Elwing Boards commercialise actuellement la deuxième version de son Nimbus, un skate électrique compact destiné aux trajets urbains (mais pas que…). Voici mon test « express » après avoir utilisé cette planche pendant 2 jours sur Toulouse.

Le Nimbus d’Helwing Boards est actuellement en vente à 499€ ce qui le place directement parmi les modèles les plus abordables du marché. Et pourtant, nous allons voir ensemble qu’il n’a rien d’un skate électrique au rabais, niveau rapport qualité prix. Voici donc quelques photos de présentation du Nimbus.

A noter qu’Elwing Boards est une société basée sur Bordeaux (cocorico !) et annoncent que dorénavant, leur Nimbus est assemblé en majorité en France. Ils ont mis en place un programme de parrainage qui vous permet de bénéficier de 5% de réduction en utilisant ce lien.

On remarque tout de suite la forme assez atypique du deck : un cruiser, large, et aux formes très marquées. Le kicktail est large et bien positionné, et permet de caler avec facilité son pied arrière. Au centre du deck, la batterie est compacte, légère et ne dénature pas (trop) le look général du cruiser.

Le pied avant est lui aussi facile à positionner grâce au nose qui remonte légèrement et une forme particulièrement marquée au dessus des roues. D’ailleurs, ces roues sont particulièrement grosses (83mm) pour un skate de cette taille, ce qui lui permet de passer avec faciliter sur des petits obstacles. 

Au final je l’aime bien ce look compact qui a un petit air de board de descente. Un petit bémol cependant avec la poignée positionnée sur le nose du deck : pratique, mais un petit peu disgracieuse, je trouve, au niveau du look global. J’aurai préféré, peut être, une forme légèrement plus pointue à la sauce « Bustin Modela« .

Les finitions globales de la board sont remarquables, le deck, le grip bien découpé, le boitier semble solide et je n’ai vraiment rien à dire coté trucks. D’ailleurs, à la différence des autres boards que j’ai l’habitude de rider, Elwing Boards propose ici des trucks « classiques » de skate (à la différence des trucks inversés des boards de descente, longboards etc…).

Ce qui est vraiment remarquable, c’est son poids : 5 kg sur la balance, ce qui le rend très agréable à utiliser au quotidien je trouve. Il sera donc facile à transporter dans un sac à dos, ou à le tenir à bout de bras. Face à tous les skates que j’ai pu tester et qui font entre 7 et 13 kg, Elwing Boards s’en sort très bien la dessus. Mais… on verra un peu plus bas quel est le prix à payer pour un poids plume.

Autre très bon point pour le Nimbus d’Elwing Boards : la télécommande. Elle possède 2 boutons sur la face latérale (On/Off & 3 niveaux de vitesse), 1 slider pour gérer la marche avant & la marche arrière, et une molette très progressive pour gérer la puissance du moteur. Des LEDs indiquent aussi le statut de la remote et la vitesse enclenchée.

Et pour finir, cette télécommande se recharge en micro USB. Coté ergonomie, je l’ai trouvée très bonne, confortable à utiliser et assez intuitive. La progressivité de la molette pour accélérer et freiner est franchement bonne, et le réglage de l’ESC est très bien géré, on verra ça aussi un peu plus bas.

Par contre, elle s’adresse plutôt à ceux qui tiendront cette télécommande main droite (si on la tient main gauche, les boutons On/Off, réglage de vitesse et les LEDs seront masquées à l’intérieur de la main).

Coté motorisation, Elwing a choisi un seul moteur, hub (intégré dans la roue gauche) qui permet de monter à une vitesse de 30km/h environ. Les moteurs hubs ont une roue libre vraiment sympa, une consommation légère, mais aussi une puissance un peu plus faible que les moteurs classiques (avec courroie). Je pense aussi que ces moteurs ont tendance à être plus robustes qu’un système classique (mieux protégés, moins de pièces d’usure…).

Le boitier batterie est bien intégré et la connectique est plutôt de bonne facture. Rien à dire la dessus. A noter que la roue qui possède le moteur en son centre comporte un peu moins de gomme que les autres roues, et elle aura tendance à s’user un peu plus vite (roue motrice). Il faudra espérer qu’Elwing Boards commercialise une roue de rechange via son SAV.

Passons maintenant au principal : sur la route, ça donne quoi ? Après 2 jours de ride (c’est court), j’ai adoré mon expérience avec Nimbus d’Elwing Boards. Tout d’abord son moteur & l’ESC sont parfaitement bien réglés, et la télécommande permet un dosage très précis de l’accélération et le freinage. C’est un gros avantage aussi pour ceux qui veulent débuter. La molette a un débattement très important, qui donne très rapidement confiance. Son accélération est plutôt légère mais suffisante pour du ride urbain sur du plat. Le freinage est progressif, et fort pour un setup à un seul moteur (donc 1 seul frein…).

J’ai été vraiment très surpris par le coté « smooth » du ride en Elwing Boards, et j’ai été très rapidement été mis en confiance. Je me suis même surpris à rider directement en niveau 3 (expert), les modes 1 & 2 étant pour moi un peu light au niveau vitesse max et puissance. Ils conviendront cependant à toutes les personnes qui apprennent le ride en skate électrique. 

Les trucks Elwing sont plutôt bons et j’ai pris un grand plaisir à rider mes pistes favorites autour de chez moi. Les roues sont elles aussi d’une dureté qui m’a paru confortable (à voir si les roues de la version finale seront identiques ou non) et elles se sont montrées très accrocheuses dans les virages serrés.

Au final, j’ai été très agréablement surpris par la motorisation proposée par Elwing Boards. Mais on peut juste regretter le manque de puissance dans les cotes les plus violentes : mon poids de 82 kg lui a fait du mal sur les collines autour de chez moi… Ne comptez donc pas monter les collines avec ce skate, vous allez rapidement vous retrouver à 10km/h…

Coté autonomie, je n’ai pas eu le temps de bien évaluer le setup.  Je pense qu’on pourra parier sur une autonomie de 9/10km avec un ride agressif, peut être plus sur un ride urbain sur du plat. C’est peu, certes, mais c’est le prix à payer pour avoir une board légère, un boitier compact et 1 seul moteur.

Cette board est donc ultra légère, manoeuvrante car son deck est court et avec une autonomie de 10 km. Elle est donc clairement conseillée pour le ride urbain, sur des terrains plutôt plats. A 30 km/h c’est un bonheur à rider, elle se montre très vive et il est aussi agréable de réaliser de grandes courbes de ride, les pieds bien calés sur le deck.

On arrive maintenant à la conclusion de ce test, qui m’a vraiment enchanté. Si aujourd’hui je n’avais pas d’autres skates à la maison je pense que je pourrai craquer pour cette nouvelle Nimbus d’Elwing Boards, qui propose un très bon compromis entre prix, poids, finitions & autonomie. A déconseiller par contre, aux rideurs extrêmes qui cherchent la performance et des vitesses de pointe importantes !

Si vous êtes intéressés, et que vous voulez acheter ce Nimbus, je peux vous faire bénéficier de 5% de réduction en utilisant ce lien de parrainage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :