Cette semaine, on découvre une smartwatch un peu différente des autres : il s’agit de la Pebble Round, une variation de la Pebble Time, mais… toute ronde !

J’ai été un grand fan de Pebble il y a quelque temps : j’ai acheté la Pebble Steel, puis j’ai eu en test la Pebble Time. A chaque fois, j’ai bien aimé l’expérience de ces montres endurantes et connectées. La particularité des Pebble c’est leur écran e-ink (encre électronique couleur) qui a la particularité de moins consommer d’énergie et d’être parfaitement visible en plein soleil sans rétro éclairage (et pas de reflets…). Cet écran permet une autonomie supérieure aux montres Apple Watch ou Android Wear qui doivent être rechargées tous les jours (alors que les Pebble se rechargent en général tous les 5 à 7 jours !).

Aujourd’hui nous découvrons la Pebble Round, dernière née de la firme Pebble et qui change un peu les règles du jeu: l’écran est rond, la montre est plus fine, plus féminine que les autres modèles, et elle est toujours aussi chère par contre (environ 240€). Compatible iOS & Android, elle se connecte en bluetooth low energy avec votre smartphone ; elle est bien présentée dans un packaging bleu plutôt compact.

La montre est clairement différente de ces grandes soeurs, car elle est toute ronde, métallique, et propose un bracelet cuir de bonne qualité. Elle existe d’ailleurs en plein de coloris plutôt réussis, avec des bracelets parfois en métal, parfois en cuir.

capture 2016-03-28 20.23.53

Le modèle que j’ai eu en test est le modèle gris, avec bracelet cuir « brut » qui me plait beaucoup. Le boitier est d’un gris aluminium discret, et le bracelet assez sombre saura se marier avec mes tenues vestimentaires. Ce qui me surprend tout de suite dès le déballage, c’est la finesse de la montre et surtout son poids : il est ridicule par rapport à toutes les montres (connectées ou non) que je possède et je peux dire que c’est un avantage : elle se fait oublier au poignet très rapidement !

Elle possède plusieurs boutons (l’écran n’est pas tactile…) : 3 boutons du côté droit (valider & haut/bas), et 1 seul bouton du côté gauche (retour). Ces 4 boutons permettent de naviguer facilement dans le menu de la montre, une fois qu’on a compris comment ça marche. Rien à dire sur le « clic », ils sont francs et solides. Par contre, je l’avais déjà remarqué avec les précédents produits Pebble, lorsque je manipule ces boutons, il m’arrive (souvent) de pincer mes poils de bras entre le bouton et mon doigt, et qu’en j’appuie sur un bouton, cela me tire un peu les poils ; et donc, ça picote un peu 😀 . Je n’ai jamais ce problème avec ma montre Android Wear qui fonctionne uniquement à base de gestuelles tactiles.

Le bracelet que j’ai reçu est en cuir brut, très sombre, et plutôt joli je trouve. Il est ultra souple et donc très confortable à porter. Il pourra cependant être enlevé et échangé par un bracelet standard 22mm, via une petite tirette à presser à la base du bracelet. Il sera donc facile à échanger pour s’adapter à votre tenue vestimentaire du jour (bracelets sports, métal etc… sont disponibles).

Au niveau des affichages « montre » disponibles, j’ai trouvé que la Pebble Round était bien fournie (au lancement c’était un peu léger) et j’ai pu trouvé quelques beaux affichages pratiques (avec pleins d’info en plus de l’heure) et qui étaient adaptés au format rond de la montre. Chacun y trouvera son compte je pense. Par contre, phénomène un peu étrange, j’ai trouvé les couleurs de l’écran de la Pebble Round un peu ternes par rapport aux couleurs des précédents modèles (mais ma mémoire peut me faire défaut la dessus). L’encre électronique est dans tous les cas bien moins flashy qu’un écran LCD ou AMOLED, mais bon…

Le système d’exploitation embarqué sur les Pebble(s) permet d’installer des apps, mais certaines sont incluses de base dans la montre. J’ai particulièrement aimé la fonction « bien-être » qui est pour moi une raison valable pour acheter une Pebble : elle se charge de faire ce que les bracelets connectés font : comptage des pas, monitoring du sommeil. Et tout ça est indiqué avec des graphiques, des moyennes, très compréhensibles et plutôt bien foutus. La Pebble étant capable de tenir plus d’une journée, et très légère au poignet, il est ainsi possible de dormir avec et donc d’enregistrer et surveiller son sommeil. J’aime. D’autres apps comme l’alarme sont elles aussi bien conçues et faciles à comprendre et à utiliser, mais reste assez anecdotiques pour moi.

