Asus m’a permis de tester pendant quelques semaines leur dernier smartphone phare : le Asus ZenFone 2 dans sa version ZE551ML, la version la mieux fournie ! Voici mon avis sur ce smartphone vendu en ce moment entre 300€ et 350€., qui tourne sous la toute dernière version Android commercialisée: Lollipop.

Tour du propriétaire

Les produits Asus sont en pleine mutation en ce moment, look travaillé, finitions en améliorations… Je suis d’ailleurs propriétaire d’une montre Asus ZenWatch, qui me plait énormément. L’Asus ZenFone 2 est exactement dans cette lignée : un produit aux bonnes caractéristiques techniques (écran 5.5 pouces 1080p & Gorilla Glass 3, batterie de 3000mAh, 4 Go de RAM, processeur Intel 64bits 2.3Ghz, 4G & double SIM, extension mémoire en microSD, NFC…) accompagnées d’un look et d’un design travaillés (finitions « aluminium », produit qui fait robuste quand on l’a en main).

DSC02288L’écran est entouré par une bordure noire du plus bel effet ; les gravures du logo Asus et le haut-parleur sont quant à eux en couleur « chrome » ce qui propose un contraste intéressant. Cependant, ces bordures sont quand même assez larges et imposantes (particulièrement en bas), on retrouve la une caractéristique assez présente dans les appareils milieu de gamme. Ensuite, on remarque que la taille de l’écran est maximisée : Asus a choisi de ne pas inclure de commandes « soft » à l’écran et 3 boutons tactiles sont donc positionnés en bas de l’écran : un bouton Home, Retour, et le bouton multitâche. DSC02294

La couleur du dos tranche avec la face avant très sombre, et Asus a choisi d’utiliser un dos plastique, mais imitation métal brossé. L’illusion est bonne, on y croirait presque. Au milieu du dos, on a un nouveau rappel du logo Asus, un bouton qui servira à monter & descendre le volume (un peu comme les LG G2/G3/G4) un peu difficile à manipuler, et pour terminer l’appareil photo muni de son flash bi-leds (2 couleurs).

DSC02297Sur la partie supérieure du smartphone, on retrouve la prise audio jack & un bouton Power, difficile d’accès. Heureusement Asus a intégré la fonction tap-to-wake qui permet d’allumer et éteindre le smartphone en tapotant sur l’écran : pas besoin d’aller chercher le bouton Power. Le dos est courbé afin que le smartphone tienne bien en main (aidé aussi par des bords & des coins très arrondis).DSC02299

Pour terminer ce petit tour du propriétaire, le bas du smartphone comporte un large haut-parleur, un rappel du modèle Zenfone & le logo Intel.

Le hardware du Asus Zenfone 2 est plus qu’honnête

Commençons par l’écran IPS full HD : la densité de pixel annoncée est remarquable (403 ppi) et il sera très difficile de distinguer les pixels. Les couleurs sont très vives, les angles de vues sont largement au-dessus de la concurrence, et j’ai trouvé que toutes les photos & vidéos ressortaient très bien sur cet écran. Certes, on n’est pas comparable à des écrans très hauts de gammes comme ceux du LG G4 ou du Samsung Galaxy S6, mais l’Asus Zenfone 2 se défend très bien sur son segment. Asus permet de changer la calibration des couleurs afin de s’adapter aux goûts de chacun. Globalement, on a ici du très bon !

DSC02289

L’Asus ZenFone 2 plaira à certains d’entre vous, car il comporte 2 emplacements de carte SIM qui sont accessibles en ouvrant l’arrière du smartphone.

DSC02305Une des cartes SIM n’est que 2G, elle sera donc destinée à recevoir des appels et envoyer des SMS (le côté « pro » du téléphone) alors que l’autre carte SIM, supportant la 4G, permettra de faire tout le reste (y compris appels & SMS).DSC02307DSC02306Enfin, autre avantage de taille : on pourra insérer une carte microSD (64Go max) pour étendre la capacité du Zenfone 2. DSC02308

Point négatif: la batterie n’est pas échangeable. Elle est visible lorsqu’on démonte le capot arrière, mais ne peut pas être facilement échangée par une batterie chargée, à la volée.

DSC02295

Au niveau des performances du smartphone, j’ai trouvé l’expérience très fluide sous Lollipop : l’Asus Zenfone 2 m’a semblé bien plus fluide & rapide que mon autre « milieu de gamme » à 300€, le OnePlus One. Son processeur Intel, accompagné d’un processeur graphique PowerVR est rapide, permet de passer rapidement d’une application à une autre, de jouer et de réaliser toutes les tâches qu’on attend d’un smartphone haut de gamme.

Screenshot_2015-06-07-13-11-24 Screenshot_2015-06-07-13-12-06Clairement, les 4Go de RAM sont intéressants et contribuent fortement à rendre l’expérience utilisateur vraiment top ! Les animations sont fluides, le multitâche ultra réactif, du niveau des plus haut de gamme du moment. Je pense personnellement que ce smartphone est une bête de course au du couple processeur/graphique/RAM et conviendra à ceux qui recherchent de la puissance sans pour autant acheter un haut de gamme Android.Screenshot_2015-06-07-13-11-42

Concernant l’autonomie, il fut difficile pour moi de mesurer avec précision le nombre d’heures d’utilisation du smartphone (je n’ai pas arrêté d’alterner entre OnePlus One, Asus Zenfone 2 et LG G4 dernièrement). Cependant ce que je peux dire c’est que je n’ai pas été déçu par la batterie de 3000 mAh. L’autonomie me semble raisonnable, sans être excellente : on peut donc parier sur une utilisation entre 3 et 4h par jour, ce qui place le Zenfone 2 au niveau de sa concurrence « milieu de gamme ». Avantage cependant à Asus, le Zenfone 2 recharge très rapidement (50% en 30-40 minutes)

Pour terminer sur le hardware, sachez que l’Asus Zenfone 2 est 4G, et que la vitesse de téléchargement m’a paru parfaitement honnête sur le réseau Bouygues Telecom.

