Étant déjà propriétaire d’un micro Blue Yeti Black pour enregistrer le son de mes différentes vidéos, j’ai récemment pu tester le casque audio proposé par Blue et qui se démarque franchement de la concurrence. Voici mon test de ce Blue Mo-Fi, un casque au rendu sonore exceptionnel et qui possède quelques caractéristiques inédites.

Ce casque, vendu un peu moins de 300€ possède un look hors du commun, un petit air d’alien : une structure 100% métallique aux jolis reflets gris, d’énormes coussins recouverts de cuir sur les oreillettes, et un poids conséquent. Dès l’ouverture de la boite, on sent que ce casque est lourd, et pas forcément destiné à être trimbalé partout. Mais il est magique, voici enfin un casque qui sort de l’ordinaire.

Blue Mo-Fi

Au niveau des accesoires fournis, on est sur du très haut de gamme. Housse en cuir (genre daim, super douce), différents câbles et prises jacks (petit format, grand format), câble de recharge (et oui, le casque doit être rechargé, on verra plus tard pourquoi…), câble avec télécommande pour produits Apple… Bref, Blue ne s’est pas moqué de nous.

61UEixF2+wL._SL1280_

D’un point de vue des specs, nous avons ici un casque à hautparleurs dynamiques, de type fermé (il isole bien du bruit extérieur) et qui pèse comme une côte de boeuf (450gr). Les transducteurs font chacun 50mm, ce qui explique la taille importante des oreillettes (mais aussi la puissance du son). A l’intérieur du casque, un amplificateur est intégré, et permet de booster le son analogique (l’entrée est un jack 3.5mm). L’intérêt de cet amplificateur est d’apporter du dynamisme au son, et d’avoir un niveau sonore puissant y compris si on utilise ce casque avec des appareils nomades (lecteurs MP3, tablettes, smartphones…) qui possèdent des sorties d’une puissance limité en général.

La fonction d’amplification s’active via un petit bouton intégré directement dans la prise jack du casque ; ce bouton possède d’ailleurs 3 positions (off, on & on+), ce qui laisse finalement le choix à l’utilisateur concernant la puissance d’amplification. L’amplification se coupe à chaque fois qu’on retire le casque (mais le son reste en lecture… dommage) afin d’économiser de la batterie lorsque le casque n’est pas porté (autonomie annoncée proche de 12h).

Le casque est ultra confortable au niveau des mousses proposées : les coussins des oreillettes sont énormes et très agréables même après plusieurs heures d’écoute. La zone de moussage supérieure est elle aussi importante et compense parfaitement le poids important du casque (le poids est pour moi le seul inconvénient de ce Blue Mo-Fi). Aucune sensation de transpiration n’a été ressentie pendant mes heures d’écoute lors du test.

DSC05607

Le casque possède différentes articulations, qui vont permettre de parfaitement adapter les oreillettes à sa morphologie: un peu déroutant à régler au début (on ne sait pas trop quoi bouger …) mais on finit rapidement par trouver un réglage adapté. Même avec une tête plutôt grosse, le casque me va parfaitement.

Blue Mo-Fi

Sur la partie supérieure du casque, une grosse molette de réglage permet d’adapter le serrage du casque sur la tête. Personnellement, ce réglage n’a pas apporté beaucoup de changement quant au confort de celui-ci, mais permettra peut-être à certains de pouvoir porter ce casque encore plus longtemps.

Blue Mo-Fi

L’isolation sonore est très bonne (on est ici sur du passif, pas d’isolation active) mais aurait pu être meilleure: vu la taille du casque je m’attendais à quelque chose encore meilleur (je chipote un peu, on est quand même sur un très bon produit niveau isolation).

DSC05600

Pour conclure sur cette présentation, sachez que c’est surement un des casques les plus confortables que j’ai pu porter. Il est lourd, certes, mais les différents pads et oreillettes en mousse répartissent parfaitement les efforts et permettent donc des écoutes de longue durée avec un niveau de confort excellent.

DSC05601

Passons maintenant à la qualité sonore proposée par ce Blue Mo-Fi : elle est excellente. J’ai trouvé que le son proposé était neutre, dynamique, avec beaucoup de détails que l’on ne peut pas percevoir avec des casques classiques. Le son est enveloppant, puissant (particulièrement lorsqu’on active l’amplificateur) et sonne particulièrement bien sur des musiques rythmées et électroniques. Je le conseille particulièrement aux DJs qui souhaitent un bon casque et qui ne ressemble à aucun autre sur les dancefloors.

Blue Mo-Fi

Je n’ai pas trouvé que ce casque mettait en avant une fréquence particulière, on a un son qui est équilibré et pas dénaturé par rapport à l’enregistrement original, et chacun sera donc capable de jouer sur l’équaliseur de son smartphone pour obtenir un son à son gout.

Blue Mo-Fi

On arrive donc à ma conclusion : pour 300€ environ ce casque propose un look et une conception qui sort de l’ordinaire. Clairement vous ne passerez pas inaperçu avec un engin pareil sur votre tête, mais cela n’est pas bien grave : vous serez dans une bulle sonore au top. Le son est puissant, difficile à lui trouver un défaut même à niveau sonore important (grâce à l’amplificateur audiophile intégré dans le casque) et le confort de ce Blue Mo-Fi est lui aussi très bon. Attention quand même à sa taille et son poids, qui peut être un (léger) inconvénient pour une utilisation très nomade au quotidien.

Je ne peux donc que vous recommander ce casque complet, bien fini et fourni avec tous les accessoires proposés par les casques de cette gamme de prix.

71s2ppw03qL._SL1280_

%d blogueurs aiment cette page :