Les grosses fonctions bien balèzes de cette montre sont forcément la réception de toutes les notifications (appels, sms, notifications Google Now et autres apps), la possibilité de dicter à la montre une réponse par SMS, et de consulter les emails reçus. J’ai trouvé la fonction de dictée vocale assez anecdotique malheureusement, elle ne peut pas rivaliser avec Google Now et son fameux « Ok Google » qui lance toutes sortes de fonctions.

Le système Pebble présente cependant des informations intéressantes : en 1 clic sur le bouton du bas, on a accès au « futur » (les rendez-vous à venir, la météo…) et un clic vers le haut donne accès au « passé » (les rapports d’activités, les appels manqués, les SMS reçus…). Original et vraiment pratique : en 1 clic voit donc ce qui nous attend ou on revient vers des éléments qu’on aurait pu manquer. De mémoire, aucun concurrent ne présente ce genre de chose et c’est plutôt malin.

Parlons ensuite recharge & autonomie : la Pebble Round se recharge via une prise aimantée (et USB de l’autre côté). Cette recharge se fait en quelques minutes (oui, quelques minutes !!! genre 30 ou 45 minutes) et je trouve que cette prise est plutôt facile à utiliser : après un peu d’habitude on ne fait que poser la montre et l’aimant fait le reste : la prise est solidement et correctement positionnée.

Niveau autonomie, c’est là que certains ne seront pas contents : ma Pebble Round qui a déjà un peu été utilisée (c’est un modèle « presse ») tient 2 jours tout pile. Impossible de l’utiliser 3 jours (et 2 nuits) complets. Ma stratégie de charge est la suivante : étant donné que je veux qu’elle monitore mon sommeil, je ne la charge pas le soir ; je la charge pendant que je suis sous la douche (et que je prends mon petit dej). C’est largement suffisant pour atteindre les 100% et ça m’a permis de tenir systématiquement 2 jours complets (et 2 nuits) la montre en ayant toutes mes notifications (mais la luminosité relativement basse).

Si vous souhaitez avoir la lum à fond, et que vous recevez beaucoup de notifications, l’autonomie sera plutôt d’une journée (et donc obligation de charger sous la douche 🙂 )

P1010109

En conclusion, que vaut la Pebble Round ?

Cette Pebble Round a été plutôt intéressante : elle m’a fait un petit peu décrocher d’Android Wear pendant quelque temps & m’a permis de redécouvrir d’autres choses. Tout d’abord, cette montre marche super bien : aucun bug, ni lag, ni problème avec l’application compagnon (Android ou iOS). Tient d’ailleurs, j’en ai pas parlé plus haut cette Pebble est compatible iOS ! (et moins chère que l’Apple Watch)

Au niveau du look, j’ai trouvé la Pebble Round un peu petite, je suis habitué à des montres un tout petit peu plus grosses. C’est un peu dommage, car elle a quand même un look sympa je trouve.

Concernant l’autonomie, c’est là que j’ai été un peu déçu : on perd vraiment tout l’avantage d’un écran à encre électronique avec une batterie aussi petite. Je crois que je préfère recharger tous les jours et avoir un système comme Android Wear (avec Google Now intégré) plutôt que d’avoir une Pebble qui est plutôt limitée dans ses interactions et qui tient 2 jours.

Globalement, il y a aussi une histoire de gout : cette Pebble Round est très jolie, féminine, et plaira surement à tous ceux qui veulent s’équiper avec une montre connectée, simple d’utilisation et qui ne ressemble pas à un ordinateur qu’on aurait fixé sur son poignet.

 

En bonus, voici d’autres photos de cette Pebble Round :

  • laurent ARTOLA

    Je te rejoins complètement, si l’autonomie de la montre n’est que de 2 jours pleins max, je ne vois pas vraiment l’intéret (sauf peut être esthétique) de cette pebble round. Vraiment dommage parce que j’aurai été prêt à changer ma moto 360 !

    • C’est une histoire de goût qui peut te faire craquer pour une pebble. Elle est différente, fine et ultra légère par rapport à une Android Wear. Mais plus limitée dans ses interactions.

%d blogueurs aiment cette page :