Le software peut être encore amélioré

L’Asus ZenFone 2 arrive directement sous Android 5 Lollipop et j’ai pu appliquer différentes mises à jour dès la première utilisation du smartphone. Malgré ces mises à jour, je suis toujours en Android 5.0 (et non 5.1…). L’interface proposée par Asus est proche du material design, c’est propre, très fonctionnel et customisable. Ça ne plaira peut-être pas aux amateurs d’android « stock » qu’on trouve sur les Nexus, et j’espère que cette interface ne ralentira pas les futurs déploiements d’android sur ce smartphone.DSC02290ZenUI, la custo ASUS, est accompagnée malheureusement par pleins d’applications inutiles (bloatwares) qui ne serviront qu’aux utilisateurs novices. Les autres dé-installeront celles qui peuvent l’être, et masqueront les applications Asus « systèmes ». Personnellement je ne comprends pas pourquoi Asus a voulu mettre autant d’applications tierces, qui peuvent ralentir fortement le smartphone (ou pénaliser son autonomie).DSC02293DSC02292En fouillant bien dans tous les menus, on se rend compte qu’Asus a bien travaillé sa surcouche en la rendant très fonctionnelle et customisable. Ça plaira ou ça ne plaira pas, mais on peut saluer la cohérence globale au niveau du look. C’est rond, c’est flashy, les couleurs acidulées sont parfaitement dans le thème de Lollipop.DSC02291

Pour terminer, il y a aussi de bonnes surprises avec certaines applications Asus, comme la météo, qui sont plutôt jolies et bien agréables à utiliser.

Globalement je retiens quand même qu’Asus a surchargé son téléphone avec des apps propriétaires ou tierces, un peu dommage, car le reste de la ROM Asus est plutôt bonne.

En multimédia, le Asus Zenfone 2 se débrouille bien

L’Asus ZenFone 2 est plutôt bien sur le multimédia : son haut-parleur arrière a un niveau sonore plutôt fort, mais la qualité est moyenne. Il sera parfait pour regarder des vidéos YouTube, mais ne comptez pas sur celui-ci pour animer une petite soirée entre amis. La sortie audio jack m’a paru tout à fait bonne, rien à dire.

DSC02300

Par contre, il est intéressant de s’arrêter un peu de temps sur l’appareil photo 13 Megapixels, avec une ouverture f/2.0. Il possède un flash led bi-ton qui permettra de garder des couleurs naturelles même en cas de photo prise au flash.

L’interface de l’appareil photo est rudimentaire, mais possède toutes les fonctions qu’on attend d’un smartphone. Différents modes sont disponibles (HDR, Panorama, etc…) et la mise au point est plutôt rapide.

Je vous laisse admirer différentes photos prises par l’Asus Zenfone 2, et comparées à d’autres appareils que je possède.

Au niveau de la capture vidéo, l’Asus Zenfone 2 propose du 1080p de base. Il est certes possible d’enregistrer en slow motion, mais ce sera au détriment de la résolution. Je vous ai fait quelques captures depuis l’appareil :

Ce qui m’a assez surpris au niveau de l’appareil c’est sa vitesse, comparé à mon OnePlus One qui prend de belles photos, mais qui demande une patience importante (et une grande stabilité). Le rendu global est bon, autant en photo qu’en vidéo, pour un appareil de ce prix-là. Évidemment, il ne rivalisera pas au niveau de la qualité de la prise de vue avec les flagships 2014 ou 2015.

Jpeg

Appareil frontal du Zenfone 2

L’appareil frontal est pas mal, avec un grand-angle et qui satisfera les amateurs de selfies (ce qui n’est pas forcément mon cas…).

Mes conclusions

L’Asus ZenFone 2 disponible entre 300 et 350€ (Amazon, Darty…) est une très bonne surprise. Il est très puissant, autonomie correcte sans être merveilleuse, et possède un appareil photo honnête pour ce prix. Le look est sympa même s’il est un peu gros, l’expérience utilisateur est excellente grâce au processeur très puissant et à Lollipop qui tourne comme une horloge. Avec des mises à jour régulières de la part d’Asus, ce smartphone pourrait être un des best-sellers de l’année 2015, et déjà une référence pour le marché des smartphones milieu de gamme abordables !

DSC02296

À noter qu’il existe en plusieurs coloris (noir, gris, rouge, or & blanc), mais aussi dans des versions moins bien équipées (attention à bien lire la fiche technique… ici on parle du ZE551ML).

Je vous laisse en compagnie d’autres photos de la bête !
DSC02302 DSC02304 DSC02297 DSC02287 DSC02286 DSC02303 DSC02285 DSC02301

  • Shyruko

    !!!

  • Nicolay3

    Merci.

%d blogueurs aiment cette page :