, avec des expositions au soleil variables et perturbant de façon conséquente les pilotes. En arrivant près du sommet, les pilotes doivent faire attention à ne pas tomber dans le ravin qui atteint 600 mètres au plus haut (il n’existe aucune barrière de protection).
Du fait de la puissance des véhicules, et de la piste qui est particulièrement poussiéreuse et glissante, les voitures de course sont équipées d’énormes ailerons à l’avant et à l’arrière, pour les plaquer au sol. Ces appendices sont devenus une sorte de signature des véhicules participant à cette course.

Vous en voulez plus ? 

Ici vous trouverez une vidéo qui présente les premiers essais de Sébastien, sur le Mont-Ventoux:

Et pour finir, cela rappellera des souvenirs à certains : la vidéo qui date de 1988, avec Ari Vatanen au volant de la 405… Mythique elle aussi :

%d blogueurs aiment cette page :