L’Acer Chromebook Tab 10 est la première « vraie » tablette sous ChromeOS : c’est à dire la première machine sous ChromeOS vendue sans clavier et 100% tactile ! Voici mon test de cette machine coup de coeur pour moi !

Déballage de la Acer Chromebook Tab 10

On découvre ensemble le packaging de cette tablette Acer. Et bien on peut dire que le début n’est pas du tout encourageant, tellement la boite fait « cheap » et l’emballage laisse vraiment penser que cette tablette est destinée au marché des Ecoles.

Honnêtement ce n’est pas catastrophique mais ça laisse un petit goût amer dans la bouche…

Avançons rapidement ce déballage, étant donné le peu d’intérêt du packaging. A noter que la tablette est livrée avec un chargeur secteur sous USB Type C, ultra puissant (normal, vu sa taille…).

On découvre ensuite la tablette, et ce qui me marque à première vue c’est sa légèreté. Elle est en plastique dur, ce qui la rend surement plus légère que ses homologues pommées en aluminium. Autre chose qui m’a plus, c’est le matériaux utilisé : un sorte de plastique rainuré, texturé… et qui propose une superbe prise en main : aucun doute on est ici sur un produit destiné à l’éducation, et Acer a cherché à faire du solide et pratique.

On découvre donc au gré de la visite un objectif frontal, un autre objectif arrière, des boutons plastiques mais qui cliquent bien, et une prise unique USB Type C (qui servira à la recharge mais aussi au transfert de données).

A noter aussi dans le coin inférieur: le stylet, proprement rangé et facile à extraire (un peu comme celui des Galaxy Note…).

Performances & écran

Passons maintenant à la partie importante d’une tablette : son écran. Ici nous avons une diagonale de 9.7 pouces (coucou l’iPad, même taille) avec une définition « rétina » de 1536 x 2048 (coucou l’iPad, même résolution) avec des bordures assez importantes. Pas de soucis, ces bordures seront utiles pour manipuler la tablette (on aurait juste aimé une bordure haute & basse un peu plus fine…)

Je ne rentre pas dans les détails compliqués au niveau des performances de la dalle mais clairement on est ici sur du bon : un bon écran LCD IPS, avec des angles de vue tout à fait correct, des couleurs qui claquent et une luminosité tout à fait suffisante en intérieur. Par contre, le traitement anti reflet n’est pas du niveau de l’iPad, et rendra la lecture en extérieur un peu plus difficile que sur la tablette d’Apple.

En plus d’être belle, la dalle de l’Acer Chromebook Tab 10 est très réactive au stylet (je parlerai de mes usages plus tard) et le « palm rejection » fonctionne au top : quand on utilise le stylet, on peut tenir l’écran en pleine main sans risque de clics intempestifs : la dalle sait qu’on utilise le stylet et filtre tout le reste !

Au niveau des performances, ya pas de miracles : on est sur un processeur milieu de gamme pour du chrome OS : ça tourne très bien, c’est fluide et le processeur Rockchip RK3399 (4x Cortex-A53 & 2x Cortex-A72) se débrouille plutôt bien partout. Il s’agirait même de la nouvelle plateforme « de base » des futurs Chromebook d’entrée de gamme, on peut donc parier que Chrome OS sera toujours très bien optimisé pour ce processeur.

Attention cependant, j’ai noté quelques « lags » sans conséquences, sur le multitâche Chrome OS : après avoir ouvert 5 ou 6 applications Android différentes, on note une légère saccade lorsqu’on veut passer de l’une à l’autre. C’est uniquement le visuel qui semble avec un peu de mal, et c’est assez étonnant car sur mes autres Chromebooks moins puissants, ce multitâche se passe sans aucun lag. Un souci d’optimisation qui sera réglé dans une future mise à jour ?

Côté mémoire, les 4Go de RAM sont le strict minimum, mais ça passe. Chrome OS ne nécessite pas autant de RAM pour fonctionner de façon correct que d’autres OS de bureau.

Pour finir, la batterie de 4500 mAh est suffisante pour la majorité des usages. Elle me tient la journée sur des usages classiques, un peu moins si je sollicite beaucoup le wifi et le processeur pour de la retouche photo par exemple. Mais rien de bien problématique je trouve. La recharge en USB C est rapide si on utilise l’ENORME chargeur fourni, et ça sera plus lent avec un chargeur classique… normal.

Chrome Os et tactile

L’Acer Chromebook Tab 10 est le premier appareil 100% tactile (vendu sans clavier) sous ChromeOS. Google a donc du penser l’OS pour fonctionner avec un clavier virtuel, et des raccourcis tactiles plutôt que via des boutons. La première connexion et la configuration de la tablette se passe de façon admirable : Chrome OS nous guide étape par étape, un peu comme sur un appareil Android.

Les premiers contacts avec l’OS sont très bons, et on note que la principale différence avec les autres appareils, c’est l’apparition rapide du clavier virtuel dès qu’un texte peut être saison à l’écran. Ce clavier peut évidemment être masqué, si besoin (et sera déplaçable, customisable, dans une future mise à jour à venir en octobre).

On retrouve donc une base Chrome OS solide, mais un changement majeur est présent sur ma tablette : un appui sur le petit rond « home » en bas à gauche va ouvrir le drawer d’applications (l’ensemble des apps installées) mais ne reviendra pas vers le bureau… Alors que sur un appareil Chrome OS classique, un appui sur le home revient sur le bureau, puis ensuite ouvre le drawer. Personnellement, je ne trouve ça pas trop grave étant donné que le bureau ne sert strictement à rien sur Chrome OS : aucun raccourci, aucun dossier ne peut y être stocké : on a juste un joli fond d’écran & c’est tout.

Le reste de l’OS est identique : on a accès au Playstore et toutes les apps Android (la tablette possède 2 appareils photos, donc aucune limitation sur les apps à cause de cela…) et j’ai eu un grand plaisir à retrouver toutes mes apps favorites Android pour la retouche photos, le multimédia & les podcasts etc. J’en parle justement dans le paragraphe suivant.

Pour finir, j’ai finalement ajouté un clavier bluetooth Logitech à moins de 50€, afin de faciliter la saisie (rédactions d’articles du blog…) car le clavier virtuel c’est bien, mais un vrai clavier c’est mieux !

Stylet Wacom au top

Le stylet proposé par Acer est basé sur la techno Wacom, c’est à dire un stylet passif qui propose différents niveaux de pression. Il est réactif, précis et parfaitement intégré à Chrome OS. Un menu stylet est d’ailleurs présent en permanence dans la barre des tâches afin d’avoir accès aux fonctions spécifiques. Cerise sur le gâteau, Acer a intégré un capteur de présence dans le logement du stylet, qui permet donc de détecter lorsque le stylet est retiré : Chrome OS affiche automatiquement le menu stylet lorsqu’on sort le stylet de son rangement ! Malin !

On continue ensuite par découvrir d’autres intégrations pratique : un raccourci de prise de note est présent sur le lockscreen : il est donc possible de prendre une note à la volée, sans déverrouiller la tablette avec son mot de passe. Pratique si vous êtes pressés !

A noter que l’app par défaut de la prise de note c’est Google Keep, mais qu’il est évidemment possible d’en utiliser plusieurs (cf plus bas) et de définir une autres app par défaut pour la prise de note sur le lockscreen. Super pratique encore une fois, merci Chrome OS !

La réactivité du stylet dépendra beaucoup de l’application. Sur des apps « pro » de dessin ou d’écriture manuscrite, le lag sera parfait. Par contre sur d’autres apps un peu moins optimisées (Google Keep), on peut noter un certain lag, pas grave, mais on sent bien que le dessin et la trajectoire du stylet ne sont pas simultanés. J’ai trouvé particulièrement terrible l’app Nebo pour de la prise de note, schémas, dessinés, mais aussi quelques opérations mathématique. Vraiment top !

Mes usages et apps Android

Passons maintenant à mes usages, et je vais vous détailler un peu pourquoi j’aime cette Acer Chromebook Tab 10. Vraiment.

Tout d’abord, sachez que vous accès aux applications Android, via le Playstore, donc un truc officiel et sans prise de tête. Les apps se mettent à jour toutes seules, on a accès à tous les achats qu’on a pu faire via un smarphone ou tablette android, et ça j’aime, vu le nombre d’apps que j’utilise quasiment chaque jour et que j’ai pu acheter par le passé.

A quoi me sert cette tablette ? Et bien elle me sert à faire quasiment 100% de mes taches quotidiennes « normales »:

  • Lire mes emails via l’app Gmail (ou la page web…)
  • Ecrire mes articles du blog, via navigateur chrome (je suis sur un wordpress)
  • Consulter mes articles favoris sur Feedly (via l’app android)
  • Aller sur instagram, facebook, twitter, via les apps officielles android (ou les pages web si je veux plus de fonctionnalités)
  • Ecouter de la musique sur Spotify, via mes enceintes Chromecast/Spotify Connect
  • Retouche rapide de photos via VSCO (app android) puis partage sur les réseaux sociaux
  • Retouche poussée de photos via Lightroom Mobile (app android, synchro avec mes téléphones)
  • Netflix, via app android.
  • Podcasts, via Pocket Cast sur android.
  • Plex via app android.
  • Slack, Telegram, via les apps android.
  • Prises de notes, via Nebo
  • Dessins à main levé
  • D’ailleurs, voici un petit extrait de Squid, réalisé un peu à l’arrache, mais cela vous permet de voir la réactivité du stylet sur des apps « pro »:

    je me répète, mais j’apprécie toujours autant avoir un « vrai » navigateur sur cette tablette, le même navigateur que vous avez sur vos ordinateurs de bureau… un truc avec extensions & tout le bazar. Pour moi ça change vraiment l’expérience, face à un navigateur « mobile » qu’on peut avoir sur les tablettes iOS ou Android, avec des fonctions limités et quelques soucis parfois sur des sites complexes et lourds.

    Bref, il n’y a que très peu de tâches que je ne réalise pas directement sur cette tablette. Pour avoir plus d’infos sur Chrome OS et les Chromebooks, je vous encourage à consulter d’autres dossiers que j’ai réalisés à ce sujet !

    Mes conclusions sur cette Acer Chromebook Tab 10

    On arrive à la conclusion de ce test, vous l’avez compris, je suis enchanté par cette Acer Chromebook Tab 10, qui allie un système Chrome OS que je connais bien et que j’apprécie, avec une tablette avec un écran de bonne qualité qui fait tourner toutes les apps android. Un peu le meilleur des 2 mondes d’après moi.

    On a donc ici une tablette « premier prix » vendue moins de 330 euros, qui propose je trouve un pack global très intéressant. Associée à un clavier bluetooth, celle ci se transforme en un petit ordinateur d’appoint pour toute la famille (gère le multi user…) et propose quelque chose de très complet : stockage extensible via carte SD, stylet Wacom, bel écran, autonomie tout à fait correcte, prise en main intéressante et poids mesuré. Et en plus de tout ça, elle répond carrément bien à tous mes usages du quotidien !

    N’hésitez pas à me laisser dans les commentaires vos questions, afin que je complète éventuellement le test de cette Acer Chromebook Tab 10!

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :